AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.44/5 (sur 777 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1986
Biographie :

Margot De Bortoli est assistante administrative le jour et auteure de romance la nuit.

Elle grandit en banlieue parisienne, qu'elle quitte à l'âge de 19 ans pour vivre dans le sud de la France, à Toulouse.

Son parcours est varié : littérature anglaise, esthétique cosmétique, bijouterie, télémarketing, assistanat de direction... Une seule chose restera toujours intacte : son amour des livres.

En 2017 - alors assistante commerciale, épouse et mère de deux enfants - elle décide de franchir le pas de l'auto-publication, encouragée pas ses proches.

"Projet : Friendzone" (2017), son premier roman, est suivi de "Projet: Bridezilla" (2018).

page Facebook : https://www.facebook.com/M.D.Bortoli/

Ajouter des informations
Bibliographie de Margot D. Bortoli   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C'est au tour de Margot D. Bortoli de se présenter aujourd'hui ! Elle vous parle bien sûr de son premier roman aux éditions Addictives, Too Young, votre coup de coeur de la rentrée 2019 en e-book, qui sortira bientôt en librairie Quelles autres questions auriez-vous aimé poser à Margot ? On est ravies que ces vidéos vous plaisent ! D'autres arrivent très vite, restez dans le coin


Citations et extraits (85) Voir plus Ajouter une citation
– Puisses-tu être en paix où que tu sois, puisses-tu continuer à briller aussi fort que tu le faisais. Les étoiles doivent être bien ternes à côté de toi….
Commenter  J’apprécie          120
Chapitre 9 :

«…
— Ce n’est pas mon truc. Je préfère être derrière si tu vois ce que je veux dire…
J’ouvre les yeux en grand, estomaquée ! Il ne vient quand même pas de…
— Tobias Miller ! Est-ce que tu viens de faire un sous-entendu sexuel ?
Il sourit jusqu’aux oreilles, l’œil canaille, et répond en me faisant un clin d’œil.
— Y Ma’am !
J’éclate de rire en me cachant le visage des deux mains.
— Ton p est pasteur !
— Et tu c s que j’ai été conçu comment ?
Je pince me èvres en secouant la tête.
— Je ne suis une pro en anatomie, mais certainement pas comme ça…
C’est à son tou ’éclater d’un rire sonore.
— Tu as l’esprit encore plus mal tourné que le mien…
Son rire m’envoie une nuée de papillons dans le ventre et je lui souris, fière de moi.
— Si on m’avait dit qu’un jour je ferai des blagues de cul avec mon ancienne baby-sitter…
Ouch. Douche froide.
— Merci de me rappeler que je suis vieille…
— Je n’ai jamais dit ça.
— Je suis quand même assez vieille pour avoir été ta baby-sitter.
— Et alors ?
Je cille, incertaine.
— J’ai huit ans de plus que toi…
— Mes parents ont onze ans d’écart.
Ce qui restait de mon sourire s’évanouit. Là je ne sais pas où il veut en venir, et je ne sais pas si j’ai envie de savoir non plus.
— C’est ton père qui est plus âgé, je tente, hésitante.
— Je ne te savais pas aussi conformiste…
Son regard chaud me détaille lentement de la tête aux pieds et j’ai l’impression d’être tombée dans la quatrième dimension. Encore. Ça n’arrête plus depuis qu’il est revenu et qu’il a gentiment bousillé toutes mes convictions.
...»
Commenter  J’apprécie          60
- Tu m'as attendue pendant des années, je reprends d'une voix posée, c'est à mon tour de le faire maintenant. Alors prend le temps qu'il te faut : je t'attendrai.
Commenter  J’apprécie          50
Ok, le pasteur Miller est bel homme, Ok je l’avais remarqué, et encore plus maintenant que j’ai grandi, mais de là à dire qu’il est « super baisable », c’est au-delà de ce que je pouvais imaginer. C’est le pasteur de ma ville, nom de Dieu ! Elle ne risque pas d’aller en enfer juste pour ça ? Quoique c’est Calista, l’enfer serait une douce punition pour elle. Elle retournerait le diable et les démons et finirait assise sur le trône à organiser des combats d’hommes nus dans la boue juste pour son plaisir.
Commenter  J’apprécie          20
Prélude :
«…
— Heu… Samuel ? Je dis d’une voix qui vient de grimper de plusieurs octaves sans que je la contrôle, mais qu’est-ce que tu fais là ?
Il se fige à quelques centimètres de moi, une coupe de champagne dans la main droite, l’autre dans la poche de son pantalon.
— Je crois bien que ton... frère m’a invité.
Forcément. Un tel sens de la logique, c’est rageant. Je décide de lui sourire. Un sourire niais qui signifie «Je suis stupide mais je me soigne, ne t’en fais pas», tandis qu’il me sourit en retour, indulgent.
— Ah ben oui ! Bien sûr. Ça tombe sous le sens…
Tais-toi, cerveau…
— Qu’est-ce que tu deviens, baby Gracie ? Ça fait quoi… huit ans qu’on ne s’est pas vus .
— Neuf ans et dix mois.
Nom. De. Dieu. FERME LA, CERVEAU !
Il me sourit, visiblement peu perturbé par ma déficience mentale.
— Tant que ça ? Tu as ben grandi. La petite fille timide a laissé place à une jolie jeune femme.
D’un coup, c’est moi qui m’interroge sur sa déficience mentale, ou au moins visuelle...»
Commenter  J’apprécie          10
Chapitre 1 :
Samedi 5 juillet
«...Je suis vilaine… et j’adore ça !
— Ah heu, oui… hin hin hiin… et sinon donc, tu n’es jamais sortie avec Bruno c’est ça ?
Je pince les lèvres pour retenir un sourire en la voyant tenter de se dépêtrer de son embarras.
— Samuel, je corrige.
— Oui Samuel, et donc tu n’es pas sortie avec lui ?
— Non, elle a fait mieux.
Nous sursautons toutes à la voix grave dans mon dos et j’écarquille les yeux en découvrant son origine.
Une origine d’un mètre quatre-vingts, blond comme les blés avec deux yeux turquoise qui me fixent, rieurs, et qui prend le temps de s’accroupir à côté de ma chaise, un sourire en coin, la main négligemment posée sur le dossier et l’autre sur mes cuisses.
— Elle a accepté de m’épouser.
Je souris de toutes mes dents en le voyant à côté de moi.
— Qu’est-ce que tu fais là ? Je croyais que ton rendez-vous allait durer toute la journée.
Il frotte son nez contre mon épaule avant d’y déposer un baiser léger comme une plume.
— Le client a dû partir précipitamment, alors on a décalé toutes les présentations à ce matin pour boucler avant midi. Ce qui veut dire que je suis officiellement à toi pour le reste du week-end.
— Tu es fiancée ?
La voix de Lily me sort de ma contemplation et je tourne vers elle. Mais je n’ai pas le temps de répondre que Samuel le fait à ma place.
— Mariée, et ça fera un an demain. Samuel Craven, je suis son mari.
Il tend la main vers Lily et elle la serre avec mollesse avant de me regarder, ahurie.
— Mais… mais tu n’as pas de bagues !
J’en reste pantoise. Je n’ai même pas pensé à regarder sa main gauche et elle a vu tout de suite que la mienne était nue.
— Oui d’ailleurs j’aimerais savoir aussi pourquoi, grommelle une voix à côté de moi en soulevant la main fautive.
Je prends un air candide et contrit avant de répondre.
— Il fait chaud et mes doigts ont gonflé… Si je les gardais c’était mon annulaire ou les bagues.
— Ça m’aurait fait mal que tu perdes ton annulaire…
— Qui te dit que j’allais garder les bagues ?
— Après tout ce temps à chercher LA bague de fiançailles, j’espérais un peu plus de reconnaissance de ta part.
— C’est ton choix, mais un doigt en moins à ma main c’est un doigt en moins pour…
Je ne finis pas ma phrase et je pince les lèvres quand je réalise que nous ne sommes TOUJOURS pas seuls...»
Commenter  J’apprécie          00
Je navigue en eaux troubles, entourée de requins qui n’attendent qu’un mauvais faux pas pour me faire couler.
Commenter  J’apprécie          30
Oui ! Oh oui ! Ce n'est plus Creepy Tobie, mais Sexy Tobie maintenant… Mais qu'est-ce qui me prend de penser ça ? Il est plus jeune que moi ! Et je l'ai vu tout nu, je lui ai donné sont bain, je l'ai mis au lit et je… Oh mon Dieu, il se rapproche super vite, fais quelque chose Mia, maintenant !
Commenter  J’apprécie          20
Ce n'est plus Creepy Tobie, mais Sexy Tobie maintenant.... Mais qu'est ce qui me prends de penser ça. Il est plus jeune que moi! Et je l'ai vu tout nu, je lui ai donné son bain, je l'ai mis au lit et je... Oh mon dieu il se rapproche super vite, fais quelque chose Mia, maintenant!
Commenter  J’apprécie          20
Je ne sais pas ce que j'ai fait dans mes vies antérieures pour mériter l'amour de cet homme. Il m'aime depuis qu'il est enfant et n'a jamais cessé de m'aimer. Alors je l'aimerai jusqu'à la fin de ma vie et de la sienne. Jusqu'à la fin du monde. Jusqu'à la fin. [...]
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Margot D. Bortoli (946)Voir plus

Quiz Voir plus

Paris-Bagdad de Oliver Ravanello

Comment s’appelle le protagoniste

Martin
Leo
Jules
Arnaud

15 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Paris Bagdad de Olivier RavanelloCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..