AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.64 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 7 mai 1949
Biographie :

Marc Duveau est un écrivain, un critique, un anthologiste et un directeur d'ouvrages et de collections dans les domaines de la science fiction et de la fantasy.

Il a dirigé une collection de romans de science fiction (Horizons Illimités) pour les Humanoïdes Associés dans les années soixante-dix.
Il a été responsable de la collection "Légendes" (fantasy française) aux éditions du Fleuve Noir (en 1999), et a supervisé de très nombreux volumes dans les collections dirigées par Jacques Goimard pour les Presses de la Cité et Presses Pocket.

Dans le domaine de la bande dessinée, il a collaboré à Métal Hurlant, A Suivre!, Comics 130, Vampirella...

Il a publié en 1975 Comics USA chez Albin Michel, et été l'un des quatre auteurs de l'Encyclopédie des Bandes Dessinées dirigée par Marjorie Alessandrini chez Albin Michel ( deux éditions, 1979 et 1986).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
SZRAMOWO   06 février 2018
Le manoir des roses de Marc Duveau
Extrait de la nouvelle La boite d'ombre d'Ursula K. Le Guin.



La sorcière rentra dans la hutte, s'assurant d'un coup d’œil que tout était en ordre dans la pièce unique : chauve-souris, oignons, chaudrons, tapis, balais, crapaudines, boules de cristal (craquelées), le fin croissant de lune pendant au-dessus de la cheminée, les livres, le familier...elle regarda de nouveau, sortit en courant et appela :

- Dicky !

Le vent d'ouest avait froidi, il courbait l'herbe rêche de son souffle glacé.

- Dicky !... Minou, minou, minou !

Le vent lui prit les mots des lèvres, les tordit, les déchira et les jeta au loin.

Elle claqua des doigts et le balai se précipita par la porte laissée entrouverte, s'arrêtant, horizontal, à cinquante centimètres du sol. La hutte frissonna et se mit à gambader d'excitation.
Commenter  J’apprécie          20
archervert   21 novembre 2015
Comics USA de Marc Duveau
Drogue, racisme, manifestations sur les campus, inadaptation à la société, Stan Lee n'hésitait pas à traiter de sujets les plus actuels, donnant à ses héros les préoccupations de leurs lecteurs. Mais la vision de la société transmise dans les illustrés de la Marvel resta toujours très propre et très sage.(...) Si les Marvel Comics furent un champ d'innovation extraordinaire au niveau littéraire et artistique, ils ne mirent jamais en doute les règles et les attitudes de la société dans laquelle ils existaient. Le pont jeté entre le rêve et la réalité ne servit jamais à passer des idées subversives, la normalité de la vie quotidienne des personnages et de leurs idées avait au contraire un rôle sécurisant, elle rassurait les adolescents sur l'adéquation de leur propre personnalité avec celle de héros conformes à un certain idéal de la classe moyenne.
Commenter  J’apprécie          10
archervert   21 novembre 2015
Comics USA de Marc Duveau
En une véritable croisade solitaire, Ditko s'attaqua sans distinctions aux voyous, aux hommes d'affaires corrompus et à ceux qui préféraient laisser des crimes inpunis de peur d'être éclaboussé par le scandale. Mais au-delà des silhouettes qui lui servaient à personnifier le mal, il s'en prit violemment ce qu'il jugeait être les causes de tous les maux qui affligeaient l'Humanité. Ses cibles principales furent la religion, le fascisme, la socialisme, le communisme, toutes les idées en fait qui pouvaient donner naissance à un groupe dont l'importance confortait ses membres dans la justesse de leurs idées; adoptant des thèses libertaires, il condamna tout ce qui avait pour conséquence la limitation de la liberté individuelle et en particulier les idéologies dont les représentants affirmaient détenir la vérité et prétendaient l'imposer.
Commenter  J’apprécie          00
archervert   21 novembre 2015
Comics USA de Marc Duveau
Les héros d'abord avaient tous le même profil, ce mot plus habituel dans les offres d'emploi pour cadres et cadres supérieurs que dans la description de personnages de bandes dessinées tombant ici très à propos, car loin de la clase moyenne que représentaient ceux de Stan Lee, ceux de Gardner Fox et de John Broome étaient d'un niveau social élevé, membres à part entière de la Upper Class américaine.
Commenter  J’apprécie          00
archervert   21 novembre 2015
Comics USA de Marc Duveau
A l'opposé de la métropole immense et oppressante des Marvel Comics, elles [les cités imaginaires de DC] gardaient un équilibre rare, juste assez animées pour que l'on s'y ennuie pas, mais respirant la calme et le bonheur de vivre. Elles avaient leurs super-héros cmme les cités de l'Ouest américain avaient jadis eu leur sherif, c'était un personnage à idolâtrer et à qui faire appel en cas de besoin.
Commenter  J’apprécie          00
archervert   21 novembre 2015
Comics USA de Marc Duveau
Produits de grande consommation, s'adressant donc aux masses, ils constituent une chronique sans équivalent des idées et des courants d'opinions qui les traversèrent depuis 1961, le conformisme politique et social qu'ils dénotent était celui de la majorité du public et c'est son évolution qui entraine celui des illustrés de Stan Lee.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Remus Lupin

Quel est son nom complet ?

Remus John Lupin
Remus Jean Lupin
Remulus Van Lupin
Juste : Remus Lupin

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : loup-garou , harry potter , poudlardCréer un quiz sur cet auteur