AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.42 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1966
Biographie :

Marie-Anne Dujarier est professeure de sociologie à l’Université Paris-Diderot.

Elle est responsable du Master 2 recherche « Sociologie clinique et psychosociologie », membre du Laboratoire de changement social et politique (LCSP) et membre associée du LISE (CNAM /CNRS). Elle a précédemment enseigné au Conservatoire national des arts et métiers, à la Sorbonne-Nouvelle et à l’École polytechnique.

Ses recherches analysent les caractéristiques sociologiques de l’encadrement de l’activité humaine, dans le travail et la consommation. Elle mène des enquêtes empiriques cliniques, qualitatives mais aussi quantitatives, dans les grandes organisations privées et publiques (plateformes numériques, banques, hôpitaux, supermarchés, transports, grandes administrations publiques...).

Marie-Anne Dujarier est membre du comité de rédaction de trois revues (SociologieS, Travailler, Ergologia), et co-directrice de la collection « Travail et Activités Humaines » chez Octarès. Membre du bureau “sociologie du travail” à l’A.I.S.L.F. et du comité scientifique des JIST, elle préside le bureau du RT16 (Sociologie Clinique) de l’AFS. Elle est également membre du European Network on Digital Labour (ENDL).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Marie-Anne Dujarier   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lundi, « À l'air libre » a fait le bilan du processus de la Primaire populaire qui a désigné Christiane Taubira le week-end dernier, et donc rajouté une candidature à gauche pour cette élection présidentielle. Avec, sur le plateau, Mathilde Imer de la Primaire populaire, Manuel Bompard de la France insoumise et Christian Paul, soutien de Christiane Taubira. Mardi, nous poursuivions nos débats en amont de la présidentielle, avec une discussion autour de la crise de l'accueil. Après un reportage de Nejma Brahim et Bérénice Gabriel, débat le député Ugo Bernalicis de la France insoumise, l'eurodéputé écologiste Damien Carême, et le sénateur socialiste Jérôme Durain. Mercredi, retour sur le rapport de la fondation Abbé Pierre qui juge le quinquennat Macron insuffisant sur les questions de logement, avec Manuel Domergue, directeur des études de la fondation. L'occasion aussi d'analyser les propositions des candidats en matière de logement. Enfin jeudi, une émission autour du travail et du cinéma avec le réalisateur Stéphane Brizé, à l'occasion de la sortie de son film « Un autre monde ». Également sur notre plateau, la sociologue spécialiste du monde du travail Marie-Anne Dujarier.  Rendez-vous la semaine prochaine, à 19 heures et en direct. Vous connaissez notre émission À l'air libre ? Votre avis nous intéresse https://mdpt.fr/39yQZsn Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart

+ Lire la suite

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Ziliz   17 mai 2014
Il faut réduire les affectifs ! Petit lexique de management de Marie-Anne Dujarier
Post-it : Extension colorée de mémoire vive pour les cerveaux et les ordinateurs saturés.
Commenter  J’apprécie          170
Ziliz   10 mai 2014
Il faut réduire les affectifs ! Petit lexique de management de Marie-Anne Dujarier
Propre : Si l'on en croit la publicité, serait une caractéristique nouvelle des produits polluants. (p. 80)
Commenter  J’apprécie          160
Ziliz   10 mai 2014
Il faut réduire les affectifs ! Petit lexique de management de Marie-Anne Dujarier
Marketing : Obtenir des consommateurs qu'ils dé-pensent le plus possible. (p. 63)
Commenter  J’apprécie          70
psech   15 février 2018
Le management désincarné de Marie-Anne Dujarier
Pour réduire leurs coûts de production, les entreprises et les administrations publiques font en effet appel de manière croissante à l'activité productive fournie bénévolement par les consommateurs et les citoyens, considérés ici comme une force de travail innombrable, motivée et gratuite. Cette activité productive bénévole à but lucratif prend trois formes principales : qu'il s'agisse de l'extension du self-service dans les gares, les supermarchés, les aéroports, les postes et les administrations, de la coproduction collaborative sur Internet, ou des techniques de captation et de fidélisation des clients, l'activité productive des consommateurs et des citoyens est scrupuleusment encadrée par le fournisseur. Il les "manage" poru obtenir d'eux qu'ils coproduisent avec justesse, efficacité et bonne volonté. Cet encadrement est lui aussi massivement réalisé par des dispositifs. Outre les dispositifs traditionnels du marketing visant à orienter le comportement d'achat (et maintenant repris dans le secteur public), les dispositifs de coproduction se multiplient : bornes électroniques de billetterie ou de transaction monétaire, self-scanning, répondeurs automatiques, sites Internet, applications utilisant la géolocalisation, etc. Il s'agit là aussi de dispositifs de finalités, de procédés ou d'enrôlement qui encadrent, quotidiennement, dans ce cas, l'activité des consommateurs et des citoyens, en leur disant ce qu'ils doivent faire, comment et pourquoi. Cette division du travail donne ici aussi une place sociale croissante aux planneurs, bien qu'elle les invisibilise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
psech   15 février 2018
Le management désincarné de Marie-Anne Dujarier
Aussi, la prolifération de dispositifs ne découle pas de la démonstration de leurs qualités et de leurs performances. Elle relève surtout d'une dynamique sociale au cœur du travail de direction : les dispositifs sont commandités par des dirigeants nommés par leur conseil d'administration pour réaliser une "performance" quantifiée puis vendus et mis en œuvre par les planneurs. Dans la division du travail de direction, ces derniers ont pris une ampleur démographique et un poids social nouveaux. Ils sont mandatés pour orienter, sans la connaître, l'activité des travailleurs et des consommateurs, en vue d'une accumulation infinie dont ils ne bénéficient pas directement.
Commenter  J’apprécie          10
psech   15 février 2018
Le management désincarné de Marie-Anne Dujarier
Ils ont pour particularité d'automatiser une partie du travail productif et de fixer la manière dont les hommes doivent procéder pour faire le reste. Ils agissent dans la planification, et donc standardisation des manières de faire, de dire, de penser. Ainsi, lorsque Julie utilise le logiciel pour travailler, elle expérimente une automatisation et une standardisation de sa tâche ("cocher des cases") en même temps que le contrôle numérique de cette dernière.
Commenter  J’apprécie          10
psech   15 février 2018
Le management désincarné de Marie-Anne Dujarier
Réussir n'est alors plus tant accomplir quelque chose qu'en faire plus que les autres. Et, lorsqu'il se joue sur fond de menace à l'emploi ou de réduction de crédits, le classement devient compétition.
Commenter  J’apprécie          10
psech   15 février 2018
Le management désincarné de Marie-Anne Dujarier
Or travailler, ce n'est pas exécuter. C'est agir, c'est-à-dire être en activité.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
2984 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur cet auteur