AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 221 notes)

Nationalité : Maroc
Né(e) à : Marrakech , le 02/04/1953
Biographie :

Malika Oufkir est la fille aînée du général Mohamed Oufkir (1920-1972), ministre de l'Intérieur et proche confident du roi du Maroc Hassan II durant les années 1960.

A cinq ans, elle est adoptée par Mohammed V (père d'Hassan II). Comme le veut la coutume, elle est abritée dans le Palais du Roi, à Rabat. Elle est élevée comme une princesse de sang royal. Adolescente, elle laissera le souvenir d'une jeune fille gâtée (escorte militaire lors de ses déplacements en ville, insolence voire violence envers les agents de sécurité...).

Après avoir tenté un coup d'État en 1972, son père, le général Oufkir fut arrêté et exécuté. Sa femme Fatéma et ses six enfants furent envoyés sans jugement dans une prison secrète dans le désert du Sahara, dans des conditions extrêmement dures. Le plus jeune enfant avait deux ans et demi.
Malika Oufkir et sa famille passèrent en tout 19 années en prison dans des cellules envahies par les scorpions et les rats. L'évasion de Malika avec une de ses sœurs et ses deux frères le 19 avril 1987 réussit à alerter les autorités françaises. Cela permit à sa mère et au reste de la fratrie d'être relâchés en 1991. Elle fut, malgré tout, assignée à résidence à Marrakech pendant 5 ans supplémentaires avec sa famille avant que l'évasion d'une de ses sœurs vers la France en juin 1996 alertât l'opinion publique internationale et permît enfin à la famille de quitter le Maroc.

Malika Oufkir a publié le récit de sa vie en prison avec l'écrivaine française Michèle Fitoussi : "La prisonnière" (Éditions LGF, 2000). Son deuxième ouvrage "L'Étrangère" (Freedom: The Story of My Second Life) est paru en 2006.

En 1998, Malika a épousé l'architecte français Eric Bordreuil à Paris. Elle vit avec son mari à Miami.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Francis Lalane, Jean-François Copé, Malika Oufkir - On a tout essayé - 03/05/2006.
Podcast (1)

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Malika Oufkir
babounette   04 juin 2009
Malika Oufkir
On ne pourra jamais effacer vingt ans en cinq minutes.

On ne pourra jamais les effacer.
Commenter  J’apprécie          320
Ptitgateau   24 mars 2017
La prisonnière de Malika Oufkir
La gouvernante nous appelait pour le déjeuner vers treize heures et nous rabâchait le cérémonial immuable, de son accent détestable.

- Vous allez aux toilettes, vous faites "coulette" ou "pousse-pousse", vous vous lavez les main et le "petit plum". Dépêchez-vous mesdemoiselles...
Commenter  J’apprécie          300
florene1408   28 mai 2020
La prisonnière de Malika Oufkir
P65

Mais le roi pouvait se montrer terriblement sévère. À l'âge de 8 ans, à Temara, je subis une punition particulière appelée falakha pour je je sais plus quelle bêtiseque Lalla Mina et moi avions commise. Deux esclaves du feu nous prirent chacune sur leur dos, la tête et les jambes de chaque côté de leurs épaules, et le roi frappa sur la plante de nos pieds nus à coups de nerf de bœuf.
Commenter  J’apprécie          22
luis1952   09 mars 2012
La prisonnière de Malika Oufkir
Nous aurions pu mourir vingt fois, mais nous sommes chaque fois sortis indemnes des nombreuses maladies contractées en prison.

Certaines maladies ont été très graves : fièvres puissantes, infections, diarhées et virus inconnus. D'autres étaient moins féroces: angines et bronchites, maux de tête ou de dents, hémorhoïdes, rhumatisme. Mais elles n'en étaient pas moins douloureuses parce que nous n'avions aucun médicament à notre disposition. Je soignais tout à l'huile d'olive.

La pauvre Mimi eut aussi des hémorhoïdes si nombreuses et si grosses qu'elle perdait des litres de sang chaque jour par les plaies fissurées. Impossible dans ces conditions d'aller au toilettes.

Ses gencives étaient blanches, son teint terreux, elle n'avait plus d'ongles à ses orteils. Elle était en train de mourir devant nous et nous ne pouvions rien faire.
Commenter  J’apprécie          160
Dosamuse   21 janvier 2014
La prisonnière de Malika Oufkir
Tout me paraissait normal : l'argent, le faste, le pouvoir, la royauté, la soumission. Autour de moi, les gens étaient si dociles que même si on avait les yeux noirs, ils vous complimentaient sur le bleu de votre regard parce qu'on le leur avait ordonné.
Commenter  J’apprécie          150
Perle-de-Chine   01 avril 2014
La prisonnière de Malika Oufkir
La faim humilie, la faim avilit. La faim vous fait oublier votre famille, vos amis, vos valeurs. La faim vous transforme en monstre.

Commenter  J’apprécie          130
Dosamuse   22 janvier 2014
La prisonnière de Malika Oufkir
Enfin, notre emprisonnement était bien dans la tradition ancestrale des punitions infligées par le Palais. Pour briser un opposant, on le faisait disparaître, son nom était banni, le prononcer valait les pires ennuis à celui qui avait osé braver la loi tacite. Mais on ne le tuait pas. On attendait sa mort.
Commenter  J’apprécie          120
Imane2   27 juillet 2019
L'étrangère de Malika Oufkir
Malika Oufkir est la fille aînée du général Oufkir. Après l'attentat du coup d'état manqué contre le roi Hassan 2. Sa famille est emprisonnée plus de 20 ans au fin fond du désert marocain Tasmamart,dans des conditions très effroyables.

Après la remise de sa liberté. Malika décide de partager au monde son témoignage, c'est 20 ans passé au prison du roi Hassan 2. Malika est mariée, son mari Éric a l'aidé pour ce débarrasser de sa peur, et l'aida a réapprendre à vivre. Son expérience au prison a fait d'elle une femme forte, capable, pleine d'humour et d'amour, malgré toutes ses mauvaises souffrances passées.

J'admire vraiment le courage de cette femme et sa capacité à surmonter toutes ces difficultés, au début je pensais qe "l'étrangère" est un roman plein de tristesse, mais à la fin, j'ai découvert que c'est une histoire de bonheur, de détermination et la capacité de supporter tout même s'il était 20 ans de prison.

Malika Oufkir restera toujours pour moi un modèle. Et son témoignage sera une leçon de morale pour tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Bleulavande   11 mai 2014
La prisonnière de Malika Oufkir
Aujourd'hui, j'oscille entre le ressentiment le plus profond et le désir sincère de ne plus éprouver de haine. La haine ronge, la haine paralyse et empêche de vivre. La haine ne me fera jamais rattraper les années perdues.
Commenter  J’apprécie          80
youyou2001   03 septembre 2014
L'étrangère de Malika Oufkir
La religion a profité de mes vingt ans d'absence pour ce faire une place de choix.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
138 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur
.. ..