AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.13 /5 (sur 109 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Québec , le 06/09/1991
Biographie :

Ancienne athlète de haut niveau en tennis, Marie-Christine Chartier a vécu six ans aux États-Unis à la suite de l’obtention d’une bourse d’études pour étudier à l'Université d'État de l'Iowa.

De retour au Québec, elle entame un doctorat en psychopédagogie à l’Université Laval. Sa thèse porte sur les femmes en situation de leadership dans le domaine sportif. Parallèlement à ses études, elle se passionne pour l’écriture.

"L’allégorie des truites arc-en-ciel" (2018), son premier roman, a connu un beau succès critique et commercial.

Instagram : https://www.instagram.com/mc_chartier/

Ajouter des informations
Bibliographie de Marie-Christine Chartier   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Les jardins les mieux soignés perdurent, même lorsqu’ils sont délaissés.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Contrairement à ce que j’espérais, l’exil ne m’a pas transformée. L’angoisse, la tristesse, tout est encore là, en moi. Ces sentiments se sont adoucis, oui, sans pour autant disparaître. C’est drôle, quand même, l’idée que voyager peut tout régler. On pense qu’il y aura une espèce d’illumination et qu’on va être une nouvelle personne, une meilleure personne. C’est sûr que voyager, c’est plaisant, mais ce n’est pas magique.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
C’est souvent ainsi : les ondes de choc restent, mais les mots s’échappent, parce que c’est plus facile de survivre en gommant les détails. C’est comme quand on vient de guérir d’une blessure : on sait qu’on a eu mal, mais on ne pourrait plus le décrire. C’est un peu semblable, pour mon père. Même dans mon souvenir, l’expression de son visage est plus douce. On se protège comme on peut.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Les choses seraient restées simples si nous n’avions pas grandi ; si, dans l’année de notre cinquième secondaire, Sam et moi ne nous étions pas rendu compte que le lien qui nous unissait était différent. Qu’il y avait plus entre nous. Le genre de sentiment aussi envoûtant que l’étaient les feux de camp dans ma cour ces étés-là. Aussi dangereux, quand on ne fait pas attention.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Elle jouait pour moi le rôle d’une muse : près d’elle, j’étais inspiré. Et vice versa. Un échange d’énergie créatrice. Quand Ariane a quitté ma vie, ma propre inspiration s’est tarie. Comme un vide en moi qui a grandi, nourri par ma douleur. Nourrir le vide… C’est étrange comme image, mais c’est celle qui traduit le mieux ce que j’ai ressenti.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Je veux croire en nous, notre amour, seulement je ne sais plus si j’en ai la force. J’ai été le pilier de cette relation pendant si longtemps, mais là ma base est rouillée et la structure prend l’eau. Je m’ennuie du temps où je me sentais suffisamment forte pour soutenir mon poids et le sien.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Lorsque je l’ai rencontré, Samuel était vraiment comme un animal sauvage : méfiant, distant, avare de tendresse, surtout. Je pense qu’il en avait trop donné, par le passé, qu’il avait besoin de temps pour se remplir à nouveau de douceur avant d’être capable d’en offrir à son tour. À cette époque, c’était différent. On ne faisait pas l’amour, mais je sentais malgré tout qu’il me désirait. C’était dans la façon qu’il avait de me regarder, comme si j’étais une tentation à laquelle il devait résister. À bien y songer, ce n’était pas moi le défi. J’étais là, prête, patiente. Non, pour lui, le défi c’était de vaincre ses craintes, d’y aller par étape, au rythme de sa guérison. De ne pas tout gâcher en allant trop vite, pour après prendre peur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   12 août 2018
L'allégorie des truites arc-en-ciel de Marie-Christine Chartier
On ne peut donc pas toujours se fier à la première impression: un cactus, c’est joli, n’empêche que ça pique, quand on s’y frotte. C’est difficile de savoir si quelqu’un est intéressant quand on n’a presque rien sur quoi se baser
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   22 septembre 2019
Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier
Ce n’était rien, des paroles d’un gars saoul, échappées dans la nuit. Reste que ça a suffi pour que je tombe amoureuse de lui. Samuel n’a pas été mon premier chum, j’ai déjà eu des kicks, et une amourette plus « sérieuse ». Non, Samuel n’a pas été mon premier, mais il a été le premier qui comptait. Le premier que j’ai vraiment aimé. C’était là toute la différence. Ce moment-là a été la petite poussée qui me manquait, celle par laquelle a commencé mon vol plané, ou plutôt cette longue chute qui m’a menée à l’écrasement tout récent. Tout de même, ça a été un beau vol, le temps que ça a duré.
Commenter  J’apprécie          00
gboss1976   15 septembre 2018
L'allégorie des truites arc-en-ciel de Marie-Christine Chartier
Et l'amour, c'est une espèce de bouclier contre la pluie de merde au quotidien.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'amour est dans le pré mais les expressions sont dans le potager !

faire chou blanc

protester de son innocence
ébouillanter les choux
échouer, ne pas trouver
faire amende honorable

10 questions
612 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..