AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.07 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 4/09/1978
Biographie :

Comédienne de théâtre et cinéma, journaliste et écrivain.

Formée chez Michel Galabru puis Blanche Salant où elle découvre Strasberg et Stanislavski, elle s'envole enfin pour New York où elle intègre les cours de John Strasberg, fils du célèbre professeur. Elle grandit sur le terrain entre séries télé, programmes courts et cinéma mais c'est surtout au théâtre que cette amoureuse des mots trouve son épanouissement.

Elle est l'auteur de "Nous, les passeurs", sorti en 2017.

http://mariebarraud.blogspot.fr/

Ajouter des informations
Bibliographie de Marie Barraud   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Marie Barraud - Nous, les passeurs


Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
alainmartinez   03 août 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
J'aimerais te dire que les tiens ont survécu à la tragédie de ta disparition, mais aujourd'hui, je sais que ça n'a pas été le cas. Oui, ils ont fait comme ils ont pu, mais ils ont passé leur vie à marcher au bord du précipice que constituait le vide de ton absence. Se construire sans toi a sans doute été le plus douloureux combat que tes fils aient eu à mener.
Commenter  J’apprécie          120
DOMS   20 mars 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
Nous baladions tous deux notre regard sur cet immense tas de pierre représentant le bloc du revier 1. Chacune d’elle prit la forme d’un trésor précieux. Chacune de ces pierres renfermait un morceau de lui…un regard, une empreinte, un souffle, un cri de colère ; un secret, un soupir plein d’espoir, un sourire, une larme. Durant toute une année, il s’était battu pour venir en aide aux plus faibles, aux plus désespérés. Durant un an il avait espéré, soutenu, il avait porté, aimé, menti, il s’était battu pour lui, pour eux, pour nous.
Commenter  J’apprécie          80
mireille.lefustec   26 mars 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
Lorsque ceux que l'on a aimés ont disparu, leur souvenir prend, avec le temps, de plus en plus de place. Son empreinte est plus dense, plus profonde.
Commenter  J’apprécie          70
NATB   26 mars 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
"Un homme est la somme de ses blessures et de son courage, tu as les deux.

Nous n'apprenons pas à être un homme, ni à être un père.

Tu as fait de ton mieux.

Je t'aime."

Simonetta Greggio, La Douceur des hommes
Commenter  J’apprécie          60
Annette55   03 janvier 2021
Nous, les passeurs de Marie Barraud
«  Seuls ne meurent vraiment que ceux que l’on oublie » .
Commenter  J’apprécie          70
NATB   26 mars 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
Il aurait dû y avoir un homme près de vous. Elle aurait pu choisir un homme bien qui se serait occupé de vous, qui vous aurait aimés, élevés, qui vous aurait expliqué qu'il ne fallait rien attendre de la vie seulement de vous, qu'il était important de s'offrir ses propres opportunités, se créer sa propre chance, son propre avenir.
Commenter  J’apprécie          50
NATB   24 mars 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
Notre vie peut prendre chaque jour la forme de nos folies, mais elle reste, finalement, le prolongement des vies de ceux qui nous ont précédés. Qu'on le veuille ou non, nous venons compléter un cycle. Et je perçois aujourd'hui qu'ignorer ce qui fut avant nous, c'est perdre une partie de ce que nous sommes supposés devenir. Héros ou bourreaux, nos ancêtres nous transmettent bien plus que leur nom.
Commenter  J’apprécie          40
Annette55   03 janvier 2021
Nous, les passeurs de Marie Barraud
« Á chaque pas, les craquements sourds du parquet révèlent en lui des souvenirs . Une mélancolie amère plane en ces lieux » .



François Mauriac en 1952.

«  Le souvenir de Mauriac »article publié dans le quotidien SUD- OUEST du 14 octobre 2010. » .
Commenter  J’apprécie          40
NATB   24 mars 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
Ma grand-mère a assisté à son procès. Elle est allée voir le regard de cet homme qui lui avait tout pris. Mais elle n'eut pas le courage d'assister à son exécution. Non par pitié, elle n'en avait pas pour cette misérable vermine, mais pour se préserver de la barbarie des hommes. Aucune âme sensible ne peut supporter la vue d'une mise à mort, même celle des pires ordures.
Commenter  J’apprécie          30
Pikobooks   02 février 2017
Nous, les passeurs de Marie Barraud
Seuls ne meurent vraiment que ceux que l’on oublie
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La Cigale et la Fourmi 🦗🐜

La Cigale, ayant chanté / ....................... ,

Pendant tout l'été
Durant tout l'été
Tout l’été
Tout au long de l'été

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , fable animalièreCréer un quiz sur cet auteur