AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.1 /5 (sur 224 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1981
Biographie :

Marianne Chaillan est une professeure de philosophie, écrivaine et chroniqueuse française.

Ancienne élève de Première supérieure au Lycée Louis-le-Grand, elle enseigne la philosophie à Marseille. Elle prépare une thèse sur l’Éthique des séries télévisées à l'Université Panthéon-Sorbonne.

Elle s’est imposée en quelques années comme l’auteure de référence en pop philosophie. Après une participation au festival La Semaine de la pop philosophie, elle publie chez Ellipses en 2013, son premier livre, "Harry Potter à l'école de la philosophie".

En 2016, elle consacre un essai ludique à la série phare de HBO. Dans "Game of Thrones, une métaphysique des meurtres", elle analyse les personnages et les intrigues de la série sous l’angle de la philosophie morale, de la métaphysique et de la philosophie politique.

Début 2019, elle publie "Ainsi philosophait Amélie Nothomb". Écrit "à la manière" d’Amélie Nothomb, ce conte philosophique est un voyage aussi drôle que méditatif qui invite le lecteur à découvrir autrement l’œuvre de la romancière mondialement célèbre.

En novembre 2019, elle publie "Game of Thrones, une fin sombre et pleine de terreur" (Édition des Équateurs) dans lequel elle passe le final de la série, jugé si décevant par les fans, au prisme de l’analyse philosophique pour en fournir les clefs de compréhension et permettre de dépasser la déception ressentie.

Parallèlement à ses publications, elle donne de nombreuses conférences.

site officiel : https://mariannechaillan.com/
+ Voir plus
Source : www.mariannechaillan.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Marianne Chaillan   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Philosophe et professeur de philosophie à Marseille, Marianne Chaillan est l'autrice de plusieurs ouvrages sur ce que l'on appelle la culture pop, notamment Harry Potter ou Game of Thrones, vus par les grands philosophes. Aujourd'hui, elle publie "Où donc est le bonheur", aux éditions Équateurs. Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/

Podcasts (1)


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Marianne Chaillan
Cer45Rt   15 août 2018
Marianne Chaillan
je suis convaincu qu'aller chercher les élèves sur leur terrain, c'est la condition pour les amener en philosophie
Commenter  J’apprécie          171
Julian_Morrow   08 décembre 2019
Game of Thrones : une fin sombre et pleine de terreurs de Marianne Chaillan
Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste. On jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.



Blaise Pascal



(p.85)
Commenter  J’apprécie          160
Aelinel   03 février 2016
Game of Thrones, une métaphysique des meurtres de Marianne Chaillan
"Il est amusant d'ailleurs que Machiavel illustre son propos en utilisant des animaux. Et qu'ainsi, il invite le Prince à se faire renard et lion pour effrayer le loup. Bref : il faut être un Lannister (dont l'emblème est le lion) plutôt qu'un Stark (dont l'emblème est le loup). CQFD" (p. 237-238)
Commenter  J’apprécie          130
Aelinel   01 février 2016
Game of Thrones, une métaphysique des meurtres de Marianne Chaillan
"(...) la série Game of Thrones se dévoile ainsi comme un laboratoire de philosophie politique expérimentale." (P. 190)
Commenter  J’apprécie          120
Aelinel   31 janvier 2016
Game of Thrones, une métaphysique des meurtres de Marianne Chaillan
"Essayons de comprendre pourquoi Maester SARTRE reconnaîtrait qu'Ygrid a parfaitement raison de maintenir qu'elle est libre tout en étant prisonnière. SARTRE l'a d'ailleurs dit dans une phrase devenue célèbre : "On n'a jamais été aussi libres que sous l'Occupation". La contrainte extérieure ne change rien à notre fondamentale liberté : au contraire, elle la rend plus évidente et plus urgente. Sous l'Occupation, il fallait choisir : résister, se taire ou collaborer. La liberté des hommes leur était plus évidente en ce sens que le choix était plus urgent. Prisonnière, Ygrid est donc tout aussi libre qu'auparavant : libre de se résigner, libre de se débattre, libre de haîr son geôlier ou d'en tomber amoureuse. La liberté ne saurait se mettre en cage sinon par un sujet qui déposerait lui-même sa liberté pour s'en remettre à la loi d'un autre." (P. 142)
Commenter  J’apprécie          100
Aelinel   02 février 2016
Game of Thrones, une métaphysique des meurtres de Marianne Chaillan
"L'épisode de sa mort (Ned Stark) a produit un effet de surprise chez tous ceux qui n'avaient pas lu les livres. Ned Stark, en effet, est une personne si forte, si solide, que nul n'imaginait que son personnage puisse être tué dès la première saison. (...) Ce que produit cet effet de surprise , ce qu'apprend au spectateur cette exécution, c'est que personne n'est à l'abri. Même le plus fort, même le plus moral, même le plus aimé, nul n'est à l'abri. C'est exactement la thèse de Hobbes. Cet épisode, et plus généralement la première saison, est une leçon de philosophie hobbesienne." (p.208-209)
Commenter  J’apprécie          93
Blackradis   09 janvier 2022
Où donc est le bonheur ? de Marianne Chaillan
Il y a quelque chose de mobile dans la joie et une dimension éphémère. Le bonheur, lui, par contraste, n'est pas un passage : il est statique.
Commenter  J’apprécie          00
Makina11   07 septembre 2016
Harry Potter à l'école de la philosophie de Marianne Chaillan
Être aimé ou l'avoir été permet de ne jamais être tout à fait détruit par les épreuves à endurer.
Commenter  J’apprécie          100
Blackradis   09 janvier 2022
Où donc est le bonheur ? de Marianne Chaillan
Le bonheur n'est pas réductible au plaisir.
Commenter  J’apprécie          00
ValdeMontparnasse   15 août 2019
Ainsi philosophait Amélie Nothomb de Marianne Chaillan
Un livre peut changer une vie. Il peut la sauver. Amélie en était évidemment persuadée depuis longtemps. Mais découvrir que ses propres livres pouvaient avoir pour d'autres la vertu que ceux de Rilke ou de Nietzsche, par exemple, avaient eue pour elle suscitait une émotion difficile à mettre en mots.
Commenter  J’apprécie          82

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Lire avec Gaspard Ulliel

Un de ses premiers rôles est celui de Loïc dans Embrassez qui vous voudrez ,réalisé par Michel Blanc en 2002. Il est adapté du roman Vacances anglaises de:

Joseph Connolly
Michael Connelly
Ian Banks

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : acteur , français , cinema , adapté au cinéma , adaptation , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur