AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) le : 19/01/1200
Mort(e) le : 22/09/1253
Biographie :

Eihei Dōgen (永平道元?), Dōgen Kigen (道元希玄?, soit Dōgen rare mystère) ou maître zen Dōgen est le plus grand maître de l'école Sōtō du bouddhisme zen, qu'il introduisit au Japon depuis la Chine.

Son père Michichika appartenait au clan des Minamoto et était descendant de l'empereur Murakami (947-967). Sa mère était la fille de Fujiwara Motofusa, autre personnalité importante de la cour impériale.

Au cours de sa treizième année, il monta au mont Hiei, près de Kyōto, au monastère du centre des études bouddhiques, et il fut intronisé dans l'école Tendai.

Il quitta le Japon pour la Chine le 22 février 1223, accompagné de Myozen, son premier maître, et de deux autres moines. De Chine, il ne ramena rien d'autre que la pratique du zazen, shikantaza, telle que la lui avait enseignée son maître.

Dōgen s'installa d'abord à Kennin-ji, temple de Myozen, qui était mort pendant le voyage. C'est dans ce temple qu'il écrit son premier recueil : le Fukanzazengi, les règles universelles pour la pratique du zazen; c'est le point essentiel de son enseignement.

Puis Dōgen quitta le temple de Kennin-ji pour s'installer successivement dans trois temples, tous situés dans la région de Kyōto. À Kosho-ji il commença la rédaction des premiers chapitres de son œuvre monumentale : le Shōbōgenzō, ("Le Trésor de l'œil de la Vraie Loi"), quatre-vingt-quinze chapitres qui contiennent l'essence de sa vision philosophique et religieuse.

Entre 1233 et 1243, de nombreux disciples le rejoignirent et suivirent son enseignement. Grâce à l'appui d'un disciple laïc, il construisit un nouveau temple, sur la côte de la mer du Japon, qu'il baptisa plus tard Eihei-ji, temple de la paix éternelle. Là, il continua à enseigner le zen à ses disciples et poursuivit la rédaction du Shōbōgenzō.

Il continua à écrire et à pratiquer le zazen jusqu'en 1252 où, âgé seulement de cinquante-deux ans, il tomba gravement malade.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (68) Voir plus Ajouter une citation
Maître Dogen
Windvaan   24 octobre 2013
Maître Dogen
Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier, c'est s'ouvrir à toutes choses.
Commenter  J’apprécie          540
Maître Dogen
Alfaric   05 avril 2016
Maître Dogen
Une fleur tombe, bien que l’aimions ; et la mauvaise herbe pousse, bien que nous la détestions.
Commenter  J’apprécie          371
Maître Dogen
milamirage   09 juin 2014
Maître Dogen
Si vous gardez les poings fermés vous n'obtiendrez que quelques grains de sable.

Mais si vous ouvrez les mains, vous obtiendrez tout le sable du désert.
Commenter  J’apprécie          330
Maître Dogen
ericlesapiens   14 juillet 2017
Maître Dogen
Si tu ne trouves pas la vérité à l'endroit où tu es, où espères-tu la trouver ?
Commenter  J’apprécie          190
kathy   29 février 2012
Enseignement du maître zen Dogen de Maître Dogen
« Si tu ne trouves pas le calme, ici et maintenant, tu le trouveras où et tu le trouveras quand ? »

[Maître Dôgen, moine bouddhiste japonais (1200-1253)]
Commenter  J’apprécie          170
Danieljean   27 septembre 2015
Polir la lune et labourer les nuages : Oeuvres philosophiques et poétiques de Maître Dogen
Concrètement, on fixe son attention sur un élément physique autour de nous ou en nous ; l'objet d'attention le plus habituel est le va-et-vient de notre respiration. Quand les pensées traversent le champ de la conscience, on sait que ces pensées sont là mais on ne s'y accroche pas. On reste concentré sur la respiration. Et si jamais une pensée nous accapare et nous détourne de cette attention à la respiration, dès que l'on s'en rend compte, on revient à cette attention. Au début, l'esprit est constamment détourné de son objet d'attention par toutes de considérations et rêveries que produit sans cesse le mental. Mais progressivement, il retourne de plus en plus vite à son objet d'attention et gagne en concentration. On peut comparer l'esprit à une sorte de torrent. Mais avec shamatha, ce torrent s'apaise et devient comme un fleuve s'écoulant tranquillement. Une fois que l'on devient très expérimenté dans shamatha, l'esprit est comme un lac empli de quiétude.
Commenter  J’apprécie          150
Maître Dogen
Danieljean   16 octobre 2017
Maître Dogen
Une fleur tombe même si nous l’aimons; une mauvaise herbe pousse même si nous ne l’aimons pas..
Commenter  J’apprécie          130
Danieljean   28 juillet 2015
Poèmes zen de Maître Dôgen de Maître Dogen
Impossible de définir

Ce qui est par-delà les mots

Dans le pinceau ne doit même pas rester

Une goutte d’encre.
Commenter  J’apprécie          110
ericlesapiens   26 mai 2020
La Voie du zen: Corps et esprit de Maître Dogen
Nul besoin de brûler de l'encens, de vénérer les bouddhas, d'invoquer leur nom, de cultiver le repentir ou de lire les sûtras. Il vous suffit de vous assoir en zazen et de vous adonner à la Voie avec application, en abandonnant corps et esprit.
Commenter  J’apprécie          80
Danieljean   28 juillet 2015
Poèmes zen de Maître Dôgen de Maître Dogen
Comme les montagnes dominent

Sur de vastes étendues,

C’est seulement grâce à elles

Que l’on peut chevaucher les nuages,

Ce sont elles qui confèrent l’inimaginable

Privilège de s’élever avec le vent
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur