AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.77 /5 (sur 162 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Marie de France est une poétesse et une auteure du Moyen-Âge qui vécut pendant la seconde moitié du XIIe siècle, en France et surtout en Angleterre. Ses fables adaptées d'Ésope furent lues et imitées du XIIe au XVIIIe siècle. Le romantisme au XIXe siècle redécouvrit ses lais, contes en vers rédigés en ancien français dans la scripta anglo-normande. Marie de France appartient à la génération des auteurs qui illustrèrent l'amour courtois en littérature, entre autres par l'adaptation des légendes bretonnes ou matière de Bretagne.

Elle est la première femme écrivain d'expression française connue. On ne sait rien d'elle, si ce n'est ce qu'elle écrit elle-même dans l'épilogue de ses Fables : « Marie ai num, si sui de France » (J'ai pour nom Marie et je suis de France), c'est-à-dire, à cette époque, de l'Île-de-France. Vivant en Angleterre, liée à la cour d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine – ses Lais sont dédiés à un roi, sans doute Henri II –, elle fut peut-être abbesse du monastère de Reading ou de Barking. Poétesse, elle adapte en français, ou plus précisément en dialecte anglo-normand[ et en vers des légendes bretonnes, auxquelles elle donne le nom de Lais. Les Lais (1160-1175) se composent de douze courts récits en octosyllabes à rimes plates, de dimensions variables (118 vers pour le Lai du Chèvrefeuille et 1184 vers pour Eliaduc). Ils sont aux romans bretons ce que seront plus tard les nouvelles par rapport aux romans. Marie dit avoir écrit et « assemblé » ses textes à partir de « lais bretons ». Un seul de ces contes, le Lai de Lanval, est à proprement parler arthurien. L'amour, le plus souvent en marge de la société (neuf des douze lais racontent des amours adultères), est le sujet principal du recueil : le plus court mais peut-être le plus beau de ces textes, le Lai du chèvrefeuille, se rapporte ainsi à l'histoire de Tristan et Iseut. Plusieurs lais font intervenir le merveilleux, mais tous ont néanmoins le monde réel pour toile de fond, avec une conclusion plutôt pessimiste où douleur et l'épreuve succèdent à la joie et au bonheur initial.

Outre les Lais, Marie de France est l'auteur de l'Ysopet, première adaptation en français des fables d'Ésope, composé entre 1167 et 1189, et de L'Espurgatoire de saint Patrice, roman qui propose une évocation détaillée des souffrances du Purgatoire, et s'inscrit dans la tradition du voyage dans l'Au-delà.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Marie de FRANCE – Introduction publique de Françoise Morvan (Théâtre éphémère, 2012) Une représentation captée le 16 décembre 2012 au Théâtre éphémère de la Comédie française et retransmise ensuite sur France Culture. Présences : Françoise Morvan, Sylvia Bergé, Céline Samie, Clothilde de Bayser, Elsa Lepoivre, Marion Malenfant et Floriane Bananni.
Podcasts (5) Voir tous

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Elvira   04 février 2012
Lais de Marie de France
« L’amour est une plaie intérieure

Qui ne transparaît pas au-dehors.

C’est un mal qui résiste longtemps

parce qu’il vient de Nature.

Beaucoup s’en moquent,

comme ces ignobles galants

qui font les jolis cœurs partout

et qui se vantent de leur succès.

Ceci n’est pas de l’amour, mais de la folie,

de la perversité et de la débauche.

Quand on peut trouver un amant loyal,

il faut le servir, l’aimer

et lui obéir. »
Commenter  J’apprécie          240
MllePeregrine   21 février 2015
Lais de Marie de France
On doit faire l'éloge

De celui qui a une bonne réputation.

Pourtant quand un pays possède

Un homme ou une femme de grand mérite,

Les envieux

Se répandent en calomnies

Pour diminuer sa gloire.
Commenter  J’apprécie          180
FabienneCarpentier   23 juillet 2015
Les lais de Marie de France de Marie de France
L'aventure d'un autre lai,

cum ele avient, vus cunterai :

fait fu d'un mut gentil vassal ;

en bretans l'apelent Lanval.
Commenter  J’apprécie          180
FabienneCarpentier   23 juillet 2015
Les lais de Marie de France de Marie de France
Jadis avint en Normendie

une aventure mut oïe

de deus enfanz que s'entr'amerent ;

par amur ambedeus finerent.
Commenter  J’apprécie          180
hesperie   18 août 2013
Lais de Marie de France
D'eux deux il en fut ainsi

Comme il en va du chévrefeuille

Qui au coudrier s'y prend :

Quand il est enlacé et pris

Et tout amour du fût s'est mis

Ensemble ils peuvent bien durer;

Qui les veut ensuite désunir

Fait tôt le coudrier mourir

Et le chévrefeuille avec lui.

- Belle amie, ainsi est de nous :

Ni vous sans moi, ni moi sans vous
Commenter  J’apprécie          130
FabienneCarpentier   23 juillet 2015
Les lais de Marie de France de Marie de France
Une aventure vus dirai,

dunt li bretun firent un lai ;

Laüstic ad nun, ceo m'est vis,

si l'apelent en lur païs.
Commenter  J’apprécie          140
FabienneCarpentier   23 juillet 2015
Les lais de Marie de France de Marie de France
Ki divers cuntes vuelt traitier,

diversement deit comencier

e parler si raisnablement

que il seit plaisible a la gent.
Commenter  J’apprécie          130
LydiaB   27 octobre 2010
Lais de Marie de France
En ce temps-là, Hoël régnait sur le pays qui était aussi souvent en paix qu'en guerre. Le roi avait parmi ses barons le seigneur du pays de Léon qui se nommait Oridial. Ce dernier était un de ses intimes, plein de valeur et de courage. Sa femme lui donna deux enfants: un fils et une fille fort belle. On appela Noguent la jeune fille et le jeune homme Guigemar. Il n'y en avait pas de plus beau dans le royaume. Sa mère le chérissait étonnamment et son père l'aimait beaucoup. Quand il put cesser de le garder auprès de lui, il l'envoya au service du roi. Le jeune home qui était avisé et valeureux, gagnait l'amitié de tous. Quand il eut assez d'années et de raison, le roi l'équipa magnifiquement en lui donnant les armes de son choix. Puis Guigemar quitte la cour, non sans avoir donné quantité de cadeaux avant son départ. En Flandre, il s'en va pour faire sa réputation, car il y eut toujours là bataille et guerre. Pas plus en Lorraine qu'en Bourgogne, en Anjou qu'en Gascogne on n'aurait pu trouver à cette époque un chevalier aussi parfait et qui fut son égal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LePalaisdeLaurent   31 mai 2013
Lais de Marie de France
Les contes que je sais véridiques

et dont les bretons ont fait des lais,

je vous les conterai avec concision.

Pour en finir avec cette introduction,

je vous rapporterai une aventure

qui arriva en Petite Bretagne

aux temps anciens,

en suivant fidèlement la lettre et l'écriture.
Commenter  J’apprécie          100
flolunaire   16 août 2013
Lais de Marie de France
Belle amie

ains est de nous

Ni vous sans moi

Ni moi sans vous



Tristan à Yseut : le lai du Chèvrefeuille
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Marie de France

En quel siècle Marie de France voit-elle le jour?

Xe
XIIe
XIVe
XVe

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Marie de FranceCréer un quiz sur cet auteur
.. ..