AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.26 /5 (sur 39 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Journaliste, écrivain et cinéaste, Marc Hillel se consacre à l'histoire contemporaine, en collaboration avec sa femme, Clarissa Henry.

Parallèlement à l'élaboration du livre Au nom de la race, Marc Hillel et Clarissa Henry ont réalisé, sous le même titre, un film de long métrage, en 1974, qui connut un énorme succès dans le monde entier.

Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Au nom de la race
Int. de Clarissa HENRY auteur du livre "Au nom de la race", photo illustrant l'interview ; int de Marc HILLEL qui raconte comment les enfants sont sélectionnés et placés dans des familles adoptives ; int d'une petite fille Alicia qui a été enlevée par les nazis ; extrait du film.
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
akhesa   24 juillet 2013
Au nom de la race de Marc Hillel
Les théoriciens n'ont pas hesite a affirmer que la lutte de la race germano-aryenne productive se résumait a la lutte contre la race semite parasitaire.Ainsi,pour tous ces penseurs,philosophes-medecins-psychiatres-biologistes-savants ou charlatans,l'allemand ne pouvait que representer le bien,le vrai,le beau alors que l'erreur,le mal,la laideur ne pouvait etre l'œuvre de l'etre inferieur,donc non allemand
Commenter  J’apprécie          60
akhesa   26 juillet 2013
Au nom de la race de Marc Hillel
Pour les biologistes nazis,l'amour du couple,l'epanouissement de cet amour n'etaient que des inventions judéo-chrétiennes destinees a rendre l'homme esclave de ses sens
Commenter  J’apprécie          60
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
Le cas des enfants norvégiens fut cependant l’un des plus difficiles à résoudre. La majorité des enfants originaires de ce pays n’ayant pas été kidnappés, mais volontairement offerts aux Services de la Race et du Peuplement par des jeunes femmes irresponsables, la premières réaction des autorités norvégiennes fut de s’opposer à leur retour en Norvège. Le gouvernement norvégien avait même prévu, dès les premières années de l’après-guerre, que les enfants illégitimes puissent demeure en Allemagne, « dans leur intérêt ».

Très sensibilisée par le problème, la population suédoise organisa aussitôt uen action de secours en faveur des enfants norvégiens, entassés dans des centres d’accueil de l’Allemagne occupée. Un grand nombre d’entre eux furent pris en charge par des familles suédoises qui les adoptèrent par la suite.
Commenter  J’apprécie          30
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
En 1946, les enfants des Lebensborn étaient déjà devenus les « orphelins de la Honte ». Laissés pour compte, confiés à quiconque voulait bien s’en charger, les enfants nés dans les cliniques SS, en Allemagne comme dans les pays occupés, subirent en quelque sorte le sort de ceux qui els avaient conçus : ils furent mis au ban de la société. Distribués à des organisations qui s’empressèrent d’effacer toute trace de leurs origines, ces enfants furent rayés du passé. Personne de devait savoir que leurs mères étaient des filles-mères endoctrinées et leur pères des SS.
Commenter  J’apprécie          30
rulhe   10 octobre 2017
L'occupation française en Allemagne, 1945-1949 de Marc Hillel
nous ne quitteront pas l,

Allemagne avant d,avoir

la certitude que les idées

démocratiques sont solidement ancrées dans le

peuple allemand.il faut compter trente a quarante

ans avant que les allemands puisse comprendre les avantages

d'une telle démocratie.

général pierre koenig

commandant en chef français en Allemagne

le 11 septembre 1946
Commenter  J’apprécie          30
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
L’intérêt tardif des nazis pour les petits enfants français nés de père allemand, l’incorporation des volontaires étrangers ,dont les français, dans la Waffen SS seront les signes avant-coureurs du relâchement de l a sélection raciale imposé par les circonstances. Dès 1943, l’expédient dicté par la nécessité prit force de loi : faisaient partie intégrante de la SS ex-nordique des recrues dont les origines ethniques auraient, quelques années plus tôt, fait pâlir de rage les « connaisseurs de races ». les français de la division Charlemagne, comme les musulmans de la division Handschar ou les slaves ukrainiens de la division « Galizien » ne furent en fait que des « sous hommes » provisoirement promus au rang « d’êtres supérieurs » dans le seul dessein d’alimenter la machine de guerre allemande.
Commenter  J’apprécie          20
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
« L’homme inférieur a une apparence biologique semblale à une créature naturelle. Il a des pieds, des mains, des yeux, une bouche et quelque chose qui ressemble à une cervelle ; mais c’est bien une créature différente, effroyable, très éloignée de l’homme, même si ses traits sont semblables à ce dernier.

« … moralement et intellectuellement, cet être est inférieur à n’importe quelle bête ; il est aussi animé de passions sauvages, d’une volonté de desctruction incommensurable, d’une vulgarité indécente.

Malheur à celui qui oublie que tout ce qui ressemble à un être humain n’est pas obligatoirement un être humain »
Commenter  J’apprécie          20
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
Le père est membre de la SA ou de la SS, la mère milite au sein de la branche féminine du parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) ; le fils est dans la Hitlerjugend et la fille dans le BDM. (section féminine). Ce qui revient à dire que la famille ne se rencontre qu’une fois par an, à Nuremberg, pour le jour du Parti.
Commenter  J’apprécie          20
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
Témoignage de Alice Sosinger kidnapée enfant (p179) : nous recevions aussi continuellement des piqures. Je pense aujourd’hui qu’il s’agissait d’injections hormonales afin de nous faire atteindre plus vite l’âge de la puberté. Les autres filles polonaises, tchèques, hongroises et, je crois aussi, roumaines, subissaient le même traitement.

« De temps à autres, les SS nous rassemblaient et nous faisaient passer un nouvel examen racial. De plus en plus sévère. Les filles qui ne convenaient pas, on ne les revoyait plus.
Commenter  J’apprécie          10
Seska   22 mai 2015
Au nom de la race de Marc Hillel
Témoignage de Larissa, enfant arrivée en Allemagne mais qui ne connait ni ses origines ni ses parents :

Ma vie est un calvaire, sans famille, sans une mère, étrangère partout, je subis encore le fait de n’être pas allemande. On m’a traité de sale juive, et un docteur de l’hôpital où je travaillais en 1963 m’a dit que du temps de Hitler, les gens comme moi on s’en débarrassait en les jetant par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur