AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.62/5 (sur 31420 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New-York , le 24/12/1927
Mort(e) à : Naples (Floride) , le 31/01/2020
Biographie :

Mary Theresa Eleanor Higgins connue sous le nom de Mary Higgins Clark est une écrivaine américaine.

Mary Higgins Clark est d'origine irlandaise. Orpheline de père à dix ans, elle arrête très jeune ses études pour exercer la profession de secrétaire, puis celle d'hôtesse de l'air.

Elle épouse ensuite Warren Clark, se consacre à sa famille (cinq enfants) et commence l'écriture de nouvelles. Après de nombreux refus, une première nouvelle est publiée en 1956 par un magazine. A la mort de son mari, en 1964, elle devient rédactrice de scripts pour une radio...

Parallèlement, elle continue à écrire. Son premier livre, une biographie de Georges Washington, est un échec. Elle décide alors de rédiger un roman à suspens : "La maison du guet" qui devient un best seller. En 1980, "La nuit du renard" obtient le Grand Prix du Roman Policier.

Tout en s'occupant de ses enfants, l'écrivain reprend ses études (elle obtient un doctorat de philosophie) et publie un roman par an.

A la fin de sa carrière, elle co-écrit des livres avec sa fille, Carol Higgins Clark, jusqu'à sa mort en 2020.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Mary Higgins Clark   (115)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait du livre audio « Les Enfants du guet » de Mary Higgins Clark et Alafair Burke, traduit par Anne Damour et Amélie Juste-Thomas, lu par Valérie Lemaître. Parution CD et numérique le 5 juillet 2023. https://boutique.audiolib.fr/produit/1259/9791035413675/les-enfants-du-guet

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (1051) Voir plus Ajouter une citation
Il ne faut jamais juger les gens. Vous ne savez-pas quel chagrin les déchire au fond d’eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          1131
Mary Higgins Clark
Vivez votre vie comme si vous pouviez tout perdre.

[née le 24 décembre 1927 à New York, et morte le 31 janvier 2020 à Naples, en Floride]

Commenter  J’apprécie          662
Une fois de plus, la Société va exercer un privilège récemment reconquis, le droit de tuer. Il y a près de deux cents ans, le philosophe français Voltaire écrivait: "Je ne propose pas sans doute l'encouragement du meurtre, mais le moyen de le punir sans un meurtre nouveau." 
Commenter  J’apprécie          640
Si vous voulez être heureux pendant un an, gagnez à la loterie. Si vous voulez être heureux pour la vie, aimez ce que vous faites.
Commenter  J’apprécie          640
Elle suffoqua quand ça lui effleura la peau, l'effleura et s'enfonça, si pointu, si vite, qu'elle sentit à peine la douleur fulgurante, le jaillissement chaud de son sang, tandis qu'elle tombait maladroitement à genoux ets 'écroulait en avant. Son front heurta le sol; son bras gauche décrivit un arc de cercle. Comme elle sombrait dans l'inconscient, sa main droite se referma sur la clef de sa pièce.
Commenter  J’apprécie          540
« J’ai appris une chose durant ces deux dernières journées. J’ai appris qu’aucun homme n’a le droit de déterminer l’heure de la mort de l’un de ses semblables. »
Commenter  J’apprécie          460
Soudain effrayée, elle tendit l'oreille. Elle perçut un bruit qu'elle n'identifia pas sur l'instant. Puis, saisie de panique, elle comprit : ces pas étouffés, cette respiration sourde, cette odeur âcre de transpiration. Quelqu'un se tenait derrière elle.
Trish voulut hurler, mais seul un gémissement franchit ses lèvres. Elle essaya de courir, mais ses jambes refusèrent de lui obéir. Une main empoigna ses cheveux et lui tira la tête en arrière. Ensuite elle se souvint seulement d'avoir senti une pression sur son cou.
Commenter  J’apprécie          420
Plaçant une feuille de papier vierge sur la machine à écrire, elle commença à taper. Une fois de plus, la Société va exercer un privilège récemment reconquis, le droit de tuer.
Il y a près de deux cents ans, le philosophe français Voltaire écrivait : " Je ne propose pas sans doute l'encouragement du meurtre, mais le moyen de le punir sans un meurtre nouveau."
Commenter  J’apprécie          420
Personne à Londres ne passait jamais vous voir sans prévenir, se dit-elle. C'était un des charmes de la vie en Angleterre.

(Le fantôme de Lady Margaret)
Commenter  J’apprécie          410
D'après le GPS de Nicole Melling, le trajet jusqu'à Paolo Alto devait prendre moins d'une heure une fois franchi le Golden Gate Bridge. Visiblement, l'ordinateur de sa voiture n'avait pas pris en compte la circulation. Nicole était bloquée dans un nouveau bouchon, cette fois en traversant Dale City.
Elle contempla les rangées interminables de maisons ordinaires qui se pressaient sur les pentes des collines au-dessus de l'I-280. Il y avait une chanson sur cette banlieue, - qui la chantait, Peete Seeger ? Des petites boites sur la colline, toutes pareilles, toutes de pacotille.
Commenter  J’apprécie          382

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Mary Higgins Clark Voir plus

¤¤

{* *}