AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Barcelone , le 01/02/1931
Mort(e) à : Palafrugell , le 23/01/2010
Biographie :

Maria Lluïsa Borràs i González était une historienne et critique d'art à l'Avanguardia de Barcelone.

Titulaire d'un doctorat en histoire de l'art (1973), elle a été professeure à l'Université autonome de Barcelone entre 1969 et 1974.

Ex-épouse de l'écrivain Francisco Vicens (1927-2018), elle a été étroitement liée à l'origine de la Fondation Miró à Barcelone.

Elle a publié des ouvrages sur Gaudi, Picabia, Cravan. Elle a aussi été commissaire de nombreuses expositions d'art moderne et contemporain à Berlin, Venise, Barcelone, Madrid, Anvers, Paris (Centre Georges Pompidou).

Source : Wikipedia , du temps des cerises aux feuilles mortes
Ajouter des informations
Bibliographie de Maria Lluïsa Borràs   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
wellibus2   05 janvier 2016
Arthur Cravan. Une stratégie du scandale de Maria Lluïsa Borràs
Puisque j'ai dit : "En voilà une qui aurait besoin qu'on lui relève les jupes et qu'on lui mette une grosse ... quelque part", je tiens essentiellement qu'on comprenne à la lettre : "En voilà une qui aurait besoin qu'on lui relève les jupes et qu'on lui mette une grosse astronomie au Théâtre des Variétés
Commenter  J’apprécie          40
wellibus2   05 janvier 2016
Arthur Cravan. Une stratégie du scandale de Maria Lluïsa Borràs
Je naquis en Suisse, dans la ville de Lausanne lors d’un voyage de mes parents anglais et ce fut la cause de la première complication de mon caractère qui devait être si multiple que j’ai toujours cru que toute l’humanité se résumait en lui.
Commenter  J’apprécie          30
wellibus2   05 janvier 2016
Arthur Cravan. Une stratégie du scandale de Maria Lluïsa Borràs
Je voudrais être à Vienne et Calcutta,

Prendre tous les trains et tous les navires,

Forniquer toutes femmes et bâfrer tous les plats.

Mondain, chimiste, putain, ivrogne, musicien,

ouvrier, peintre, acrobate, acteur ;

Vieillard, enfant, escroc, voyou, ange et noceur ;

millionnaire, bourgeois, cactus, girafe ou corbeau ;

Lâche, héros, nègre, singe, Don Juan, souteneur,

lord, paysan, chasseur, industriel,

Faune et flore :

Je suis toutes les choses, tous les hommes et tous

les animaux !

Que faire ?

Essayons du grand air,

Peut-être y pourrai-je quitter

Ma funeste pluralité !
Commenter  J’apprécie          20
wellibus2   05 janvier 2016
Arthur Cravan. Une stratégie du scandale de Maria Lluïsa Borràs
L'Art, avec un grand A, est au contraire, chère Mademoiselle, littérairement parlant, une fleur (ô, ma gosse!) qui ne s'épanouit qu'au milieu des contingences, et il n'est point douteux qu'un étron soit aussi nécessaire à la formation d'un chef d'oeuvre que le loquet de votre porte ou, pour frapper votre imagination d'une manière saisissante, ne soit pas aussi nécessaire, dis-je, que la rose délicieusement alangourée qui expire adorablement en parfum ses pétales languissamment rosées sur le paros virginalement apâli de votre délicatement tendre et artiste cheminée (poil aux nénés!)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Maria Lluïsa Borràs (6)Voir plus


Quiz Voir plus

Les Incorruptibles - Chemins toxiques

Comment l'école de Tamaya s'appelle-t-elle ?

Wimbledon
Beet
Woodridge
Bristol

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Chemins toxiques de Louis SacharCréer un quiz sur cet auteur