AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.92/5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , le 8 mai 1960
Biographie :

Marie Frering est née le 8 mai 1960 à Strasbourg. Après un baccalauréat de biochimie et quelques années de travail en laboratoire, son parcours est celui d’une autodidacte.

Comédienne au théâtre, metteur en scène, réalisatrice radio, puis trois années à travailler dans l’humanitaire pendant la guerre en Bosnie et dans la reconstruction économique après la guerre, ses activités aujourd’hui sont plus tournées vers l’écriture et la dramaturgie pour des films documentaires.

L’amour de l’écriture et de la littérature a toujours traversé et fondé ses activités.

Elle a vécu à Sarajevo de 1994 à 1997. Elle est l’auteur de Désirée (Quidam Éditeur, 2008). L’Ombre des montagnes est son deuxième roman.


Ajouter des informations
Bibliographie de Marie Frering   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Nous ne ratons plus jamais rien. Ni spectacle, ni film, ni sortie, ni nouveauté, ni même un train ou un avion. Rien ne peut être programmé pour nous surprendre. Nous ne courons plus de peur d’être en retard ou de rater quelque chose. Les événements nous ratent car nous sommes définitivement lents et nonchalants. C’est à nous d’écrire les livres qui nous manquent. Si le monde moderne leur prête encore vie.
Commenter  J’apprécie          30
La nuit s’appelle feu et couvre-feu. La nuit appartient aux coups de feu de la montagne. Elle appartient aux portes fermées qui attendent un jour meilleur. Le matin se réveille aussi assiégé que la veille. L’espèce humaine s’y habitue malgré elle.
Commenter  J’apprécie          20
Qu’il est absurde, dans une ville assiégée, coupée des habitudes du monde, de respecter le passage à l’heure d’hiver ! Mais en tournant les aiguilles de nos montres, nous sommes des Européens consciencieux. Et une nouvelle question peut alimenter nos conversations. Tu as oublié de changer d’heure ? L’hiver nous précipitons ainsi plus joyeusement la nuit. Notre vie retrouve le quotidien du dehors et ses ressorts.
Merveille d’agir sur un mécanisme lorsque la vie est devenue survie mécanique.
Commenter  J’apprécie          10
Elle se souvient de ses trajets sur ces routes. De sa peur des hommes dans l’autre territoire. Le territoire des quérulents. De sa peur encore plus grande des quérulents sans uniforme que de ceux en uniforme. De sa sensation d’être perdue totalement pour le monde, lorsqu’elle circule seule.
Commenter  J’apprécie          10
Nous sommes tous anormaux. Enfermés dans ce cirque de montagne. Sur les hauteurs, les quérulents n’ont d’autres gueules que celles du métal et du feu qu’ils nous destinent. Ils nous sculptent, dessinent nos cages, colorient nos journées, nous modèlent et nous exhibent.
Commenter  J’apprécie          10
Déjà elle a goûté à un autre monde avant même d’être déçue de celui vers lequel elle retourne retournée.
Commenter  J’apprécie          10
Elle est une petite fille comme les autres. C’est-à-dire pas grand-chose. Juste comme les poules qui transportent les âmes d’un monde à un autre.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Marie Frering (18)Voir plus

¤¤

{* *}