AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.86 /5 (sur 11 notes)

Biographie :

Docteur en sciences de l’information et de la communication, diplômée de l’ENSB, Marielle de Miribel est ingénieur pédagogique, formatrice, consultante et enseignante à Médiadix. Elle a été auparavant responsable des bibliothèques et du musée de Neuilly-sur-Seine et de l’animation du réseau des bibliothèques Jeunesse de la ville de Paris. Membre du comité exécutif de la section Education and Training de l’Ifla, elle a notamment dirigé Concevoir des documents de communication à l’intention du public (Presses de l’Enssib, 2001), écrit (avec Françoise Hecquard) Devenir bibliothécaire formateur (Éd. du Cercle de la librairie, 2003) et « Le bibliothécaire, médiateur culturel » dans Les professions du livre (Ellipses, 2006).

Source : bbf.enssib.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pixie-Flore   05 décembre 2015
Accueillir les publics : Comprendre et agir de Marielle de Miribel
Il est important que les personnes qui vont assumer des plages de service public aient conscience des enjeux de l'accueil en termes de notoriété et d'image. Si l'on sait qu'une personne bien accueillie le dira à trois personnes de son entourage, dans le cas contraire elle se plaindra des services de la bibliothèque auprès de neuf personnes. Il est culturellement plus facile de dénigrer quelque chose ou quelqu'un que de faire des compliments.



[p52]
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Flore   11 décembre 2015
Accueillir les publics : Comprendre et agir de Marielle de Miribel
Connaître ses limites, savoir s'excuser avec honnêteté

C'est une façon de se respecter et de ne pas se mettre trop de pression. Un bibliothécaire n'est pas le dieu Shiva, aux nombreux bras, capable de mener de front plusieurs situations complexes. Il a droit à l'erreur : « Errare humanum est, perseverare diabolicum », maxime romaine qui signifie : « L'erreur est humaine, seul persévérer dans l'erreur est répréhensible. »



[p262]
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-Flore   05 décembre 2015
Accueillir les publics : Comprendre et agir de Marielle de Miribel
L'éducation. Voilà encore un sujet polémique. Deux visions de ce concept s'affrontent: l'éducation vue par Platon et l'éducation vue par Rousseau.

- La recherche platonicienne de la Vérité. Dans La République, Platon explique que l'éducation vise à enseigner la Vérité. Il est question de donner les connaissances nécessaires pour que chacun s'éloigne des illusions et confusions de la vie sociale et personnelle, pour se rapprocher de la Vérité.

- L'apprentissage personnel. Dans Émile, ou De l'éducation, Rousseau estime que l'éducation a pour objectif de donner à chacun les compétences d'apprentissage, d'esprit critique, de résolution de problème pour poursuivre de manière autonome ses propres buts.



[p24-25]
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Inventions et découvertes

Confronté à une situation l'empêchant de lire et d'écrire, ce très jeune homme a mis au point un astucieux système d'écriture qui se lit du bout des doigts et qui s'écrit avec une tablette et un poinçon.

l'écriture cyrillique
l'écriture morse
l'écriture braille
l'écriture musicale
l'écriture cunéiforme

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : Inventeurs , ScientifiquesCréer un quiz sur cet auteur