AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.5 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : France
Biographie :

A 40 ans, Marie Ireland, chef d’entreprise, décide de tout quitter pour se consacrer à l’aide aux malades en phase terminale. Pour elle, c’est aussi une manière d’exorciser l’absence de sa mère, dont elle n’a jamais pu faire le deuil. Depuis 1983, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement de fin de vie, qu’elle enseigne dans la région nantaise. Présidente de l’association JALMALV Loire-Océan (Jusqu'A La Mort j’Accompagne La Vie), elle est l’auteur de Jusqu’au bout du chemin (Presses du Châtelet, 1998, préface du Pr Jean Bernard).

Source : http://www.pressesduchatelet.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
BRAEM   15 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Conseiller à une personne en deuil de sécher ses larmes, de ne pas toujours ressasser sa peine, d'être courageux ou raisonnable "car tout fini par s'apaiser", est une erreur. En ce domaine, rien ne passe qui n'est pas vécu dans toute son intensité. La souffrance existe, de toute façon. Ne pas l'afficher ou la refouler, sous quelque prétexte que ce soit, revient à la porter jusqu'à la fin de ses jours, obsédante et destructrice.
Commenter  J’apprécie          60
BRAEM   04 février 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Bien plus tard, je devais découvrir combien la visite au défunt, avant la mise en bière, permet d'ancrer le survivant dans la réalité de la mort et dans ses propres chances de survie. Ne pas voir la dépouille mortelle d'un être aimé permet, inconsciemment, de nier sa mort et d'espérer, au-delà de toute raison, qu'il revienne un jour : nouvel écueil sur le chemin du deuil.
Commenter  J’apprécie          40
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Ne voit-on pas à quel point cette dernière période de la vie est déjà une préparation à la mort ? Une vieillesse réussie dans l'action, la paix et l'harmonie permettra une mort sereine. Il faut donc qu'elle soit vécue de façon complète, totale ; de n'importe quelle manière, mais en toute liberté.
Commenter  J’apprécie          40
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Apprendre à mourir, c'est pouvoir jouir de chaque instant de sa vie jusqu'à son dernier souffle.
Commenter  J’apprécie          50
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Quelques minutes plus tard, nous perçûmes comme un frémissement - à moins que ce ne fût un bruissement d'ailes ? Marie-France pleurait. Cela suffit à faire explorer mon propre chagrin. Il n'y a aucune honte à pleurer ; les larmes sont une manifestation du corps et de l'esprit en état de détresse. Contenues, elles se rappelleraient à notre souvenir sous la forme d'autres manifestation, plus douloureuses. Pleurer, c'est encore accompagner.
Commenter  J’apprécie          30
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Aimer, c'est aussi savoir laisser mourir.
Commenter  J’apprécie          50
BRAEM   06 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Je ne crois pas en un dieu tel qu'il est si souvent présenté. Je crois encore moins que Dieu a créé l'homme. Je pense plutôt que Dieu naît dans l'esprit humain. Il est en chacun de nous, parcelle de vie et d'amour que nous savons ou non vivifier et répandre autour de nous.
Commenter  J’apprécie          30
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Marie Ireland, abordant l'univers de ces malades en phase terminale, souligne toute l'importance des relations entre le personnel soignant et la personne en souffrance, qui doit être traitée avec amour et délicatesse, à son rythme et selon son désir, qui peut varier d'un moment à l'autre. Même diminuée, elle doit conserver sa dignité et être respectée. Elle doit surtout être aimée.
Commenter  J’apprécie          20
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
Vous voudriez connaître le mystère de la mort ?

Mais comment le trouverez-vous, si vous ne le cherchez pas dans le cœur de la vie ?

Car la vie et la mort ne sont qu'un, comme sont un la rivière et la mer.

Khalil Gibran
Commenter  J’apprécie          20
BRAEM   03 janvier 2018
Jusqu'au bout du chemin de Marie Ireland
accompagner n'est en aucun cas éviter à l'autre ces deuils que le frappent, qu'il soit capable de les endurer ou non. Accompagner, c'est aider l'autre à vivre son histoire sans chercher à en changer quoi que ce soit.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tout sur one piece (difficile)

quel est le 1er homme de l équipage de Gold Roger ?

baggy le clown
shanks le roux
silver rayleigh
crocus

30 questions
1324 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur