AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : Brésil
Né(e) à : Rio de Janeiro , le 06/05/1895
Mort(e) à : Recife , le 18/06/1974
Biographie :

Malba Tahan (Ali Yezzid Izz-Edin ibn-Salim Hanak Malba Tahan) est le nom de plume de Júlio César de Mello e Souza.

Écrivain et professeur de mathématiques, il est bien connu au Brésil ainsi qu'à l'étranger pour ses livres de mathématiques récréatives et ses études sur la géométrie .

Il a mystifié lecteurs et critiques durant une quinzaine d’années, entre 1925 et 1940.

Les ouvrages les plus fameux de Júlio César, dont L’Homme qui calculait (1938), sont des recueils de problèmes, puzzles et curiosités mathématiques, sous forme de contes inspirés par les Mille et Une Nuits.

Pour ses livres, Júlio César de Mello e Souza reçut le prestigieux prix de l'Académie brésilienne des lettres et devint membre de l'Académie des lettres du Pernambouc.

L'Institut Malba Tahan fut fondé en 2004 à Queluz afin de préserver son héritage.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Malba Tahan(1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
doudou94   22 avril 2014
L'Homme qui calculait de Malba Tahan
L'homme trop taciturne déplaît à son entourage ; mais le bavard lasse ou énerve ses proches. {…}

-Il était une fois un vieux marchand qui vivait à Téhéran, en Perse. Un jour, il fit venir ses trois fils auprès de lui pour leur annoncer : "Mes chers enfants, je veux vous proposer une récompense. Celui d'entre vous qui réussira à passer une journée sans prononcer de mots inutiles gagnera vingt-trois tomans."

Le soir, les jeunes gens se rendirent auprès de lui. "Père, affirma le premier, aujourd'hui je n'ai employé aucun mot superflu. J'espère donc mériter ( selon votre engagement ) la récompense promise et qui, comme vous devez vous en souvenir, se monte à vingt-trois romans."

Le deuxième fils s'approcha de l'ancien, lui baisa les mains et lui dit seulement : "Bonne nuit, mon père."

Le plus jeune ne prononça pas un seul mot, aborda le vieil homme et tendit seulement la main pour recevoir l'argent.

Le marchand, ayant observé l'attitude de ses trois garçons, déclara : "Le premier d'entre vous, en arrivant devant moi, m'a agacé en employant plusieurs mots inutiles ; le troisième s'est montré beaucoup trop laconique. J'attribuerai donc la prime au deuxième, qui s'est montré discret et s'est exprimé simplement, sans verbosité ni affection."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
PegLutine   13 septembre 2013
L'Homme qui calculait de Malba Tahan
"Les mathématiques, mademoiselle, qui enseignent à l'homme à être simple et modeste, sont à la base de toutes les sciences et de tous les arts.

J'illustrerai cette assertion par le récit d'un épisode de la vie d'un célèbre roi yéménite.

Asad Abou Karib, roi du Yémen, faisait parfois la sieste dans la grande véranda de son palais. Un jour, il rêva que sept jeunes filles marchaient dans le désert. Epuisées et mourant de soif, elles furent obligées de faire une pause sous le soleil accablant. Soudain, une belle princesse apparut, s'approcha des voyageuses et leur présenta une grande cruche remplie d'eau pure et fraîche.(...)

A son réveil, impressionné par ce rêve mystérieux, Asad Abou Karib convoqua un astrologue célèbre, du nom de Sanib, et lui demanda de lui expliquer le sens de la scène à laquelle lui, roi puissant et juste, venait d'assister dans le monde des Visions et Fantasmagories.

"Maître, lui répondit alors Sanib l'astrologue, les sept jeunes filles qui marchaient dans le désert sont les arts divins et les sciences humaines: la peinture, la musique, la sculpture, l'architecture, la rhétorique, la dialectique et la philosophie. L'obligeante princesse qui est venue à leur secours symbolise la grande et prodigieuse mathématique. Sans l'aide de la mathématique, poursuivit le sage, les arts ne peuvent progresser et toutes les autres sciences périclitent."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PegLutine   13 septembre 2013
L'Homme qui calculait de Malba Tahan
Il conclut avec enthousiasme:

"Macha Allah! Quelle merveille! Ce jeune homme me semble très savant et fort habile en matière de calculs. De plus, il s'est montré généreux envers son compagnon et ami. Je veux qu'il devienne, dès aujourd'hui, mon secrétaire particulier!

- Ô puissant vizir, répondit l'homme qui Calculait, je vois que vous venez de m'adresser, en 40 mots et 190 lettres, le plus bel éloge que j'aie jamais entendu. Pour vous remercier, je vais être obligé d'employer au moins 59 mots qui forment un total de 288 lettres, soit presque le double. Qu'Allah vous bénisse et vous protège!"

En entendant ces dernières paroles, nous fûmes tous émerveillés par sa subtilité et son talent extraordinaires. Ainsi, le Calculateur Prodige était même capable de compter les mots et les lettres d'une phrase qu'il venait d'entendre ou qu'il était en train de formuler!
Commenter  J’apprécie          30
PegLutine   13 septembre 2013
L'Homme qui calculait de Malba Tahan
"Libérez les oiseaux!" répéta le cheikh en agitant sa main couverte de bagues étincelantes.

Les hautes portes du grillage métallique s'ouvrirent. Par groupes ou par paires, les captifs quittèrent leur prison et s'éparpillèrent dans les frondaisons du jardin.

"Chaque oiseau qui déploie ses ailes est comme un livre qui s'ouvre dans le ciel. Quel horrible crime de piller ou de détruire cette bibliothèque miniature créée par Allah!"
Commenter  J’apprécie          20
Jangelis   18 octobre 2013
L'Homme qui calculait de Malba Tahan
Certains philosophes se trompent lourdement lorsqu'ils considèrent que la femme possède des capacités intellectuelles limitées. Son intelligence, quand elle est bien orientée, peut parfaitement comprendre les beautés et les secrets de la science ! Il serait facile de réfuter les jugements erronés et injustes émis par ces religieux, car nous connaissons plusieurs exemples de femmes ayant fait preuve d'une prodigieuse culture mathématique
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

l'arabe du futur

La mère de Riad est-elle :

Anglaise
Parisienne
Bretonne
Pyrénéenne

5 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : L'Arabe du futur, tome 1 de Riad SattoufCréer un quiz sur cet auteur