AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.18 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Saint-Pétersbourg , le 11/01/1917
Mort(e) à : Londres , le 12/08/1978
Biographie :

La Princesse Marie Vassiltchikov (en russe : Мария Илларионовна Васильчикова), dite « Missie », fut auteur d'un journal sur les dernières heures de Berlin, à la fin du Troisième Reich.

Elle est la fille du prince Hilarion Vassiltchikov, descendant de l'une des plus grandes familles de l'aristocratie russe, membre de la Douma d'Empire sous le règne de Nicolas II et ami proche du premier ministre de Nicolas II, le réformateur Stolypine, et de la Princesse Viazemsky.

La famille Vassiltchikov émigre en 1919 en France, fuyant la Révolution russe. D'abord installée à Paris, puis en Lituanie où elle possède encore d'importants domaines, elle se fixe à la veille de la Seconde Guerre mondiale en Allemagne.

Le 1er janvier 1940, Missie commence son Journal d’une jeune fille russe à Berlin, 1940-1945.

Bonne linguiste, elle est employée comme secrétaire au sein du ministère des Affaires étrangères du Reich, elle décrit, de l'intérieur, la vie des Berlinois d'abord insouciante puis progressivement en proie aux bombardements quotidiens, à la faim et à la peur.

Le récit de Marie Vassiltchikov est, de l'avis de bon nombre d'historiens, un des plus directs dont nous disposions sur cet événement majeur de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Elle se marie à Kitzbühel (Autriche), le 28 janvier 1946, avec un officier de l'armée de libération américaine, Peter Harnden. Ce dernier deviendra un architecte de réputation mondiale.

Le couple s'installe à Paris puis à Barcelone. Ils auront quatre enfants.


+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Aela   20 mai 2012
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Vendredi 28 janvier 1944



Les Russes ont réussi à percer le blocus de Leningrad. Le siège aura duré presque trois ans.



Le siège avait duré 872 jours - depuis le 8 septembre 1941. Coupée de ses sources de ravitaillement par les Allemands et la division Azul des Espagnols au Sud, par les Finlandais au Nord, la ville gardait un seul lien avec le reste du pays, qui passait par le lac Ladoga.

Quoique plus de 500 000 personnes aient été évacuées par cette voie, près d'un million de ses habitants périrent, essentiellement de froid et de faim.

Avec Stalingrad, Leningrad est devenue une légende dans les annales de la "grande guerre patriotique" de l'URSS.
Commenter  J’apprécie          60
Aela   20 mai 2012
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Dîner plutôt hétéroclite avec des petits pains, un yaourt, du thé réchauffé et de la confiture. Les yaourts ne sont toujours pas rationnés; ils constituent notre plat principal, parfois complété par du porridge cuit à l'eau.

On nous octroie approximativement un pot de confiture par mois et par personne; comme le beurre est par ailleurs très rare, cela ne nous mène pas très loin.
Commenter  J’apprécie          60
Blandine54   10 avril 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Dimanche 24 octobre 1943

On m'a confié une nouvelle tâche urgente : la traduction des légendes d'un grand nombre de photographies des restes de quelques 4000 officiers polonais assassinés par les Soviétiques et retrouvés dans la forêt de Katyn, près de Smolensk. La simple pensée de cet exercice me fait dresser les cheveux sur la tête.

Tout cela est très secret. J'ai vu le rapport confidentiel envoyé par von Papen, l'ambassadeur d'Allemagne à Ankara. Il avait autorisé un membre de son entourage à se lier d'amitié avec un diplomate polonais en poste en Turquie, lui-même ami de Steve Early, le représentant spécial du président Roosevelt. Ce dernier a souhaité recevoir le compte rendu complet et sans altération de l'affaire - ce qu'apparemment il est incapable d'obtenir chez lui aux Etats-Unis, parce que son entourage (Morgenthau ?) intercepte et fait disparaître tout rapport défavorable à l'Union soviétique.

La traduction doit être terminée dans deux jours. Cela me fait drôle de penser que ma prose va atterrir sur le bureau du président Roosevelt dans moins d'une semaine. Quelle responsabilité ! C'est aussi un travail difficile. Mais surtout la réalité détaillée, révélée au grand jour, est absolument déchirante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aela   20 mai 2012
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Mercredi 28 juillet 1943

Hambourg est bombardé tous les jours. Les victimes ne se comptent plus et les dégâts sont tels que pratiquement toute la ville a été évacuée.

On raconte que des petits enfants errent dans les rues en appelant leurs parents.

On suppose que les mères sont mortes et comme leurs pères sont au front, personne ne peut les identifier.
Commenter  J’apprécie          50
Taraxacum   20 octobre 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Vendredi 7 janvier



Les mots manquent pour décrire l'aspect déprimant du quartier de Berlin où la plupart d'entre nous avons vécu. La nuit, on ne voit plus la moindre lumière, seulement une succession de rues aux maisons réduites à l'état de carcasses. Tatiana dit qu'à Madrid, après la guerre civile, les voyous se cachaient dans les ruines et attaquaient la nuit. Cela semble peu probable ici, mais ce vide silencieux donne des frissons.
Commenter  J’apprécie          30
Blandine54   19 avril 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Dimanche 2 juillet 1944

Après le dîner, nous avons eu une longue discussion avec un célèbre zoologiste sur la meilleure façon de se débarrasser d'Adolf. Il nous a dit qu'en Inde on utilisait des moustaches de tigres hachées menu mélangées à de la nourritures. La victime meurt quelques jours plus tard et personne ne peut détecter la cause de son décès.

Mais où trouver des moustaches de tigres ?
Commenter  J’apprécie          34
Blandine54   19 avril 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Mardi 16 mai 1944

On s'attend maintenant d'un jour à l'autre à ce que les Alliés envahissent l'Europe ; les journaux sont pleins d'articles sur "notre préparation contre toute éventualité". Il est difficile de travailler ; on vit au jour le jour. Les collègues ne cessent de disparaître " pour raison de familles", ce qui signifie généralement que leurs maisons ont été détruites par les bombes.
Commenter  J’apprécie          30
Blandine54   09 avril 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Lundi 24 juin 1940

Je trouve qu'il y a quelque chose d'indécent à être gai et insouciant quand on sait ce qui se passe en France.
Commenter  J’apprécie          40
Blandine54   09 avril 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Samedi 9 novembre 1940

Sideravicius - l'ancien chef de la police de Lituanie, qui est notre plus proche voisin - nous a raconté que, alors qu'il faisait la queue devant une boucherie, il avait vu qu'on avait apporté un âne mort par la porte de derrière ; il l'avait reconnu à ses sabots et à ses oreilles qui dépassaient de la bâche. C'est donc peut-être de cela que sont faits nos schnitzels hebdomadaires !
Commenter  J’apprécie          20
Nikoz   12 décembre 2017
Journal d'une jeune fille russe à Berlin : 1940-1945 de Marie Vassiltchikov
Si on montre ça à l'étranger, l'effet sera encore plus déshonorant. Et à juste titre.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Marie Vassiltchikov(1)Voir plus
Lecteurs de Marie Vassiltchikov (29)Voir plus


Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur