AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de ileautresor


ileautresor   14 janvier 2020
Les livres, c'est bon pour les bébés de Marie Bonnafé
L'angoisse de séparation:
Au cours du deuxième semestre, bébé va faire une découverte extraordinaire: sa mère, qu'il croyait jusque-là entièrement à son service, comme confondue avec lui, existe en dehors des soins dont elle l'entoure. Elle est une personne qui peut se séparer, revenir, se faire attendre, s'intéresser à d'autres, bref avoir sa vie personnelle. (...) Rien ne sera plus jamais comme avant, du temps que l'enfant croyait que tout était à lui. Sitôt a-t-il construit un paradis déjà perdu qu'il rêve d'y retourner.
(...)Les angoisses au moment des séparations, les pleurs du soir, les craintes devant les inconnus sont autant de signaux qui montrent aux adultes les questions inquiètes qu'il se pose. (...) Il commence à jouer en jetant et en récupérant les objets qui l'entourent, il jubile vraiment comme il peut réellement être triste. C'est la description célèbre du "jeu de la bobine" que Freud a observé chez son petit-fils jouant seul en l'absence de sa mère et disant "fort/da", "loin/ici". (p.86-p.87)
Commenter  J’apprécie          20





Ont apprécié cette citation (2)voir plus