AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.47 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Homel , le 01/01/1919
Mort(e) à : Varsovie , le 02/10/2009
Biographie :

Marek Edelman, né le 1er janvier 1919 à Homel (actuellement en Biélorussie), mort le 2 octobre 2009 à Varsovie, est un cardiologue et activiste politique polonais. Il est l'un des leaders du soulèvement du Ghetto de Varsovie en 1943 et un opposant au régime communiste polonais dans les années 1970 et 1980.

En 1942 il est l'un des fondateurs de la Żydowska Organizacja Bojowa (ŻOB, l'Organisation juive de combat), un des seconds de Mordechaj Anielewicz, un sioniste de gauche. Il prend part au soulèvement du Ghetto de Varsovie. Après la mort d'Anielewicz le 8 mai, il en devient le commandant. Les 220 résistants s'opposent ainsi avec des moyens dérisoires mais une volonté farouche à plus de 2000 Waffen SS pendant trois semaines. Seuls 40 survivront dont Eldeman, réussissant à fuir par les égouts après que les Allemands auront mis le feu au ghetto.
Il a également été soldat de l'Armia Ludowa et combattant du soulèvement de Varsovie en 1944. Il quitta temporairement la Pologne à la fin de la guerre pour y revenir en 1946. Il rencontre sa femme, Alina Margolis, une bundiste comme lui. Alors que la plupart des Juifs polonais survivants ont choisi d'émigrer, ils décident de rester en Pologne, malgré de nouveaux pogroms en 1946 et l'ouverture des frontières pour les juifs en 1956.
Il devient un cardiologue réputé à l'hôpital Sterling de Łódź. Sa femme est pédiatre. Ils ont deux enfants, Aleksander (1953) et Ania (1958). Après les mouvements étudiants de 1968, le pouvoir communiste polonais organise une campagne antisémite. Edelman, comme de nombreux juifs polonais, perd son emploi. Son épouse souhaite alors émigrer pour protéger leurs enfants mais lui veut rester en Pologne. En 1971 elle part s'installer en France avec son fils et sa fille (elle exercera comme pédiatre et sera co-fondatrice de Médecins du monde, leur fils Aleksander deviendra directeur de recherche au CNRS à l'hôpital Necker, Ania cadre chez EDF). Marek Edelman restera à Łódź ou il sera réintégré à l'hôpital, il y travaillera jusqu'en décembre 2007, à 88 ans passés.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Marek Edelman   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (88) Voir plus Ajouter une citation
Marek Edelman
Nastasia-B   29 avril 2015
Marek Edelman
La culture israélienne, ce n'est pas la culture juive.



P. S. : Pour information, Marek Edelman est un véritable et authentique héros du Ghetto de Varsovie, qui s'est opposé de toute sa force et de toute son âme aux Nazis, qui a fait tout ce qui était en son pouvoir pour sauver des Juifs d'une mort certaine, puis qui s'est opposé activement au régime communiste polonais, mais qui est étonnamment peu célébré pour son courage et ses actes de bravoure. Et l'on comprend pourquoi, car il ne va pas dans le sens de la politique israélienne qui se prétend dépositaire, L'UNIQUE dépositaire de L'INTÉGRALITÉ de l'héritage juif. Or, la culture juive, fort heureusement, c'est bien autre chose que cela, bien autre chose que la politique intolérante et tortionnaire pratiquée à l'égard des Palestiniens, ainsi que toutes les magouilles internationales. La culture juive, c'est un héritage phénoménal, ouvert, tolérant, intelligent, bref, tout ce que la politique israélienne n'est pas, malheureusement. C'est d'ailleurs pour cela que toute sa vie, Marek Edelman s'est farouchement opposé aux actes israéliens perpétrés à l'encontre des Palestiniens. Bref, un grand homme devenu encombrant sitôt qu'il s'est opposé au sens du courant dominant et donc, mis aux oubliettes de l'histoire, pour raison d'État et ligne de pensée non conforme au courant dominant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          453
Under_the_Moon   15 mai 2015
Mémoires du ghetto de Varsovie de Marek Edelman
Mais jusqu'où peut aller l'historien ? Il peut restituer la vie du ghetto. Peut-il en comprendre la mort ?
Commenter  J’apprécie          111
Mistralain   20 juin 2010
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman
La conscience n'est pas un objet, c'est un processus.
Commenter  J’apprécie          80
Bruno_Cm   25 juillet 2014
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman
... le cerveau comprend des centaines, voire des milliers de système mnémoniques. Ils vont de tous les systèmes perceptifs de modalités différentes - vue, odorat, toucher - aux systèmes gouvernant le mouvement intentionnel ou effectif et aux systèmes linguistiques qui organisent les sons de parole. Cette conception s'accorde avec l'idée qu'il existe des types variés de mémoire que décrivent et testent ceux qui font des expériences dans ce domaine - ce qu'on appelle "la mémoire procédurale", "la mémoire sémantique", "la mémoire épisodique", etc. -, mais il ne faut pas s'arrêter à ces types qui se définissent principalement par des critères opérationnels et, à un certain degré, par des critères biochimiques.
Commenter  J’apprécie          50
Bruno_Cm   21 juillet 2014
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman
Il y a souvent confabulation au plan cognitif, et cela constitue une tentative pour donner un sens à ce qui, sinon, serait perçu comme un vide ou une absence inexplicable dans l'existence de quelqu'un. Par exemple, un patient souffrant du syndrome d'Anton peut nier qu'il est totalement aveugle tout en confabulant que la pièce dans laquelle il se trouve est trop sombre, que sa vision baisse, qu'il est fatigué ou qu'il n'a pas ses lunettes. Le remplissage est une tentative pour préserver de l'ordre et de la cohérence, et pour remplir un trou ou une discontinuité. Cela se produit même chez les sujets normaux. Tout le monde a un point aveugle dans le champ visuel de chacun de ses yeux. [...] Malgré cette cécité irrémédiable, nous n'avons conscience d'aucun trou dans notre champ visuelle : la perception visuelle nous paraît remarquablement stable et cohérente.
Commenter  J’apprécie          40
Mistralain   20 juin 2010
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman
Le faire précède le comprendre.
Commenter  J’apprécie          70
Bruno_Cm   06 août 2014
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman




Quand nous parlons, nous savons en gros ce que nous voulons dire, même si en général nous ne connaissons pas les mots que nous allons utiliser. Heureusement, les mots affleurent dès que nous en avons besoin, au bon endroit et au bon moment, dans le bon sens et selon la bonne prononciation. En général, nous n'avons pas à rechercher de façon consciente chacun d'entre eux ou à vérifier notre syntaxe à chaque étape. Si c'était nécessaire, parler serait une tâche presque impossible qui pèserait d'un poids très lourd dans notre vie consciente. On l'a noté depuis longtemps. Dans La Parole intérieure, M. V. Egger dit qu'"avant de parler, on sait à peine ce qu'on a l'intention de dire, mais qu'ensuite on est plein d'admiration et de surprise de l'avoir dit et pensé si bien". L'héroïne de Howards Ends d'E.M. Foster a cette formule mémorable : "Comment savoir ce que je pense avant de voir ce que je dis ?" Bien que le noyau passe tranquillement d'un état conscient au suivant, il semble que des routines et des sous-routines inconscientes permettent continuellement de trouver le bon mot, de vérifier la syntaxe et de donner le résultat des opérations à la conscience avant de recommencer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm   22 juillet 2014
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman
... Roger Sperry [...] sur les patients split-brain [...] :

"L'intervention chirurgicale a laissé ces personnes avec deux esprits séparés, c'est-à-dire deux sphères séparées de conscience. Ce qu'elles éprouvent dans l'hémisphère droit semble en tout point hors du champ de la conscience de l'hémisphère gauche. Cette division mentale est avérée en ce qui concerne la perception, la cognition, la volonté, les apprentissages et la mémoire. L'un des hémisphères, le gauche, qui est l'hémisphère dominant ou majeur, possède le langage et est normalement bavard. L'autre, l'hémisphère mineur, est muet et ne peut s'exprimer qu'à travers des réactions non verbales."



Parfois cependant, l'hémisphère droit, qui est non dominant, peut s'efforcer d'interférer avec le comportement contrôlé par l'hémisphère dominant : c'est le cas lorsque la main droite tente d'habiller le patient tandis que la gauche le déshabille. De tels actes de rébellion de la part de la main gauche non dominante s'observent aussi chez des patients qui souffrent de lésions du corps calleux antérieur. C'est ce qu'on a appelé "le syndrome de la main étrangère".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mistralain   30 juin 2010
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman
Chaque jour qui commence est comme une scène dominée, dans le bonheur comme dans la maladie, que ce soit une comédie, une farce ou une tragédie par un personnage central, le "moi". Ainsi en est il jusqu'à ce que le rideau tombe. (Charles Sherrington : The integrative action of the nervous system)
Commenter  J’apprécie          40
Bruno_Cm   22 juillet 2014
Comment la matière devient conscience de Marek Edelman


Nonobstant le caractère très particulier du cerveau humain, il n'est pas nécessaire d'invoquer des forces spirituelles pour rendre compte de ses fonctions. Les principes darwiniens régissant la variation des populations et la sélection naturelle suffisent ; rien dans le fait que nous soyons conscients ne justifie le spiritualisme. Avoir un esprit et un cerveau humains résulte à l'évidence d'un processus d'évolution. Les données anthropologiques attestant l'origine dans l'évolution de la conscience chez les êtres humains donnent corps à l'idée que, parmi toutes les grandes théories scientifiques, celle de Darwin est la plus profonde du point de vue idéologique.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Oeuf surquiz !

Quel joailler à fabriqué ces objets précieux pour Alexandre III et Nicolas II de Russie, qui les offraient à leurs épouses respectives à l'occasion des fêtes de Pâques ?

Mauboussin
Fabergé
Boucheron
Cartier

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : Oeufs , chanson française , cuisine , citations philosophiques , joyaux , peintureCréer un quiz sur cet auteur