AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.09 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1965
Biographie :

Né en 1965, Marc Lepape enseigne le français.

Source : Galaade
Ajouter des informations
Bibliographie de Marc Lepape   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Émission complète : http://www.web-tv-culture.com/seules-les-montagnes-dessinent-des-nuages-de-marc-lepape-1277.html C?est en 2008 que nous avions découvert Marc Lepape. Son roman « Vasilsca », alors salué par la critique, avait notamment remporté le prix Emmanuel Roblès du premier roman. Depuis, ce professeur de lettres avait quitté les écrans radar. Marc Lepape était parti vers d?autres univers. Tout en gardant un goût prononcé pour la littérature, il s?est réorienté vers le théâtre et la mise en scène, donnant lui-même des cours et s?est essayé à la peinture pour éprouver d?autres sensations de création. Mais l?envie de l?écriture était toujours là. C?est finalement une histoire sur laquelle il s?était déjà penché qu?il ressort d?un tiroir et retravaille. Et voilà ce nouvel opus « Seules les montagnes dessinent des nuages », formidable roman qui, sous couvert d?aventures, d?intrigues sur une île lointaine à la fin du XIXème siècle, cache en fait une véritable interrogation sur la place de l?homme sur la planète, sur notre vision du bien et du mal et notre relation à l?autre et à la nature. Sur une petite île d?un royaume imaginaire, Erraink Rurem débarque d?un voilier en provenance du continent européen. Sur ces terres lointaines de Sélébie, le jeune ingénieur hydrolicien doit amener l?eau dans les contrées reculées de l?île où vivent des communautés qui ne connaissent ni la violence, ni la jalousie. Mais un crime est commis et les habitants de la vallée de l?Onk apprennent la peur. Erraink, aidé de la jeune et jolie Ilnah, va devoir comprendre ce nouveau monde qu?il découvre, entre mythes et légendes, et lever la malédiction qui semble peser sur ces terres à la fois fascinantes et hostiles. Porté une écriture flamboyante mais maitrisée, un rythme soutenu en courts chapitres, et des personnages attachants dans leur complexité et leur fragilité, le nouveau roman de Marc Lepape, qui n?est pas sans rappeler le plaisir de lecture de Jules Verne, est un formidable voyage initiatique, une quête intemporelle sur l?accomplissement et une interrogation renouvelée sur le sens de la vie. « Seules les montagnes dessinent des nuages » de Marc Lepape est publié aux éditions Emmanuelle Collas.

+ Lire la suite

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Missbouquin   29 mai 2012
En un point donné de Marc Lepape
"vous ne vous êtes pas trompé mais je ne l'avais jamais formulé ainsi. C'est comme si vous aviez éclairé mon propre travail, comme si vous me l'enleviez un peu également. Il vous est déjà arrivé d'entendre quelqu'un exprimer à la perfection quelque chose qui était confusément en vous et qui n'avait jamais réussi à franchir vos lèvres ?"
Commenter  J’apprécie          120
Missbouquin   29 juillet 2011
Vasilsca de Marc Lepape
"Depuis 7 mois, j'avais effleuré les gens. Je les avais fuis tout en les observant, imaginant leurs peines et leurs bonheurs, leurs tracas et leurs plaisirs. Et puis, petit à petit je m'étais rapproché d'eux, par l'esprit seulement; mais cette attention, cette écoute imaginaire avaient modifié ma perception de mes semblables : je ne les jugeais plus aussi facilement qu'avant, devinant, dans chaque être, tant d'histoires qui dépassaient une simple phrase entendue, un simple geste maladroit, une attitude indigne."

Commenter  J’apprécie          10
valou076   24 août 2011
Vasilsca de Marc Lepape
" Dire que j'avais envie de passer à autre chose serait monstrueux mais, avec le nouveau cours de ma vie, je sentais bien, pour ma survie, qu'il fallait que j'aille de l'avant. Tirer un trait sur le passé m'était impossible, mais redessiner les contours de mon existence, cela oui, pour al première fois, il me semblait en avoir la force. C'était presque un devoir même. Mon témoignage d'amour. L'amour idéal se contente de pensées, il est exsangue, l'amour véritable s'enracine dans la vie, ne se meut et perdure, ou disparaît qu'avec elle. J'avais besoin de ce genre de raisonnement dénué d'originalité." p. 63
Commenter  J’apprécie          00
valou076   24 août 2011
Vasilsca de Marc Lepape
"J'avais vaguement l'idée d'écrire à Pascal mais, quand j'ai relu ce premier jet, la mise en roman de mon drame s'est imposée à moi. Comme une évidence. Le seul moyen de rompre ma longue réclusion dans le silence et la douleur. Je venais d'être happée par une lointaine musique qui réveillait les morts tout en les tenant à distance dans une bulle bienfaisante dont les mots, les lettres même des mots, si envoûtantes, tissaient l'invisible enveloppe. Et cette paix qui m'envahissait, cette sérénité !



C'était un mercredi quinze octobre. J'ai écrit ces derniers mots tard dans la nuit." p.60
Commenter  J’apprécie          00
Missbouquin   29 juillet 2011
Vasilsca de Marc Lepape


"La mise en roman du drame s'était imposée à moi. Comme une évidence. Le seul moyen de rompre ma longue réclusion dans le silence et la douleur. Je venais d'être happé par une lointaine musique qui réveillait les morts tout en les tenant à distance dans une bulle bienfaisante dont les mots, les lettres mêmes des mos, si envoutantes, tissaient l'invisible enveloppe. "
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

NOUS REVIONS JUSTE DE LIBERTE

Comment s'appelle le héro principal?

Léo
Hugo
Théo
Paulo

15 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : Nous rêvions juste de liberté de Henri LoevenbruckCréer un quiz sur cet auteur