AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vendée , 1959
Biographie :

Marie-France Desmaray, de son vrai nom Marie-France Thiery-Bertaud, est une auteure vendéenne.

Elle a d'abord commencé à écrire dans des ouvrages collectifs de "Contes et légendes de Vendée", tome 1 (2010) et tome 2 (2013).

Elle a ensuite passée à l'écriture de ses propres ouvrages, dans deux domaines différents : la cuisine et le roman; la cuisine étant une de ses passions, au travers de son blog.

Romancière, elle a écrit les deux premiers tomes d'une trilogie: "Les Violons du Marais" (2014) et "Les Violons de la Rivière Rouge" (2015).

"Les amants de la Rivière Rouge" est paru en 2018.

Elle est lauréat du Prix du Héron cendré au salon de Saint-Gervais en 2016.

blogs :
http://unecuillereepourpapa.net/
https://mariefrancethierybertaud.blogspot.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Marie-France-Desmaray-222419565082837/
Twitter : https://twitter.com/BertaudFrance
+ Voir plus
Source : www.franceloisirs.com
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (6) Ajouter une citation
ssstella   09 mars 2019
Les amants de la rivière rouge de Marie-France Desmaray
Ils déferlaient, s'engouffrant par vagues successives et houleuses ; un raz-de-marée humain envahit le grand hall du hangar. Ils se dispersaient ici et là, par petits groupes, s'égaillaient derrière des guides qui devaient hurler pour se faire entendre, dans une confusion générale. Les nombreuse fenêtres ouvertes sur l'extérieur ne parvenaient plus à dissiper les remugles d'eaux de Cologne viciées par la sueur.

Elles ne voulaient pas se laisser gagner par l'affolement, mais n'en menaient pas large. Louise serrait fermement Rose contre sa poitrine, Juliette se pressait contre elle et s'agrippait à sa jupe pour ne pas la perdre dans la foule. Une fois débarquées, elles avaient emboîté le pas des femmes de la Croix-Rouge et des congrégations de sœurs qui accompagnaient tous les nouveau arrivants à l'intérieur du grand hangar, sur le quai 21, quai d'immigration de Halifax.
Commenter  J’apprécie          170
muriel123   11 janvier 2019
Les amants de la rivière rouge de Marie-France Desmaray
"Louise avait bougé dans son sommeil. Il s’était déshabillé rapidement et glissé dans le lit. Il savait que c’était mal, mais il fallait qu’il le fasse, il n’était plus lui-même". Page 18



"La petite Vendéenne, c’est ainsi qu’on la surnommait à Saint-Simon. Son arrivée au village il y a quelques mois avait excité les curiosités et ravivé les commérages. Une fille seule, enceinte par la grâce du Saint-Esprit, commentaient certaines langues acerbes, allant même jusqu’à traiter insidieusement de vilaine houlère (truite qui met bas – par extension, jeune fille de mauvaise vie qui a eu des enfants." Page 19



"Dis maman c’est qui mon papa ? C’est la maîtresse qui nous a demandé. Moi j’ai dit que j’avais une maman mais pas de papa. Tout le monde a ri, mais la maîtresse a tapé sur la table. Mais si tu as un papa. Et je suis sûre qu’il veille sur toi de là-haut. "Page 300



"Je le sais, moi, au fond, que vous le voyiez quand il quittait son lit pour venir trouver ma couche." Page 396
Commenter  J’apprécie          20
meknes56   25 juillet 2019
Les amants de la rivière rouge de Marie-France Desmaray
Elle s'allonge et ferme les yeux, laissant libre cours au souvenirs. Ils sont obsédants, lancinants depuis le premier jour. Elle se camoufle la vérité en se disant qu'elle n'a pas le mal du pays. Les siens lui manquent. Elle souffre de ne pas avoir de nouvelles de leur part. Malgré la distance qui la sépare maintenant de son père, elle craint par-dessus tout sa réaction et compte sur la mansuétude de sa mère et de la mémé quand elles apprendront la naissance de leur petite-fille.



Page 23
Commenter  J’apprécie          10
Sblly   13 août 2019
Les amants de la rivière rouge de Marie-France Desmaray
" La montagne Tortue ki-ka-itohtâ-nân

En charette ki-ka-itotâpaso-nân

La viande pilée ki-ka-mîciso-nân

L'écorse de bouleau ki-ka-misâo-nan "



- C'est le langage métchif et cette chanson traditionnelle métisse dit en gros qu'ils vont à la montagne Tortue, qu'ils vont à la Rivière-Rouge en charrette, qu'ils mangent du pemmican et qu'ils s'essuient avec l'écorces de bouleau.
Commenter  J’apprécie          10
meknes56   25 juillet 2019
Les amants de la rivière rouge de Marie-France Desmaray
Je prie pour qu'un jour le bon Dieu me pardonne et me fasse croiser la route d'un brave gars qui m'acceptera telle que je suis, et surtout qui accueillera mon enfant. Je n'ai qu'un souhait : lui donner un père.

Mais pour ce qui me concerne, et malgré tout le respect que je vous dois, permettez qu'à compter de ce jour je ne puisse plus jamais vous appeler...papa





Page 11
Commenter  J’apprécie          10
Krystale   17 juin 2019
Les Violons du Marais de Marie-France Desmaray
Jamais elle n'avait entendu ses parents se plaindre, ils acceptaient leur condition modeste comme un état des choses naturel, se satisfaisaient en toute humilité de ce que la terre et le travail pouvaient leur offrir.
Commenter  J’apprécie          10
Sblly   13 août 2019
Les amants de la rivière rouge de Marie-France Desmaray
Chère maman, chère mémé, mes chers frères,

Quand vous me lirez, je serais déjà très loin, au Canada.

Je voulais vous présenter mon fiancé et ma petite Rose. Mais le destion en a décidé autrement.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Marie-France Desmaray (31)Voir plus


Quiz Voir plus

La Conjugaison - Modes et Temps

Nous nous sommes levés tôt

Présent
Passé composé
Subjonctif Présent
Plus que parfait

25 questions
28 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur