AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pacy-sur-Eure , le 26/01/1946
Biographie :

Marc Dufumier est un agronome.

Diplômé de l'Institut national agronomique (Agro) de Paris (promotion 1966), il est Docteur en géographie à l'Université Panthéon-Sorbonne (1973).

De 1977 à 2011, il a été enseignant-chercheur à l'Institut national agronomique Paris-Grignon (AgroParisTech) où il a dirigé la chaire d'agriculture comparée et de développement agricole de 2002 à sa retraite.

Il a été impliqué dans la formulation, la mise en œuvre et l'évaluation de nombreux projets et programmes de développement agricole, en France comme à l'étranger, notamment dans plusieurs pays en voie de développement.

Professeur émérite à AgroParisTech, membre du comité scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot, il plaide pour une agriculture inspirée de l'agroécologie.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Agriculteurs incapables de se verser un salaire, suicides d?exploitants, polémiques incessantes sur les pesticides, consommateurs avides de bio mais allergiques à la dépense, guerre des prix menée par les distributeurs, menace du réchauffement climatique : l'agriculture va mal. le malaise agricole français appelle-t-il à une révolution ou à des évolutions ? Pour en discuter dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit le professeur agronome Marc Dufumier et l'agriculttrice Laure Darphin. Pour en savoir plus : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/face-au-malaise-agricole-evolution-ou-revolution Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤11Agriculteurs6¤££¤6khzewww2g Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/

+ Lire la suite

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Nastie92   11 mars 2014
50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation de Marc Dufumier
Dans un rapport publié en mai 2013, la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) recommande l'élevage d'insectes et leur consommation. Elle considère qu'ils peuvent être une solution pour lutter contre la faim et la malnutrition dans le monde, étant particulièrement riches en protéines, fibres, vitamines et minéraux. (...)

Dans notre pays, la consommation d'insectes reste encore accidentelle lorsque, faisant notre jogging, nous courons la bouche grande ouverte.
Commenter  J’apprécie          140
Bazart   17 mai 2020
De la terre à l'assiette de Marc Dufumier
« Mon engagement est celui d’un agronome, d’un scientifique qui ne croit en rien d’autre qu’aux analyses étayées et aux faits établis, et à la nécessité de diffuser ce savoir. Chaque citoyen, chaque consommateur mérite d’avoir une vision claire et fiable de ce qui se passe dans nos assiettes et dans nos campagnes. J’espère que ce livre y contribuera. »
Commenter  J’apprécie          100
Filox   12 août 2017
50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation de Marc Dufumier
L'agriculture biologique est une agriculture savante. Elle redécouvre des savoir-faire anciens accumulés par des générations de paysans, remet en culture des variétés disparues et, dans le même temps, s'appuie sur la recherche scientifique qui a fait de nombreuses découvertes sur la biologie des sols et en a beaucoup d'autres à faire.
Commenter  J’apprécie          60
mariech   27 février 2020
De la terre à l'assiette de Marc Dufumier
Un tiers de la production alimentaire mondiale serait purement et simplement gaspillée.
Commenter  J’apprécie          70
Bazart   18 mai 2020
De la terre à l'assiette de Marc Dufumier
"Mieux vaut donc ne pas suivre un régime gluten free sans avis médical, et quitte à se passer de pains et de pates, il faut y subistuer du sarrazin et du quinoa, qui ne comportent pas de gluten et dont la composition est plus équilibrée."
Commenter  J’apprécie          40
ChezLo   19 avril 2014
50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation de Marc Dufumier
L'espérance de vie dans les pays industrialisés ne cesse d'augmenter, notamment grâce à la meilleure qualité des aliments.



FAUX



L'espérance de vie en bonne santé baisse en France comme dans le reste de l'Europe, et l'espérance de vie totale commencerait déjà à stagner aux États-Unis.



Si l'espérance de vie totale a augmenté depuis la Seconde Guerre mondiale, c'est pour bien des raisons. La première est la baisse de la mortalité infantile, grâce aux soins apportés aux nourrissons. La diminution des accidents de la route, celle des accidents du travail, ont également joué un rôle primordial.

L'arrivée du réfrigérateur et une meilleure hygiène alimentaire ont été un autre facteur d'accroissement de l'espérance de vie. On respecte en effet désormais les dates de péremption que nous impose l'État, on ne consomme plus une mayonnaise restée au chaud pendant deux jours, les grandes et moyennes surfaces ont des obligations en la matière et, même sur les marchés, on maintient au frais les aliments. Un réel progrès a été accompli au regard de la qualité sanitaire de nos aliments et dans le combat contre quatre catégories de bactéries pathogènes dans les produits frais (viandes, lait et fruits) : les salmonelles, les staphylocoques, l'escherichia coli et, enfin, la listeria. Certaines mesures ont été imposées par l'État, d'autres proviennent de directives européennes qui apparaissent à certains comme un peu trop bureaucratiques, trop directives et insupportables - ce qui est parfois vrai mais, au moins, elles nous ont permis d'adopter une hygiène alimentaire plus satisfaisante.

Donc oui, la meilleure qualité sanitaire de nos aliments a contribué à l'augmentation de l'espérance de vie entre les décennies 1960 et 1990, mais, depuis les années 2000, la progression de cette dernière stagne aux États-Unis et commencerait à faire de même en Europe. Certains toxicologues et endocrinologues ayant une grande connaissance de la physiologie humaine et du fonctionnement des molécules chimiques nous prédisent même un changement de tendance. En cause : les perturbateurs endocriniens, que l'on trouve dans notre environnement et dans notre alimentation, à savoir les résidus de pesticides dans les fruits et légumes, les hormones dans le lait, ou les anti-inflammatoires et antibiotiques dans la viande. De telles substances jouent sur le fonctionnement de nos glandes endocrines (pancréas, testicules, ovaires, hypophyse, thyroïde) qui régulent un très grand nombre de fonctions, en particulier le contrôle des équilibres en minéraux, graisses et sucres au sein de notre organisme. Ces perturbations provoquent donc du diabète (un excès de sucre dans le sang), des maladies cardiovasculaires (des excès de graisses dans les veines et les artères), certains cancers (comme celui de la prostate), et de l'obésité (une difficulté à éliminer les graisses). Depuis deux ans, l'espérance de vie aux États-Unis a légèrement diminué, puisqu'elle est aujourd'hui estimée à 78,64 ans contre 78,70 en 2010... C'est un indice inquiétant mais pas encore concluant, faute de disposer du recul suffisant. En France, l'espérance de vie totale croît toujours un peu elle est estimée à 81,67 ans en 2012, contre 80,75 ans en 2009.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elana   10 août 2014
50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation de Marc Dufumier
La chance de la France, c'est de pouvoir fournir, à des prix rémunérateurs, des produits soignés et de terroir, d'une haute valeur ajoutée gustative, environnementale et sanitaire. Une agriculture plus artisanale, moins robotisée, plus diversifiée. Les vins et spiritueux comme les bons fromages pèsent déjà pour près de deux tiers dans l'excédent de la balance commerciale française.



Nous n'avons aucun intérêt, au-delà de nos besoins européens, à nous lancer dans la course internationale à la production à moindre coût.
Commenter  J’apprécie          10
mariech   27 février 2020
De la terre à l'assiette de Marc Dufumier
Finis ton assiette , tu sais qu’il y a des gens qui meurent de faim dans le monde ! Quel enfant n’a jamais entendu au moins une fois cette phrase dans sa vie ? .....
Commenter  J’apprécie          20
ChezLo   19 avril 2014
50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation de Marc Dufumier
L'agriculture industrielle est une agriculture "minière". Elle exploite la terre sans régénérer la matière organique et les éléments minéraux qui la rendent fertile, tout comme l'industrie minière extrait les minéraux du sol sans les renouveler. Nous n'en mesurons probablement pas encore toutes les conséquences.
Commenter  J’apprécie          10
raton-liseur   29 mars 2020
De la terre à l'assiette de Marc Dufumier
Nous n’avons aucun intérêt, au-delà de nos besoins européens, à nous lancer dans la course internationale à la production à moindre coût.

(p. 98, Question 21, “Pour être compétitive, l’agriculture française doit-elle se spécialiser ?”).
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..