AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.28 /5 (sur 65 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 21/08/1961
Biographie :

Martine Roffinella (née en 1961) est une femme de lettres française. Elle a travaillé dans la publicité.

Elle, son premier roman publié en 1988, traite de la passion amoureuse d'une adolescente pour une de ses enseignantes. Il est remarqué par Bernard Pivot.

Ce n'est qu'onze ans après qu'elle revient à l'écriture avec plusieurs romans et un recueil de nouvelles, Inconvenances.

Elle a ensuite travaillé comme correctrice dans l'édition et a publié aujourd'hui une quinzaine d'ouvrages. L'impersonne marque son retour à la littérature.

Ajouter des informations
Bibliographie de Martine Roffinella   (20)Voir plus

étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Aela   07 avril 2013
Elle de Martine Roffinella
Elle me retient. Non, je ne te laisserai pas partir. Pas maintenant. Ecoute-moi.

Tu dois cesser de la voir.

Elle t'attirera les pires ennuis. Si la directrice apprend que tuas écrit un poème pour elle, surtout un poème d'amour.. Tu te rends compte? Je dis non, je ne me rends compte de rien.

Qu'ai-je fait de mal?

Elle rougit à son tour.

Mais tu ne comprends pas. Tu es une femme. Et elle est une femme.

Des choses comme ça, ça ne doit pas exister.

Et tes parents? Tu as pensé à tes parents?

Je secoue la tête.
Commenter  J’apprécie          210
hcdahlem   11 février 2020
Conservez comme vous aimez de Martine Roffinella
Du premier jour où elle l’a vue, Sibylle a dit: «Elle aura ma peau, celle-là. She’ll kill me. » Et c’est vrai qu’elle en a dans la mâchoire, de la hargne et du malheur, cette Capucine-là! Le pouvoir est son hostie. De ce pain bénit il lui en faut sans cesse, more and more, elle n’en est jamais rassasiée, et d’ailleurs elle commence tout de suite par ne pas aimer le célèbre slogan de Sibylle : Conservez comme vous aimez. Pourtant, cette accroche, tout le monde l’adorait. Everybody. À commencer par Sa Sainteté P.Y., qui avait couronné Sibylle reine des rédactrices. Le client, lui, gloussait de plaisir, hip hip hip it was fun, ça collait pile-poil aux objectifs. Pour ses précieuses boîtes en plastique, c’était clean. Jusqu’à ce que Capucine décide que Sibylle ne savait pas écrire. Que sa façon de présenter les boîtes en plastique n’était vraiment pas hot. «C’est flasque, au mieux du pudding au pire une dog shit! a-t-elle lancé avec conviction. N’importe qui d’autre en parlera beaucoup mieux! very much better! Anyone else ! » Et le client (qui gloussait jusqu’à présent) s’est mis à rêver qu’il engrangerait beaucoup plus d’argent, millions of dollars why not ? – Sibylle souriait encore en cet instant, songeant à la fable « Perrette et le pot au lait » et pensant que Sa Sainteté P.Y. aurait la même référence qu’elle en mémoire, notamment: «Quel esprit ne bat la campagne? / Qui ne fait château en Espagne? »

Mais P.Y. a dit: «Tu crois? Do you think so? belle Capucine, ma Princesse Commerciale? » Capucine a enfoncé le clou: «Yes de chez yes, Votre Sainteté P.Y. Sibylle est game over. Aussi has been qu’un poste TSF. Bonne pour Fréquence-vioque et Radio-mouroir. À l’époque du galloping world et de l’hyperconnexion, que capteront nos acheteurs? Nothing! Pffuittt! Dzoing! Peanuts! Quelle poilade à deux balles! ça ne fait rire les cuisses de personne! (“Rire les cuisses? relève Sa Sainteté P.Y. On ne dit pas plutôt bander?” – mais Capucine est lancée, on n’arrête pas une bombe en plein vol). Sibylle manque de punch, ça végète mou-mou, ce qu’elle pond fait cot cot alors qu’il nous faudrait un cri d’aigle! On se croirait dans Proust. Quelle mêlasse! ça glue-glue vraiment. Faut du-qui-pète-boum-boum et qui fait le sur-mega-buzz! Sibylle, elle date du cinéma muet ! Non mais regardez-moi ce slogan: Conservez comme vous aimez. Berk! beurk! Yuck! qu’est-ce qui peut bien schlinguer comme ça la naphtaline à plein nez? »

P.Y. répète : « Tu crois, belle Capucine, Princesse Commerciale? Are you sure? − puis il lui murmure à l’oreille : Alors, il faut que je la vire. Kick her out. Trouve un moyen, toi, belle Capucine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Lali   17 septembre 2013
Les lieux d'attente de Martine Roffinella
Te chercher

Mais où



Parmi les couleurs de la terre

L’argile et les odeurs brunes



La plaine allongée sous le vent

Est mon corps rempli d’attente



Un matin

Tu me feras pousser sous le feuillage



Déjà

Je guette le premier vent
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   15 juin 2018
L'Impersonne de Martine Roffinella
Maintenant qu'on a trouvé le rythme avec compagnon alcool on peut aussi s'attendre à la vraie rencontre car on est dans une forme de normalité si on y réfléchit on travaille pour soi on gagne de l'argent on a des loisirs des week-ends des vacances jamais ivre jamais dépossédé de l'intellect constant et fiable en somme on ne dérape plus on boit toujours la même quantité ni plus ni moins juste ce qu'il faut pour vivre alors à deux ce serait mieux impeccable (p. 68-69)
Commenter  J’apprécie          50
Aela   07 avril 2013
Elle de Martine Roffinella
Devant mon désarroi, le professeur pose une main sur mon épaule. Elle dit que cette femme est dangereuse, qu'elle a déjà détruit beaucoup d'élèves, qu'elle profite de l'instabilité de l'adolescence poru devenir un objet de culte.

Car ce qu'elle aime, c'est se refléter dans le désir des autres, qu'on la trouve belle.

Elle cherche à se rassurer, tu comprends? Et je ne te parle pas du reste.
Commenter  J’apprécie          50
Yolanapo   07 juillet 2014
Elle de Martine Roffinella
Alors, je continue d'attendre. Dans ma tête, cet amour qui n'en finissait pas de grandir et qui puisait sa force dans notre séparation résonnait comme un enfer.
Commenter  J’apprécie          50
infini   21 janvier 2014
Elle de Martine Roffinella
La place est marquée,gravée de mots qui n'ont pas été prononcés.Juste murmurés.Des mots qui deviennent chaque jour plus pesants.

Elle demande qu'elle sorte de mots.Je ne connais que ceux qui blessent.

Non,il y a aussi ceux qui portent en eux l'indifférence,qui ne blessent pas,qui n'existent pas non plus et que l'on prononce pourtant dans la lumière du soir.
Commenter  J’apprécie          40
tristantristan   31 octobre 2018
Le Fouet de Martine Roffinella
J'ai lu dans les livres de science la manière de concevoir un nouvel âtre humain. Un foetus. Un embryon. J'ai beau me forcer, je ne parviens pas à m'extasier devant cet amas rose insignifiant, cet ectoplasme vorace logé dans le ventre, censé incarner la vie. Les bébés m'indiffèrent. Je trouve qu'ils ne servent à rien, vomissant sur leur bavoir et déféquant dans leurs couche, gazouillant sottement devant un hochet agité sous leur nez.
Commenter  J’apprécie          30
Caro17   04 février 2017
Rien entre nous de Martine Roffinella
Aimer par Internet Et à nos âges De quoi rire de quoi se moquer Du roman à l'eau de rose : oui nous y sommes c'est l'histoire d'un écrivain inconnu qui tombe amoureux d'une journaliste réputée laquelle journaliste s'amuse un temps puis se lasse puis conseille à l'écrivaillon de se suicider par la corde le pistolet ou les comprimés C'est l'histoire d'une femme innocente et d'une autre femme monstrueuse.

D'accord je suis un monstre.
Commenter  J’apprécie          30
yaya13   30 août 2013
Elle de Martine Roffinella
Mais l'amour, ce n'est pas une question d'homme,ou de femme.Il est là,il prend possession de vous , c'est tout.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..