AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.02 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Kalinine (Russie) , 1958
Biographie :

Maria Galina, diplômée de la faculté de Biologie de l’Université d’Odessa, vit à Moscou depuis 1987. Elle est l’auteur d’une dizaine de romans. Elle oficie également en tant que traducteur littéraire et a notamment traduit en russe Stephen King, Jack Vance ou Clive Barker.
Son oeuvre est traduite en anglais, italien et polonais.

Source : www.agullo-editions.com/galina/
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Ogrimoire   27 mai 2020
Autochtones de Maria Galina
Ce n’est pas pour rien que les revenants, les tueurs psychopathes et les auteurs de romans policiers aiment autant le théâtre. Un meurtrier se cache sous un masque, larme du crime disparaît parmi les accessoires. Et, bien sûr, il y a les labyrinthes, les loges, les arrière-cours, le plateau tournant, d’étranges mécanismes, les débarras, les accessoires poussiéreux… Des cordages, des grilles… L’envers du monde. L’envers de la fête.
Commenter  J’apprécie          80
lehibook   07 février 2020
Autochtones de Maria Galina
Le théâtre est une usine à fantômes, des gens y déambulent et parlent, qui disparaissent dès qu'ils cessent de déambuler et de parler, des dizaines de petites morts tous les jours , des bribes de vie étrangères qui se répètent . Fantôme plus assassinat égale théâtre.
Commenter  J’apprécie          50
Achaela   14 avril 2017
L'organisation de Maria Galina
- Oui, je l'ai vu, répondit Zina en pinçant les lèvres. Il a ramené une femme, entre nous soit dit. Je lui dis "Non" et il me répond "Si !". Moi : "Ce n'est pas autorisé", et lui, il se débrouille pour arriver avec elle sous le bras, il prend sa clef et au revoir ! (Découragée, elle ouvre les bras, encore sidérée de la facilité avec laquelle elle s'est laissée manipuler.) Et ça fait un bon bout de temps, mon petit Vassili. Alors que ce n'est pas autorisé.

- La fin du monde est proche, mamie Zina, répliqua Vassili. Mieux vaut laisser tomber.
Commenter  J’apprécie          20
Dystopies   08 mars 2020
Autochtones de Maria Galina
Une bête vit en chacun d’entre nous, y compris en toi et en moi, mon joyeux ami. Nous sommes prompts à sombrer dans la fureur, dès l’instant où quelque chose nous incommode, nous sommes enclins aux représailles à l’encontre de ce qui nous déplaît. Et pas seulement en le tuant, mais en veillant au préalable à ce que notre victime souffre. Il nous suffit de savoir que le meurtre est autorisé et nous tuons jusqu’à en perdre haleine…
Commenter  J’apprécie          20
lehibook   07 février 2020
Autochtones de Maria Galina
- Toutefois il ne faut pas confondre la vraie vie et la littérature.

-Et comment faites-vous pour les distinguer? demanda l'homme-poulet d'une voix triste.
Commenter  J’apprécie          30
lehibook   07 février 2020
Autochtones de Maria Galina
Après une visite au cimetière , les vivants ont toujours envie de manger plus encore qu'après une partie de jambes en l'air.
Commenter  J’apprécie          30
lehibook   07 février 2020
Autochtones de Maria Galina
Telle est la nature humaine.Dénicher parmi le sang et la crasse , au milieu du désespoir,une porte dérobée, s'y faufiler et là-bas,au-delà de cette porte ,voir la lumière , un paysage bucolique avec des montagnes et la mer , un ange avec un rameau d'olivier.car là, au-delà de cette porte , personne ne meurt ni ne se quitte , le miracle te chatouille avec une petite plume très douce.
Commenter  J’apprécie          10
Dystopies   27 novembre 2019
L'organisation de Maria Galina
(…) de spectrales trompettes claironnaient au-dessus des ravins argileux détrempés et au-dessus de la mer ; une chasse sauvage filait par-delà les frondaisons jaunies, loin, très loin, en direction du Danube, vers ces parties de pêche où les ondines se saisissent en riant de la lumière argentée de quelque lointaine étoile.
Commenter  J’apprécie          10
lehibook   07 février 2020
Autochtones de Maria Galina
C'était un autre portier , avec des airs de musaraigne,des cheveux gris coiffés en arrière, des yeux gris terne ,un blouson gris et une voix qu'on aurait qualifiée de grise , une vie qu'on supposait grise ,à condition qu'il en ait une.
Commenter  J’apprécie          10
TarteTatin   26 mars 2018
L'organisation de Maria Galina
C’est tout de même bien qu’on lutte contre les superstitions, chez nous, Elena Serguéievna, raisonnait Vassili en harponnant un anchois avec ses doigts.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Tolstoï ou Dostoïevski

Dimitri Ivanovitch Nekhlioudov ?

Tolstoï
Dostoïevski

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russe , xixème-xxème siècles , romanCréer un quiz sur cet auteur
.. ..