AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 21 notes)

Nationalité : Espagne
Biographie :

Manuel Chaves Nogales a été journaliste très jeune d'abord à Séville puis à Madrid. Il a écrit pour de nombreux journaux et a dirigé le journal Ahora en 1936.

Pendant la guerre civile il a été un républicain militant et a continué à travailler dans le journalisme jusqu'à ce que le gouvernement quitte Madrid. Il a du alors s'exiler en France en fin 1936 où il rédigé La agonía de Francia. La publication de cet essai l'a obligé à fuir à Londres où il meurt en mai 1944, à 46 ans.


Un de ses livres les plus fameux est la biographie de Juan Belmonte: Juan Belmonte, matador de toros (1935) réédité en 2009. Le livre est autant une biographie qu'un ouvrage sur la tauromachie et la ville de Sëville.

Il a aussi publié des ouvrages de reportages notamment sur la Russie (La vuelta a Europa en avión. Un pequeño burgués en la Rusia roja, 1929; La bolchevique enamorada. El amor en la Rusia roja, 1929; Lo que ha quedado del Imperio de los Zares, 1931) et un roman resté célèbre: El maestro Juan Martínez que estaba allí: Estampa (1934).

Son livre le plus important reste cependant A Feu et à sang (1937) traduit en français en 2011
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
CCoco   09 mars 2017
Le double jeu de Juan Martinez de Manuel Chaves Nogales
On s'imagine que mourir est une chose compliquée et difficile. On s'imagine les exécutions comme un événement terriblement solennel. Pas du tout. Les bolcheviks tuaient en toute simplicité, sans y accorder la moindre importance ; parce qu'ils pensaient qu'il fallait tuer.Je vous assure qu'évoquer ces souvenirs aujourd'hui m'émeut bien plus qu'à l'époque des faits. Nombre d'histoires effroyables ont circulé à propos de la Tcheka. Il se peut qu'elles soient vraies. Les tchékistes, à l'époque de la terreur, ont commis tous les actes qu'ils s'attribuaient - et bien d'autres encore. Ce qui n'est pas vrai, c'est la pompe terrifiante dont on suppose qu'ils s'entouraient. Je les ai côtoyés de près. Plus tard, j'ai lu des récits de leurs crimes, j'ai vu des films qui les représentaient. Tout est faux. Ce qui aujourd'hui nous bouleverse n'existait pas. Ils assassinaient, oui. Mais pas comme on le croit. C'était beaucoup plus naturel, beaucoup plus simple.
Commenter  J’apprécie          30
NMTB   21 avril 2015
L'agonie de la France de Manuel Chaves Nogales
C’est là le grand leurre du totalitarisme. Face à la démocratie, qui retient les hommes dans un état d’impureté permanent, le totalitarisme apparait comme un merveilleux Jourdain purificateur. Quand le démocrate monte au calvaire chargé de sa croix, trébuchant et se relevant au milieu des railleries et des crachats d’une canaille irritée, le totalitaire se présente tel un archange resplendissant devant les masses humblement prosternées.

L’unique vérité de la décadence des démocraties réside en effet dans la rébellion des masses, fait indéniable et phénomène majeur de notre temps provoqué non par un désir de dépassement collectif, mais par un déchaînement diabolique des plus bas instincts.

Dès l’instant où elles sont privées de l’assistance des masses au nom desquelles elles agissent et gouvernent, les démocraties sont perdues.

Commenter  J’apprécie          20
NMTB   21 avril 2015
L'agonie de la France de Manuel Chaves Nogales
Ce n’est pas l’intelligence des minorités qui fit défaut à la France, mais l’esprit de la masse. La vieille foi de cette masse en la démocratie, en la liberté, en les vertus civiques – celle-là même qui l’avait soutenue, encouragée, et sauvée jusqu’alors de toutes les catastrophes – avait été stupidement détruite.

Faute d’un élan généreux du libéralisme, auquel elle devait depuis toujours sa spiritualité, la masse française était tombée dans un abject grégarisme de circonstance non moins odieux que le grégarisme intrinsèque du Germain. La faute en revient aux ennemis de la démocratie, qu’ils fussent de droite ou de gauche, communistes ou fascistes. La France succomba à mesure que les vertus démocratiques étaient extirpées du peuple. En voulant en finir avec la démocratie, on en finit avec la France. En voulant détruire l’esprit libéral, on détruisit l’esprit français. Celui-ci, qui avait conquis le monde, se retrouva sous le joug de la nouvelle barbarie antilibérale.

Commenter  J’apprécie          10
CCoco   10 mars 2017
Le double jeu de Juan Martinez de Manuel Chaves Nogales
Je pus enfin m'échapper de Kiev, d'où j'avais cru ne plus sortir vivant. j'y ai traversé, pris dans la tourmente de la guerre civile, entre les rouges et les blancs, l'époque la plus hasardeuse de mon existence, une époque horrible comme, je crois, le monde n'en connut jamais et n'en connaîtra plus.

Que me réserverait le destin à Odessa ?
Commenter  J’apprécie          20
Hermess   26 février 2017
Le tour d'Europe en avion de Manuel Chaves Nogales
C'est là notre tactique face aux préoccupations religieuses, me dit, en souriant, Tatiana Alexandrovna ; les religions étaient très ancrées en Russie. Si nous, les communistes, les avions attaquées de front, nous aurions provoqué un soulèvement général de l'esprit religieux à notre encontre, et cela nous aurait sans doute été fatal. Il a été plus efficace de miner le terrain astucieusement.
Commenter  J’apprécie          10
Hermess   26 février 2017
Le tour d'Europe en avion de Manuel Chaves Nogales
Voilà, à l'heure actuelle, la véritable situation. Les bolcheviks n'ont obtenu que ce que les socialistes obtiendront dans les pays capitalistes à la faveur d'un processus évolutif. Et pour obtenir si peu, il aura fallu toutes ces infamies : les crimes de la Tcheka, les tueries d'Arkhangelsk, la faim, la guerre civile, le blocus, les enfants abandonnés, et l'armée Rouge !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Manuel Chaves Nogales (40)Voir plus


Quiz Voir plus

La IIe Guerre Mondiale en 20 questions de plus !

Quelle bataille mit fin à la progression de l'AfrikaKorps de Rommel ?

El Galzaoui
El Gazala
Bir Hakeim
El Alamein

20 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre mondialeCréer un quiz sur cet auteur