AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 102 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Nakano (Tokyo) , le 28 octobre 1952
Biographie :

Après des études à l'Université Seikei, elle a reçu en 1989 au Japon le prix du roman policier pour Les amis de l’épouse et en 1996 le célèbre prix Naoki pour Amour . Elle est l’auteur d’un grand nombre de romans à suspense psychologique

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Payot - Marque Page - Mariko Koike - Je suis déjà venue ici
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
joedi   23 avril 2015
Le chat dans le cercueil de Mariko Koike
Le chemin couvert de fleurs écloses ressemblait à une large ceinture de kimono verte, et de toutes parts on pouvait voir le spectacle resplendissant des fleurs de tournesol et de sauge aux couleurs éclatantes.
Commenter  J’apprécie          180
emi13   11 juillet 2018
Le chat dans le cercueil de Mariko Koike
J'aimais tout ce qui était coloré. Je ne sais pas combien de fois j'ai couché sur le papier la couleur étrange et complexe du soleil couchant qui teinte le ciel de Hakodate, la neige glacée presque bleue, les kakis rouge écarlate.
Commenter  J’apprécie          140
le_Bison   28 février 2013
Je suis déjà venue ici de Mariko Koike
Debout dans la cuisine, elle coupe les légumes sur la planche pour les faire sauter ou cuire à la vapeur, grille la viande, plonge le poisson dans un court-bouillon, prépare un assaisonnement avec de fines lamelles de bonite fumée et des petites sardines séchées au soleil et cuites à l’eau, confectionne un potage de miso au tôfu et aux minces tranches de pate de soja fermenté frit, puis des haricots adoucis par du sésame, se lance dans un zôsui, en faisant cuire du riz dans un bouillon à base d’œufs et de légumes ou de poissons de saison…
Commenter  J’apprécie          130
le_Bison   26 février 2013
Je suis déjà venue ici de Mariko Koike
L’adolescent était assis sur le matelas, bas du corps dénudé, les fesses à même la partie supérieure du pantalon de pyjama.

Dans ses mains il tenait quelque chose de dur, dressé, qu’il frottait frénétiquement de bas en haut, avec une expression de plaisir paroxystique, bouche bée, les yeux révulsés sous l’extase. […]

La chose dans sa main ressemblait à une belle plante, resplendissante, de la teinte pâle d’une fleur de cerisier. Turgescente, sur le point de gicler.

Quelle fertilité… Quelle éros… Quelle vitalité…
Commenter  J’apprécie          112
le_Bison   02 mars 2013
Je suis déjà venue ici de Mariko Koike
Cette voix sensuelle l’enivra. Il ressentit un chatouillement au niveau du pénis, et cela se transforma d’un coup en un violent flux sanguin qui parcourut tout son corps.
Commenter  J’apprécie          120
le_Bison   08 février 2013
Je suis déjà venue ici de Mariko Koike
Elle ne savait pas très bien quels sentiments il lui portait. En la caressant, il murmurait parfois : « Je t’aime. » Elle aussi, dans ses bras, lâchait un « Je t’aime. »

Mais elle ne croyait pas à ces mots-là. Ni lui non plus, sûrement.

Le cas contraire ne l’aurait pas attristée pour autant. Dès lors qu’il répondait à son besoin de caresses, ici et maintenant, les mots « Je t’aime », « Moi aussi » ne pouvaient pas être totalement feints.

Commenter  J’apprécie          90
Ambages   07 décembre 2015
Le chat dans le cercueil de Mariko Koike
Dans ce domaine que l'on appelle l'art, il est très difficile d'exprimer son admiration en termes recherchés. Plus la frontière est ténue entre une bonne et une mauvaise œuvre, et subjectif le jugement que l'on porte sur elle, plus l'acte de dire son admiration s'avère périlleux. C'est pourquoi les gens qui veulent transmettre leurs émotions n'emploient généralement que des exclamations puériles. C'est joli ! Magnifique ! Admirable !
Commenter  J’apprécie          80
art-bsurde   10 avril 2014
Je suis déjà venue ici de Mariko Koike
Malgré tous ses efforts, elle ne ressentait qu'un grand vide, avec l'impression d’être aspirée vers les entrailles de la terre. Comment faire pour échapper à cette sensation? Ses questions restaient sans réponse, puisqu'elle était incapable de se représenter l'avenir. Et cela l'effrayait d'autant plus.

Continuer à écouter dans ce wagon une histoire d'insectes racontée par un vieil homme lui parut soudain insupportable.



"Kantan et Haïkus"
Commenter  J’apprécie          30
Ambages   07 décembre 2015
Le chat dans le cercueil de Mariko Koike
En réalité, je ne l'ai jamais vu essayer de pénétrer le mystère de l'âme humaine, dans un échange sérieux et approfondi. Demander à l'autre ce qu'il ressentait, quelle était la raison de son trouble, ce qui l'angoissait. De toute ma vie, je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui affectait autant d'indifférence que lui vis-à-vis des sentiments d'autrui. Par l'attitude qu'il adoptait en toute occasion, il semblait penser qu'il n'y avait aucun mécanisme psychologique chez les êtres humains, y compris lui-même. Quand il posait une question, c'était toujours sur le mode de la plaisanterie, dite parfois sur un ton maniéré, d'autres fois sur un ton comique, et il se limitait au moment même, à ce qui venait de se produire, sans chercher à voir plus loin.
Commenter  J’apprécie          20
Murasaki   28 février 2020
Je suis déjà venue ici de Mariko Koike
Il versa dans son verre la fin de sa canette de bière et but d'une seule gorgée. Puis, avec des rots bruyants de profonde satisfaction, il se délecta des restes du dîner, un nikujaga, mélange de pommes de terre, carottes, oignons, sucre, saké et fines tranches de boeuf, qu'elle avait mis dans un petit bol, et le ragoût à la crème préparé par ses soins une semaine plus tôt et gardé congelé.



Ce curieux assortiment de plat traditionnel et occidental qu'elle lui proposait ne le dérangeait guère. Il acceptait tout de bon coeur, du moment que c'était fait maison.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Guy Bedos dans des films adaptés de romans

Futures Vedettes, le film français réalisé par Marc Allégret et sorti en 1955. Guy Bedos y joue le rôle de Rudi, le violoniste, est une adaptation de Entrée en scène, un roman de ...?...

Pearl Buck
Vicky Baum

10 questions
70 lecteurs ont répondu
Thème : Guy BedosCréer un quiz sur cet auteur
.. ..