AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.21 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 15/12/1935
Biographie :

Marc Jeannerod est un docteur en médecine, un professeur d'université et un écrivain.

Né le 15 décembre 1935 à Lyon, France, il deviendra par la suite docteur en médecine vers 1965, jusqu'à être professeur de physiologie à l’Université Claude Bernard de Lyon, a dirigé l’unité Vision et motricité de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) jusqu’en 1997, puis l’Institut des Sciences Cognitives UMR 5015 du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) jusqu’en 2003.

Il a également été l'auteur de l'exposition Le Cerveau intime à la Cité des Sciences et de l'Industrie en 2002. Il a publié de nombreux ouvrages de vulgarisation.

Il est élu membre de l'Académie des sciences (France) en 2002

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Marc Jeannerod   (10)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Exposition à la Villette]
Reportage. Présentation de l'exposition "Le cerveau intime" qui se tient actuellement à la Villette à Paris.Le reportage alterne des images de l'exposition avec l'interview de Marc JEANNEROD, directeur Institut des sciences cognitives à Lyon.[Source : documentation France 3] Exposition à la cité des Sciences de la Villette à Paris : Le cerveau intime. A la lumière des progrès...

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lanard   14 septembre 2014
La Fabrique des idées de Marc Jeannerod
Historiquement, la psychanalyse postfreudienne s'est éloignée de la psychologie scientifique, devenue suspecte du fait du développement du béhaviorisme, ce qui l'avait conduite à délaisser le courant biologique freudien et à se rapprocher des sciences humaines. Aujourd'hui, alors que la révolution cognitive des années 1960 a eu raison du behaviorisme, les conditions d'une coopération entre psychanalyse et psychologie cognitive devraient en principe se trouver réunies. Les sujets sur lesquels les deux approches pourraient se confronter ne manquent pas. Je pense par exemple à l'intérêt que l'une et l'autre portent aux mécanismes de la relation interindividuelle. Il s'agit bien là d'un champ d'expertise commun, auquel d'ailleurs aucune théorie psychologique qui se veut complète ne peut échapper.

Dans la théorie psychanalytique, la relation interindividuelle est doublement fondatrice: d'une part, sur le plan ontogénétique, elle structure le développement affectif de l'enfant et constitue le pivot de la dynamique psychique du futur adulte; sur le plan pratique, d'autre part, elle devient le centre de la relation thérapeutique dans la cure, le psychanalyste et sont patient formant une unité où les deux psychismes interagissent. C'est une des forces de la théorie psychanalytique que d'avoir mis l'accent sur le rôle du lien interindividuel à une époque où la psychologie objective n'offrait qu'un point de vue solipsiste, celui de l'adaptation de l'individu à un environnement constitué de stimuli demandant des réponses, ou source de problèmes à résoudre. Quant à la psychologie cognitive, elle a élaboré de sont côté de nouveaux concepts pour rendre compte, dans un cadre plus large, du fonctionnement des relations interindividuelles. Son idée directrice est que chaque adulte dispose d'une compétence sociale qui lui permet de lire l'esprit de ses congénères, de leur attribuer des états mentaux éventuellement différents des siens, et donc de réaliser que les autres possèdent, eux aussi, un "Je". Il existe deux conceptions de cette capacité de mind-reading: l'une postule qu'il s'agit d'un savoir (d'une "théorie de l'esprit") acquis pas l'expérience, fondé sur la connaissance qu'il existe chez les autres et chez soi-même des états mentaux que l'on peut prédire et expliquer au même titre que d'autres phénomènes de la nature. C'est donc à partir d'un raisonnement théorique et de lois tacitement admises que l'attribution d'états mentaux pourrait avoir lieu. L'autre conception, au contraire, postule que le mind-reading est un phénomène instinctif qui se déclencherait automatiquement autour de l'âge de quatre ans pour réaliser une simulation de l'état mental de l'autre à partir de l'observation de son comportement. Cette conception "simulationniste" du mind-reading se rapproche de la notion de simulation motrice dont j'ai abondamment parlé dans le chapitre sur l'action.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lanard   15 septembre 2014
La Fabrique des idées de Marc Jeannerod
Un recul d'une cinquantaine d'années donne une profondeur de champ suffisante pour évaluer la cohérence d'une démarche scientifique. Non pas que la cohérence soit en elle-même une garantie de qualité ou d'originalité; mais dès lors que la démarche a réussi, même partiellement, et qu'elle est parvenue à un terme, même provisoire, elle permet de rechercher comme les idées, les projets et les résultats se sont enchaînés pour aboutir à ce terme. Comme souvent dans la pratique de la science, le but ne devient claire qu'a posteriori, il se dégage d'une évolution qui n'est pas prévisible au départ, qui fait qu'on n'a finalement par trouvé ce qu'on croyait chercher; C'est tentative de reconstruction qui a motivé l'écriture de ce livre.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit Pays

Comment s'appelle le père de Gabriel ?

Martin
Mathieu
Michel
Mohammed

50 questions
1689 lecteurs ont répondu
Thème : Petit pays de Gaël FayeCréer un quiz sur cet auteur