AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.61 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28 juillet 1947
Biographie :

Né le 28 juillet 1947 à Paris, Marc Petit entre à l'École Normale Supérieure (rue d’Ulm, agrégation d’allemand). Germaniste de métier (il enseigne la littérature allemande à l'université de Tours), il a traduit et commenté les œuvres de Georg Trakl (en collaboration avec Jean-Claude Schneider), Erich Arendt, Paul Celan , Rainer Maria Rilke; des poètes baroques allemands dont Catharina Regina von Greiffenberg; sans oublier Goethe auquel il a consacré une fiction biographique, Le troisième Faust (Folio). D’abord poète - Le Temps des traces (PJO/Action poétique, 1976 ), Pierres d’attente et Rien n’est dit (Dumerchez, 1996 et 2001), il s’est surtout fait connaître comme nouvelliste et romancier . Parmi ses publications : Ouroboros (Fayard, 1989), Architecte des glaces (rééd.. Folio, 2000), Le Nain Géant et La Compagnie des Indes (Stock), L’utopie du docteur Kakerlak (Fayard) et un récit-commentaire biographique sur le mathématicien Wolfgang Doeblin, L’équation de Kolmogoroff (rééd. Folio, 2005), auxquels il faut ajouter des recueils de nouvelles, dont Histoires à n’en plus finir (Stock, 1998), Le premier volon de Guarnerius et La Nuit du sorcier (L’arbre vengeur, 2004 et 2005), des essais (Manies et Germanies et Éloge de la Fiction, Fayard, grand prix de la Critique, 2001), et plusieurs livres consacrés à l’art tribal de l’Himalaya, dont il est l’un des découvreurs et collectionneur passionné (A Masque découvert, Stock/Aldines, grand prix du livre d’art de la SGDL, 1996). Marc Petit est aussi peintre - activité demeurée jusqu’à une date récente un “jardin secret” et qui a fait l’objet, en 2005, d’un premier livre d’artiste, Paysages à grande vitesse (Dumerchez).
Membre fondateur, aux côtés notamment de Frédérick Tristan et Georges-Olivier Châteaureynaud, du mouvement littéraire de la « Nouvelle Fiction, Marc Petit construit au fil des années une œuvre poétique et romanesque originale qui oppose à la tradition du réalisme bourgeois et à ses dérives contemporaines une pratique du récit (formée à l'école de Kafka et de Borges) mettant en valeur le plaisir, l'humour et le pouvoir critique de l'imaginaire, sur fond de récapitulation ironique du savoir.
+ Voir plus
Source : http://www.123people.fr/s/marc+petit
Ajouter des informations
Bibliographie de Marc Petit   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Marc Petit - Le Nain géant .
Marc Petit vous présente son ouvrage "Le Nain géant", illustrations de Vincent Vanoli aux éditions de l'Arbre vengeur.http://www.mollat.com/livres/marc-petit-nain-geant-9782916141725.htmlNotes de musique : Saint-Sae?ns / 3 Carnival Of The Animals - 1. Introduction & Royal March Of The Lion

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Zebra   04 septembre 2015
La grande cabale des Juifs de Plotzk de Marc Petit
page 85 [...] Plus de grille au château, depuis un mois, la foule pénètre. Des enfants armés de fourches harponnent dans les bassins d'énormes poissons aux yeux gras ; crocs de bouchers et planches à clous, crevant les peaux glaireuses, piquent dans la chair caoutchoutée d'où giclent des fontaines violettes. Déjà il n'y a plus un seul carreau aux fenêtres ; portes enfoncées, meubles éventrés, vases brisés qu'un pied écrase en miettes, dentelles souillées. La haine monte aux visages, tout l'amour humilié des générations perdues. Des millénaires de corvées, de famine et de coups de fouet, des millénaires de filles violées et d'enfants morts donnent l'assaut, investissent la place, ligotent le temps prisonnier. Un cri trop aigu pour sortir garrotte le dernier instant : des poings s'écorchent aux lambris ; un crâne cogne et éclate contre le marbre d'une cheminée ; des corps à moitié nus se tordent sur les tapis, d'autres, raidis, s'effondrent au milieu des vomissures.



Longtemps, le soir et toute la nuit, feux et fumées. De la Plotzk juive, on aperçoit une lueur, tout le monde sait. Les vieux, volets fermés, prient en silence dans le noir. Rivka pleure. Elle cache ses yeux. Je vois ses mains et ses cheveux. Mendel, voûté dans la pénombre, apprend à voix basse un discours. {...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Charybde2   01 mai 2013
Architecte des glaces de Marc Petit
On se doute que mes confrères d'outre-Atlantique, de leur côté, ne tardèrent pas à relever le gant. Partout, suivant mon exemple, les meilleurs architectes se mirent à consacrer leur talent à construire dans la glace. À Saint-Paul, à Montréal, à Ottawa, dans les Rocheuses, d'étranges et éphémères villes fantômes naissaient, le temps d'un hiver, drainant des foules toujours plus grandes et plus excitées. On vit monter, bloc après bloc, des cathédrales de glace, des Capitoles, des Maisons Blanches et des Saint-Pierre de Rome aux dômes neigeux ; des colosses de Rhodes, des phares d'Alexandrie, des Parthénons et des palais du dalaï-lama aux couleurs d'ice-creams ; des Colisées, des Sacrés-Cœurs, des pyramides de Chéops avec leur sphinx, artistement construites comme des igloos ; des Tours de Pise, des temples d'Angkor, des murailles de Chine et des jardins suspendus de Babylone couverts de givre ; des Grands Canyons du Colorado gelés, des Niagaras, et jusqu'à une fidèle reproduction du mont Everest au 1/50e, faite en vraie glace de l'Himalaya fondue et reconstituée.

Tout ce tapage, on s'en doute, n'était pas dénué d'arrières-pensées commerciales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JeanLouisBOIS   14 février 2013
Le Nain géant de Marc Petit
Passion partagée tant que chacune des deux personnes qui forment un couple accepte de tenir en lisière son propre génie, son propre démon. Mais cette mutilation réciproque, ce double sacrifice, n'entraînent-ils pas d'eux-mêmes une décrue de la passion, dès lors que l'objet aimé se dépouille à nos yeux de l'étrangeté, du lointain qui le rendait si fascinant? Toute passion n'est-elle pas malheureuse par nature, s'adressant à ce qu'on ne possède point? (p.18).
Commenter  J’apprécie          10
JeanLouisBOIS   14 février 2013
Le Nain géant de Marc Petit
Avec l'impertinence d'un fils de famille, il s'attribuait la gloire et le mérite de l’œuvre paternelle. (p.39).
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Aventures extraordinaires

De quelle nationalité était Edgar Allan Poe ?

Franco-britannique
Franco- américaine
Française
Britannique
Américaine

10 questions
93 lecteurs ont répondu
Thème : Edgar Allan PoeCréer un quiz sur cet auteur