AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.99 /5 (sur 76 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Asnières-sur-Seine (92) , 1937
Biographie :

Né en 1937 à Asnières-sur-Seine (92). Etudes d'art et de journalisme.

Voyages et séjours comme journaliste, en Inde, et notamment dans l'Himalaya et en Assam, au Moyen-Orient, en Amérique latine, en Afrique du nord et aux USA, où il a séjourné comme
boursier d'une université et correspondant d'un quotidien parisien. Plusieurs écrits sur l'art pour des revues, des galeries et des musées.

Source : http://www.m-e-l.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Marcel Cohen - Le grand paon-de-nuit .
Marcel Cohen - Le grand paon-de-nuitMarcel Cohen vous présente ses ouvrages "Le grand paon-de-nuit", "Sur la scène intérieure, Faits", "Faits Volume 3 : Suite et fin" aux éditions Gallimard. http://www.mollat.com/livres/cohen-marcel-grand-paon-nuit-9782070144334.html http://www.mollat.com/livres/cohen-marcel-sur-scene-interieure-Faits-9782070139293.html http://www.mollat.com/livres/cohen-marcel-Faits-suite-fin-9782070130900.html Notes de Musique : Circus Marcus: Moiteur d'une chaude nuit d'été. Free Music Archive
+ Lire la suite
Podcast (8) Voir tous

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
mariecesttout   01 mars 2014
Faits de Marcel Cohen
La musique, elle aussi , révèle des trésors que l'homme n'ose explorer que dans la solitude. Il est allé jusqu'à écouter soixante-quinze fois d'affilée les deux premières mesures d'un bref solo d'alto dans un mouvement lent de Mozart. Et l'idée lui est venue que seul, peut-être, un musicien ayant énormément travaillé cette pièce aurait pu, un jour de fatigue, et au mépris évident du caractère général de l'oeuvre, rester hanté lui aussi par toute l'étrangeté pathétique de ces quelques notes sans attaches bousculant seules l'immense torpeur des choses.
Commenter  J’apprécie          140
MarianneL   15 mars 2014
A des années-lumière de Marcel Cohen
Proust et Kafka sont parfaitement contemporains puisque le premier meurt en 1922, et le second en 1924. Mais des années –lumière, une fois encore, séparent leurs œuvres, comme le remarque brillamment Milan Kundera. Dans une interview, il compare l’œuvre de Proust à une comète de beauté pure, mais qui s’éloignait à jamais de nous. C’était pour conclure : «Alors que Proust s’étonne de l’univers vertigineux que constitue l’univers intérieur d’un homme, Kafka, lui, se pose une question radicalement différente : quelles sont encore les possibilités de l’homme dans un monde où les déterminations extérieures sont devenues si écrasantes que les mobiles intérieurs ne pèsent plus rien.»
Commenter  J’apprécie          120
mariecesttout   16 février 2014
Faits de Marcel Cohen
Gloire et déboires du pentathlonien hongrois Andras Balczo:

Comment, des années durant, il s'entraîne seul tous les jours, par tous les temps, y compris dans la boue, sous la neige et sur le verglas, engloutissant par ailleurs son unique salaire dans l'entretien d'un cheval et d'une arme de compétition.

Comment, gravissant tous les échelons, il est sacré trois fois champion du monde avant de devenir champion olympique en 1972, arrachant larmes, transes et ovations aux plus endurcis de ses compatriotes.

Comment, n'ayant plus rien à espérer, sauf à se maintenir un an ou deux dans l'air raréfié des cimes, il préfère se retirer en pleine gloire.

Comment, alors qu'on lui propose des fortunes aux USA comme entraîneur, il choisit de rester dans son pays, expliquant qu'il ne voit pas pourquoi sa gloire devrait transformer ses enfants en déracinés.

Comment, les mois passant, et faute de se voir offrir quelque situation que ce soit en Hongrie, il est finalement contraint d'accepter un modeste emploi de garçon d'écurie dans un club hippique de province.

Question du cinéaste Ferenc Kosa qui, en 1976, lui consacre un film:

- Comment expliquez-vous que vos compétences et votre gloire ne soient pas mieux employées, comme sélectionneur par exemple ou, mieux encore, comme entraîneur de l'équipe nationale?

Réponse:

- Si l'on utilise les compétences, que deviennent tous les incompétents?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Piatka   28 mars 2018
Autoportrait en lecteur de Marcel Cohen
On dessine toujours les éléphants plus petits que nature ; mais une puce toujours plus grande.
Commenter  J’apprécie          110
mariecesttout   18 février 2014
Faits de Marcel Cohen
Notes en vue d'une étude systématique sur l'exploitation pécuniaire des victimes:

a)Mars 1939: circulaire du ministre allemand des cultes exigeant des communautés juives qu'elles paient le déblaiement des décombres des synagogues incendiées dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 ( dit Nuit de cristal) par les SA sur ordre du ministre de la propagande Joseph Goebbels....



.....

e) Fin 1942 : dans le ghetto de Varsovie affamé et décimé, des Juifs supplient les Junaks ( étrangers, et notamment Ukrainiens, servant dans la Wehrmacht) de leur tirer dessus pour en finir au plus vite et sans souffrance. Les Junaks exigent 100 zlotys( 20 dollars) par balle. Cependant, il arrive qu'ils empochent l'argent et ne tirent pas.

f) Valeur symbolique de l'exemple chinois: les condamnés à mort sont exécutés d'une balle dans la nuque, laquelle balle est ultérieurement facturée à la famille.

g) Juin 1994: au Rwanda, il faut payer pour être exécuté par balle et non à la machette. Et il y a souvent des enchères.

h)Mai 1999: chassés de leur village, des Kosovars doivent payer de 500 à 2000 deutsche Marks aux policiers et militaires serbes pour être autorisés à quitter les villes où ils sont regroupés dans un premier temps, puis de 100 à 150 Marks aux passeurs qui les conduisent ensuite par petits groupes jusqu'aux frontières de leur pays. Lorsqu'ils font le trajet en autocar, le tarif officiel des transports en commun yougoslaves se voit parfois multiplié par trente. Si l'autocar est arrêté en cours de route par des paramilitaires serbes, il arrive qu'on rançonne encore les voyageurs de 4000 deutsche Marks par personne. Faute d'acquitter cette somme, ils ne sont pas autorisés à poursuivre leur route vers l'exil.



( Toutes les sources sont données en fin d'ouvrage)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
mariecesttout   17 février 2014
Faits de Marcel Cohen
Un homme se demande quelle solitude élémentaire il cherche encore à préserver( et avec quelle étrange pudeur) quand il se croit tenu d'expliquer qu'il vient de passer une heure à s'acquitter de tâches ingrates, alors qu'en réalité il observait, allongé dans l'herbe comme il le faisait enfant, l'offensive d'une légion de fourmis rouges contre les cohortes, sans cesse renouvelées, d'une armée de fourmis noires.
Commenter  J’apprécie          70
Moglug   12 décembre 2016
Galpa de Marcel Cohen
Comment s’accommoder de la fissure ? Comment ruser avec elle ? C’est là tout mon problème. J’ai beau me dire que je suis étranger à Galpa, que l’Inde même ne m’est qu’un malaise passager, je ne parviens pas à me leurrer tout à fait. Qui peut dire qu’il n’est pas concerné par le travail des saisons, des pluies ? Qui n’a lu, au moins une fois, l’éternité à livre ouvert ?

La fissure est un cri dans le crépuscule. Si nous la quittons elle nous rattrape, si nous la fixons elle nous dévore. Je la ressens comme une angoisse au creux de l’estomac. Cette angoisse est récente. Elle me laisse pantois. Ce n’est pas tant la menace qu’elle laisse planer qui me frappe, mais mon incapacité à résoudre ce problème comme tous les autres.
Commenter  J’apprécie          50
Henri-l-oiseleur   14 juillet 2017
Faits, II de Marcel Cohen
Rien ne peut empêcher que le travail qui nous aide à trouver des mots pour les plus grandes douleurs ne s'apparente aussi au plus grand bonheur. Tant qu'il est capable de trouver des mots pour le dire, qui peut réellement nous faire croire qu'il est désespéré ?



p. 124
Commenter  J’apprécie          50
Moglug   07 décembre 2016
Galpa de Marcel Cohen
[incipit]

Je ne saurais dire depuis combien de temps je vis à Galpa. Mois, semaines ? Cette façon de compter n’a plus grande signification. Entre les visages dont je connais chaque expression et sur lesquels je ne découvre plus de points de repère, et ma chambre, ma table, ma chaise dans la cour, j’ai découvert au temps une nouvelle dimension : l’épaisseur. Le temps est ici un sable plus ou moins lourd, un sommeil plus ou moins profond. Les événements, tous minimes, et la fissure elle-même, ne modifient plus, par une quelconque perte de conscience, ma vertigineuse plongée en avant. Bien au contraire. Ils sont les petites taches de couleur qui mettent une grande surface peinte en valeur.
Commenter  J’apprécie          40
Lecturienne   20 octobre 2015
Sur la scène intérieure : Faits de Marcel Cohen
Pour apprécier l'attachement des Juifs de Turquie à la France (ce fut vrai dans tout l'ex-Empire ottoman), il faut une remarque supplémentaire : la France, à leurs yeux, n'était pas seulement le pays de Racine, celui des Lumières et de la Révolution de 1789 accordant, la première en Europe, les droits civiques aux Juifs. Paradoxalement, c'était aussi la France de l'affaire Dreyfus.

- Un obscur capitaine juif est accusé d'espionnage, estimait-on sur les rives du Bosphore. Personne ne sait s'il est coupable et la France est au bord de la guerre civile ! Presque partout ailleurs dans le monde, le capitaine aurait été fusillé après un procés sommaire, ou pas de procès du tout, et personne n'aurait entendu parler de lui.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur