AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 154 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Savigny-sur-Orge , 1963
Biographie :

Marie Bertherat, née en 1963 à Savigny-sur-Orge, est un auteur français qui écrit principalement pour la littérature jeunesse.

Diplômée de Sciences Po-Paris, Marie Bertherat a débuté une carrière de journaliste (rédactrice en chef adjointe de Médias Magazine), puis de pigiste (Okapi, Télérama Junior, Science & Vie Junior, Décisions Environnement, Grand Air, Terre Sauvage...), avant de se consacrer entièrement à son travail d’écrivain.

Aujourd’hui, elle écrit des documentaires, des albums et surtout des contes modernes et des romans avec une prédilection pour les héroïnes au caractère bien trempé et les intrigues à suspens. Ses romans mettent souvent en scène des personnages Russes émigrés en France, pris dans les turbulences de la Révolution russe ou de la Guerre froide. Passionnée de littérature policière, elle crée en 2003 la série des Enquêtes du Samovar (éditions Mango, collection Chambre Noire) et son trio de détectives, Lou Kerval, Stanislas O’Connor et Constantin Pitakof.

Marie Bertherat est membre de la Charte des Auteurs Jeunesse. Elle a reçu de nombreux prix et récompenses, notamment pour son roman, La Fille au pinceau d'or (Bayard).
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Rendez vous à la Datcha, de Marie Bertherat En librairie le 4 novembre 2009 aux éditions l'Archipel, collection ArchiFILLES.
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Morelinde   13 février 2012
Moi Iris, ma vie, mes pieds de Marie Bertherat
Je suis debout dans ma chambre. J'écrase mon pied gauche avec mon pied droit. J'appuie de toutes mes forces, ça fait un mal de chien. Mon pied gauche devient tout blanc. J'insiste. je ne sens plus rien. Mon pied est anesthésié. J'attends qu'il meure, asphyxié. Il résiste. Je tente l'inverse. Pied droit sous le gauche. Il s'en fiche. C'est moi qui souffre. J'arrête.
Commenter  J’apprécie          40
WHY   28 février 2012
Rendez-vous à la Datcha de Marie Bertherat
"La photographie arrête le temps, la photographie retient la vie, la photographie est magique, la photographie est dangereuse. Aimez et méfiez vous de la photographie."
Commenter  J’apprécie          40
gabylis   22 janvier 2018
La fille au pinceau d'or de Marie Bertherat
Lorsqu'elle commença à peindre, don José la guida et la conseilla. Maria l'écoutait avec attention; cependant le maître se rendit rapidement compte qu'elle avait ses propres idées, et ne suivait pas toujours ses indications. La plupart du temps, il la laissait faire, car ce qui sortait de sous son pinceau était éblouissant. L'élève était en train de surpasser le maître, et il l'acceptait avec bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
TRLVR   16 février 2013
Le Cri du Rubis, tome 6 de Marie Bertherat
Evidemment, il y avait plus de deux mille passagers lambda sur la Princesse Georgia, mais la plupart d'entre eux n'avaient aucun lien avec Sugar et David. Il serait donc difficile au criminel d'avoir accès à leurs bagages pour y glisser les rubis, et de les ouvrir ensuite pour les reprendre. Seuls deux passages (...) pouvaient rendre ce service au voleur : XXXXXXXXXXXX .
Commenter  J’apprécie          20
Morelinde   13 février 2012
Moi Iris, ma vie, mes pieds de Marie Bertherat
Je suis debout dans ma chambre. J'écrase mon pied gauche avec mon pied droit. J'appuie de toutes mes forces, ça fait un mal de chien. Mon pied gauche devient tout blanc. J'insiste. je ne sens plus rien. Mon pied est anesthésié. J'attends qu'il meure, asphyxié. Il résiste. Je tente l'inverse. Pied droit sous le gauche. Il s'en fiche. C'est moi qui souffre. J'arrête.
Commenter  J’apprécie          20
TRLVR   16 février 2013
Les enquêtes du Samovar : Vipère masquée de Marie Bertherat
Le son plus lointain d'une autre corne de brume se fit entendre. l'Intrépide rentrait au bercail après une croisière de quinze jours le loing des côtes d'Espagne. A son bord, Véra et Jacques Kerval, heureux de retrouver les leurs et cette bonne petite ville de Port d'Amar où, comme chacun sait, il ne se passe jamais rien.
Commenter  J’apprécie          20
TRLVR   16 février 2013
Les enquêtes du Samovar : Eaux mortelles de Marie Bertherat
Alors j'irai les voir, annonça Mme Rose qui, depuis qu'elle vivait à la Maison Jaune s'était prise de passion pour ces bouilloires renflées et ne jurait que par elles pour préparer le thé. Leur forme ronde lui rappelait le chapiteau du cirque Bruss dont elle avait été, des années durant, la trapéziste-vedette...
Commenter  J’apprécie          20
Accalia   09 novembre 2013
Les poils de Marie Bertherat
Pour rien au monde, il n’oserait dire à Meret que c’est peut-être, un tout petit peu, de sa faute à elle. Que la vaisselle poilue n’est pas très pratique et même un peu bizarre, un poil curieux, voire un brin poilant. Mais il admire trop Meret pour lui faire la moindre remontrance.
Commenter  J’apprécie          20
gabylis   20 janvier 2018
La fille au pinceau d'or de Marie Bertherat
Au début, elle était intimidée et très maladroite; mais, petit à petit, il lui sembla que le stylet à mine de plomb guidait et entraînait sa main, filant sur le papier, y imprimant sa marque. C'était une sensation grisante, tellement différente de celle du bois brûlé sur le mur granuleux de la maison abandonnée de San Fernando.

Les traits, d'un beau noir, s'organisèrent peu à peu pour former une figure : les oreilles, le contour du museau, les paupières. Souvent, elle s'arrêtait et effaçait ses lignes à l'aide de la mie de pain pétrie, dont elle frottait délicatement le papier. Elle avait vu les peintres utiliser ce procédé.
Commenter  J’apprécie          10
TRLVR   16 février 2013
Les Enquêtes du Samovar, tome 4 : Porté disparu de Marie Bertherat
Il y eut une autre sonnerie et Belphégor recommença à aboyer. Youri lui fit signe de se taire et se dirigea vers la porte. C'était une belle porte blindée dont l'oeilleton était cassé. A la lumière de ce qui allait arriver, ce détail se révélerait dramatique.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur
.. ..