AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.05 /5 (sur 165 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1983
Biographie :

Marie Battinger est journaliste aux "Dernières Nouvelles d'Alsace" et habite dans le Haut-Rhin.

Elle a reçu "Le coup de cœur des lectrices" de Femme Actuelle pour son premier roman, "Ainsi meurent les étoiles" (2019).

Twitter : https://twitter.com/mariebattinger

Ainsi meurent les étoiles – HarperCollins Poche
Ainsi se brise la ligne – HarperCollins Poche



Ajouter des informations
Bibliographie de Marie Battinger   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

De l'amour au drame dans leurs polars : posez vos questions à Patricia Delahaie, Max Monnehay et Marie Battinger.


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
bbpoussy   06 septembre 2020
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
- Oh ! Prof, c'est un beau métier, dit-elle, et bien sûr, il repensa à Boris Degarde et son absence de compromis.

Petit, il avait rêvé d'être Keith Richards, pas Gérard Klein.
Commenter  J’apprécie          40
bbpoussy   07 septembre 2020
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
Ma mère avait l'habitude de répéter qu'on a déjà assez à faire en assumant ses propres responsabilités. Qu'il ne valait pas la peine de se rajouter les erreurs des autres.
Commenter  J’apprécie          30
polacrit   04 janvier 2021
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
Je pense que nous sommes loin d'avoir agi parfaitement. Et je sais que les enfants attendent de leurs parents qu'ils soient parfaits...Mais tu sais, Héléna, grandir c'est un peu ça: admettre que ses parents peuvent commettre des erreurs. Et leur pardonner.
Commenter  J’apprécie          20
Lalitote   03 septembre 2019
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
Ce chat-là était différent. Il n’avait pas touché à la gamelle de lait et ne miaulait pas davantage. Il se contentait de la fixer, la queue battant de la droite vers la gauche et de la gauche vers la droite, et ce mouvement hypnotique ancrait en Isabelle le sentiment d’une menace imminente. Elle s’approcha, essuyant ses mains dans un torchon pour ne pas salir le sol avec de l’eau savonneuse. Quand elle fut à moins d’un mètre, isabelle remarqua ses yeux et se figea. L’un était vert plein, presque émeraude, en amande comme le veut la morphologie des chats. De l’autre se détachait une tache marron, irrégulière, qui évoquait le travail d’un peintre peu méticuleux.
Commenter  J’apprécie          10
polacrit   04 janvier 2021
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
Elle avait essayé d'adopter un ton normal. Une demi-réussite, à vrai dire, et encore, si l'on avait une vision optimiste de l'existence. La jeune fille s'exécuta. Elle sentit le regard lourd des deux femmes l'accompagner alors qu'elle montait les marches avec une lenteur tout à fait involontaire. Ses jambes flageolaient, comme si elle avait couru plusieurs heures sans s'arrêter. Arrivée sur le palier de sa chambre, elle fit claquer la porte, pour faire croire à sa mère que le champ était libre. Puis elle se blottit tout contre le mur face à l'escalier. Un poste d'observation parfait pour entendre sans être vue.
Commenter  J’apprécie          10
polacrit   04 janvier 2021
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
A l'étage, le silence était encore plus palpable qu'au rez-de-chaussée. Une par une, Isabelle fit le tour des chambres, luttant contre le flot de souvenirs qui se battaient pour lui arracher des larmes. La maison autrefois si pleine de vie n'était plus qu'un squelette décharné. Partout les couvertures sans housse étaient tirées, les oreillers nus posés sur les matelas, comme dans une maison d'hôtes qui attendrait ses premiers visiteurs. C'en était lugubre. Et ce froid...
Commenter  J’apprécie          10
AngeliqueLeslecturesdangelique   16 août 2022
Ainsi meurent les étoiles de Marie Battinger
Ses mains plongées dans l'eau chaude arrêtèrent leur mouvement, lâchant l'assiette en céramique qui s'écrasa avec un bruit sourd contre le fond de la bassine en plastique. Une sensation presque physique, aussi furtive que la caresse d'une brise d'été, lui traversa l'échine. On l'observait.

La respiration coupée, Isabelle tourna la tête vers la fenêtre, lentement, comme si retarder l'échéance pouvait lui ôter un peu de pouvoir. il y avait bien quelqu'un. Ou plutôt quelque chose : un chat. Un chat du même noir que ces corbeaux qui pullulent dans la campagne hivernale. L'animal était immobile. Seule sa queue lancée avec la régularité d'un métronome prouvait qu'il n'était pas de cire. [...]

Ce chat-là était différent. Il n'avait pas touché à la gamelle de lait et ne miaulait pas davantage. Il se contentait de la fixer, la queue battante de la droite vers la gauche et de la gauche vers la droite, et ce mouvement hypnotique ancrait en Isabelle le sentiment d'une menace imminente.
Commenter  J’apprécie          00
AngeliqueLeslecturesdangelique   12 mai 2022
Ainsi se brise la ligne de Marie Battinger
J'ouvre les yeux, sans savoir où je suis, émergeant avec difficulté de l'univers flou de mes rêves. Allongée sur le dos, j'attends que les limbes dans mon cerveau se dissipent. Je ne ressens pas d'inquiétude, pas encore. [...]

Mon coeur bat plus vite quand je réalise pourquoi que je ne reconnais rien. [...] Je ne suis pas idiote, et maintenant parfaitement réveillée : la chambre dans laquelle je me trouve, c'est celle d'un hôpital.

À peine le temps de me demander s'il y a un rapport avec mon rêve que la porte s'ouvre. Une femme pas très grande et plutôt large, revêtue d'une blouse blanche, recule d'un pas en me voyant redressée. [...] Cela ne réussit qu'à m'inquiéter davantage : que s'est-il passé pour qu'elle use de telle précautions ?
Commenter  J’apprécie          00
Framboisine7282   21 mai 2021
Ainsi se brise la ligne de Marie Battinger
Malgré la chaleur Edith me propose un chocolat chaud. J’accepte, c’est une boisson d’enfance, datée de l’innocence, d’un temps où le malheur se résumait à une réprimande méritée du maître d’école ou d’un voisin mal embouché.
Commenter  J’apprécie          10
Framboisine7282   21 mai 2021
Ainsi se brise la ligne de Marie Battinger
Je ne suis que moi et peut-être que si ça n’a jamais été un problème jusqu’ici, les épreuves libèrent souvent les vérités qu’on cherche à enterrer. Comme celle d’avoir un enfant préféré.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Harry Potter (Expert)

Quel est le deuxième prénom du frère de Sirius Black ?

Romulus
Arcturus
Remus
Severus

40 questions
204 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur