AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.41 /5 (sur 28 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Après avoir vécu à Libourne, Bordeaux, Leipzig, Francfort et Paris, MariStef Rouchy est revenue au pays à Saint-Émilion. Un beau périple pendant 49 ans.

"Black Passage" (2017) est son premier thriller, suivi de "Blue liquide" en avril 2018, puis « Red Toxique » en novembre 2018.

Virage à 180° avec son nouveau roman : « Le Grand Théâtre sur Broadway et les talents maudits ». Nouvel univers, nouveau décor, pour une aventure captivante aux personnages attachants.

page Facebook : https://www.facebook.com/MSR.ecrivain/

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
mcd30   29 avril 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
À l'âge de onze ans, Julius mesurait déjà deux mètres. Et ça croissance ne s'était pas arrêtée là. On l'avait affublé de toutes sortes de qualificatifs plus inventifs les une que les autres, même si ,entre tous, "Grande Tige" demeurait le plus accroché à ses pas.
Commenter  J’apprécie          140
Livrinaa17   24 mai 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
Un talent est un objet particulier, qui permet à l'artiste d'exercer son art. Sans lui, il n'est rien. Sans lui, il est dépourvu de virtuosité. Sans lui, il perd tous ses moyens. Les talents sont la richesse du théâtre. Sans eux, nous ne sommes pas capables d'être des artistes.
Commenter  J’apprécie          10
mcd30   30 avril 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
Julius fit disparaître son sac de livres et cahiers dans le bureau de la fraternité. Puis, il gagna l'allée Jardin pour prendre le pater noster et rejoindre l'étage de l'administration Sur son chemin, il constata que les artistes avaient troqué leurs costumes bariolés de carnavaleux pourleurs costumes de scène, tout aussi surprenants. Une sorcière au nez crochu faisait des emplettes avec une princesse de contes de fées, un garde spartiate s'entretenait avec un roi viking, et un page de Richard Cœur de Lion poussait un chariot de pièces d'or issues d'un trésor factice de conquistadors.
Commenter  J’apprécie          90
mcd30   29 avril 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
Le serpent géant avait fini par capituler ; il s'était effondré lourdement sur le sol avant de se retirer discètement.

_ Dis donc, tu ne serais pas un peu frimeur, toi ? demanda Julius au reptile en le raccompagnant jusqu'à l'antre.

La dernière fois, le jeune homme avait senti l'amusement du serpent Il le sentait de nouveau assorti d'une pointe d'impertinence et même d'arrogance. Une fois dans son box, la bête se lova en exhibant sa blessure;

Mal !

_ Évidemment que tu as mal ! Tu t'es roulé n'importe où ! Regarde-moi ça ! C'est de nouveau très enflammé, râla Julius...
Commenter  J’apprécie          80
mcd30   29 avril 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
Ce jour-là, ils avaient décidé de se retrouver à la taverne du Hollandais Volant pour déjeuner. La Cambuse demeurait une cantinz acceptable. Elle proposait des plats simples et très bon marché que confectionnait le cuisinier ou plutôt le cambusier comme l'appelaient les artistes. Cependant, la taverne avait un menu original qui changeait tous les jours suivant l'humeur de la de la cuisinière derrière ses fourneaux. Ce jour-là,, ils avaient le choix entre la "tourte du pirate" et le "mijoté du Boiteux-Borgne". Les narines de Julius frémissaient sous les effluves du mijoté.
Commenter  J’apprécie          80
emelinevdc76   19 avril 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
«  — M’enfin, les opéras, les ballets, les pièces de théâtre, ils sont bien là pour être  présentés sur scène à un public. Que serait un opéra sans spectateur ? Cela n’a pas de sens.

— Pour eux, si : le Quatrième-Mur pensait que l’art était corrompu lorsqu’il était donné en spectacle, que l’œuvre de l’artiste était pervertie pour s’adapter aux spectateurs. Il estimait que l’œuvre d’un compositeur ou d’un auteur devait être respectée à la lettre, sans jamais subir la moindre altération, la moindre adaptation, ou une quelconque mise en scène avant-gardiste. Le Quatrième-Mur critiquait les artistes qui tentaient de séduire les spectateurs avec des costumes contemporains, des décors modernistes, une mise en scène inédite. Il considérait que l’œuvre de l’artiste n’était plus conforme, et tout ça pour des spectateurs qui ne le méritaient pas »
Commenter  J’apprécie          10
aurore34490   15 janvier 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
Enfin, anéanti par les événements des dernières heures, il sombra dans le sommeil. Il se sentait seul, mais au cœur de la nuit, il vit la jeune femme blonde. Elle n’était qu’une ombre, une brise légère sur ses épaules douloureuses et son âme brisée. Mais elle était là et elle fredonnait pour lui, et seulement pour lui, caressant sa joue. Il s’abandonna. Lorsque Julius émergea du sommeil, il ne savait plus où il se trouvait, l’esprit empêtré dans la confusion. Subsistaient bien des souvenirs cruels, cependant ils étaient retenus à l’orée de son être, comme si quelque chose le protégeait par un halo de bienveillance. Sur ses jambes, ses bras, son ventre, une couverture de couleurs le réchauffait. Il sentit même énergie lumineuse passer à travers sa peau pour le réconforter jusqu’au tréfonds de son âme. Il cligna des yeux et sa vision se clarifia. Là, il fut émerveillé, par l’éclat des couleurs magnifiques. Il n’osa plus bouger. Julius était entièrement recouvert de centaines de papillons multicolores. Il leva lentement un bras, et les papillons firent dans leurs ailes. Ils s’étalaient sur toute la branche de l’arbre. Puis, d’un coup d’un seul, ils s’envolèrent et de fut un spectacle sans pareil. Un temps, ils restèrent autour de lui, à le survoler, puis ils s’éparpillèrent doucement dans le feuillage de la canopée.



– Je ne sais pas comment tu fais ça, dit une voix derrière lui. Mais ‘est une magie exceptionnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   11 avril 2018
Blue liquide de MariStef Rouchy
Je trouve que certains habitants ont tout de même fait preuve d’une grande imagination pour décorer leur refuge, laissant libre cours à leur fantaisie avec une prolifération d’objets de récup qui forment une accumulation disparate mais d’où se dégage un style « brocante » au charme hors du temps. On s’imagine presque Peter Pan et sa bande d’enfants perdus jaillissant d’une ouverture pour fondre sur les intrus, leurs armes de fortune à la main.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   12 août 2017
Black Passage de MariStef Rouchy
En cette saison, la nature reprend ses droits et je me laisse envahir par le calme ambiant, lorsque des mouvements au loin m’interpellent : au bout du front de mer, un attroupement de curieux s’agglutine contre le parapet, et comme j’ai tout le temps du monde, je m’en approche sans me presser.



Après tout, je suis en vacances !
Commenter  J’apprécie          10
LesChasseusesDeLivres   16 janvier 2020
Le Grand Théâtre sur Broadway 01 : Les talents maudits de MariStef Rouchy
- M’enfin, les opéras, les ballets, les pièces de théâtre, ils sont bien là pour être présentés sur scène à un public. Que serait un opéra sans spectateur ? Cela n’a pas de sens.



- Pour eux, si : le Quatrième-Mur pensait que l’art était corrompu lorsqu’il était donné en spectacle, que l’œuvre de l’artiste était pervertie pour s’adapter aux spectateurs. Il estimait que l’œuvre d’un compositeur ou d’un auteur devait être respectée à la lettre, sans jamais subir la moindre altération, la moindre adaptation, ou une quelconque mise en scène avant-gardiste. Le Quatrième-Mur critiquait les artistes qui tentaient de séduire les spectateurs avec des costumes contemporains, des décors modernistes, une mise en scène inédite. Il considérait que l’œuvre de l’artiste n’était plus conforme, et tout ça pour des spectateurs qui ne le méritaient pas
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..