AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 276 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Originaire de New York, Mary Beth Keane vit actuellement à Philadelphie avec sa famille. La cuisinière est son deuxième roman, le premier publié en France.

Source : www.pressesdelacite.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La Cuisinière de Mary Beth Keane et Françoise Pertat aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/3269-divers-litterature-la-cuisiniere.html

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
jeunejane   11 février 2020
La cuisinière de Mary Beth Keane
Lorsqu'elle avait rencontré Alfred, elle était encore une enfant, elle n'avait que dix-sept ans . Cela faisait plus de vingt ans qu'elle avait lié sa vie à cette personne, il lui était impossible de tout détricoter maintenant.
Commenter  J’apprécie          150
ASAI   04 août 2020
La cuisinière de Mary Beth Keane
et puis ce n'était pas sa faute s'il ne voyait pas la différence entre une cuisinière et une blanchisseuse. Elle gagnerait le tiers de ses gages d'autrefois, et encore ! Quant à ses mains, ce ne serait que démangeaisons et craquements, plaies et crampes. Et quand elle serait devenue vieille, elles cesseraient de fonctionner, et il lui faudrait demander à des voisins de monter chez elle pour lui ouvrir les pots et tourner les boutons de porte. C'était comme si M. O'Neill abandonnait son métier d'avocat pour se retrouver coursier à bicyclette, à faire la navette entre cabinets et tribunaux à longueur de journée.
Commenter  J’apprécie          70
Annette55   05 juillet 2014
La cuisinière de Mary Beth Keane
Des lecteurs avaient écrit pour demander s'il était dangereux de respirer prés d'elle..Et de toucher ce qu'elle avait touché?Et d'entrer dans une pièce qu'elle venait de quitter?Elle espérait la présence à l'audience de ceux qui avaient conçu de la compassion pour elle, mais en se dirigeant vers l'avant de la salle, elle ne sentit que le regard inquisiteur de cinquante individus, si proches dans cette atmosphère lourde qu'elle eut l'impression d'être malmenée et tripotée.

Aussi malsaine qu'on l'accusait de l'être....
Commenter  J’apprécie          70
ludi33   25 octobre 2018
La cuisinière de Mary Beth Keane
Elles voulaient y aller prudemment avec la morphine, lui-expliquèrent-elles. Par le passé, elles avaient remarqué la difficulté de plusieurs patients à décrocher après leur guérison. Des médecins suggérèrent de prendre, à la place, de la cocaïne ou de l'héroïne.
Commenter  J’apprécie          60
jeunejane   11 février 2020
La cuisinière de Mary Beth Keane
Elle avait fait profil bas dans ses emplois antérieurs, mais avec Mme Bowen elle s'était rebiffée. La première fois que cette dernière avait mentionné "Notre Seigneur " , elle avait éclaté de rire.

" Cela fait des années qu'on ne l'a pas vu en ville! "

- Oh, Mary ! s'était offusquée la patronne .
Commenter  J’apprécie          50
mymy37   07 octobre 2016
La cuisinière de Mary Beth Keane
Vers la fin de sa vie, quand Mary n'aurait plus rien d'autre à faire qu'à penser à son comportement quand elle était encore jeune, surtout à ces mois-là, ou elle approchait de la fin de sa jeunesse et commençait, finalement, à être vieille, elle se demanderait pourquoi elle avait passé tant de son précieux temps à essayer de changer les choses: à essayer de se changer, elle, et de changer Alfred, de changer leur façon de vivre, de penser, de se parler, de s'aimer, à essayer de changer les choses en leur possession.Tout.
Commenter  J’apprécie          40
Calliope2017   13 septembre 2018
La cuisinière de Mary Beth Keane
-Vous êtes malade, mademoiselle Mallon. Il faut que vous vous soumettiez à des analyses.

-Je suis malade ? s'exclama-t-elle avec un rire forcé. Je ne me suis jamais sentie aussi bien !

-Vous êtes porteuse d'une maladie. J'ai la conviction que vous êtes porteuse de la fièvre typhoïde.
Commenter  J’apprécie          40
Woland   30 juillet 2017
La cuisinière de Mary Beth Keane
[...] ... Elle soulevait le couvercle d'un plat de bœuf braisé dans la chambre d'une malade, lorsque la pensée la traversa comme un frisson. Une infirmière entra en coup de vent, frôla Mary, vérifia le pouls de la patiente, jeta un coup d'œil dans le berceau pour voir l'état du nourrisson et remarqua la cuisinière.



- "Oh, mon Dieu, pas vous aussi !" s'exclama-t-elle en l'aidant à s'asseoir et en prenant son pouls pendant quelques minutes. "Votre pouls est rapide."



Elle effleura son front du revers de la main.



- "Mais vous n'avez pas de fièvre.



- Je vais bien. Je suis fatiguée, c'est tout.



- Vous êtes sûre ?



- C'est la septicémie ?" demanda-t-elle en s'efforçant de stabiliser sa voix. "Ou quelque chose d'autre ?"



La jeune infirmière poussa un soupir.



- "Ils ont d'abord pensé à la septicémie, jusqu'à ce que le nombre les amène à penser à la typhoïde." ... [...]
Commenter  J’apprécie          20
Woland   30 juillet 2017
La cuisinière de Mary Beth Keane
[...] ... Après que la date de l'audience eut été fixée, Mr O'Neill était repassé une fois encore à North Brother. Ils avaient évoqué leur stratégie et il lui avait demandé de jurer devant les juges qu'elle ne solliciterait plus jamais un emploi de cuisinière. Sa meilleure carte à jouer, selon lui. Ils pensaient qu'elle était contaminée et que la typhoïde se transmettait de ses mains à la nourriture qu'elle servait. Le fait qu'elle n'ait jamais été malade un seul jour de sa vie était sans intérêt.



- "Comment ça, sans intérêt ?"



Le dernier ferry pour la ville partait dans peu de temps, et elle voulait clarifier sa position avec Mr O'Neill, avant de prendre congé.



- "Comment pourrais-je propager une maladie que je n'ai jamais eue de ma vie ?



- Je veux simplement dire que cela n'a pas d'intérêt pour eux. Mais cela en a tout à fait pour nous. Il s'agit d'une nouvelle théorie sur la maladie, Mary. Le Dr Soper ...



- Ne me parlez pas de lui ! Et d'abord, quel genre de docteur est-il donc ? Ca fait deux ans que je pose la question et personne n'y a répondu clairement.



- Il est ingénieur sanitaire. Il ...



- Hein ?



- Une partie de son travail consiste à remonter jusqu'à la source des maladies. Les ordures, par exemple. Il a beaucoup travaillé pour les services d'hygiène publique. Il conseille la direction du métro depuis l'ouverture de ce dernier. Vous vous rappelez, quand tout le monde s'inquiétait de respirer de minuscules copeaux d'acier ? Ils ont fait appel à lui. Il était déjà en train de se faire un nom par lui-même, mais c'est en remontant jusqu'à vous qu'il s'est construit sa réputation.



- C'est à ça que je sers, n'est-ce pas ? A lui permettre de se faire un nom." ... [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
meghanepied   24 septembre 2016
La cuisinière de Mary Beth Keane
Depuis sa sortie des services sanitaires, elle se demandait si fabriquer du pain pouvait être considéré comme de la cuisine; ou si cette activité relevait d’une autre catégorie.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Mary Beth Keane(2)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Vrai ou faux ? (littérature)

Le mariage est un thème omniprésent dans les romans de Jane Austen. Mais pour sa part, elle dut attendre d'avoir 27 ans avant de rencontrer et d'épouser l'âme soeur.

c'est vrai
c'est faux

11 questions
36 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , Vie intellectuelle , écrivain femme , biographie , écrivain homme , culture littéraire , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur

.. ..