AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.88 /5 (sur 21 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Mary Austin (1868-1934) est l'un des grands auteurs de la tradition américaine de nature writing.
Femme de lettres bien connue en son temps, Mary Austin eut une production abondante, comprenant nouvelles, pièces de théâtre, essais féministes ou études sur les Indiens. Mais c'est son premier ouvrage publié, The Land of Little Rain (1903), qui lui a valu une reconnaissance durable, amenant les critiques à comparer sa sensibilité à l'environnement à celles de Henry David Thoreau et John Muir, et son régionalisme littéraire à ceux de Sarah Orne Jewett et de Willa Cather, avec laquelle elle fut liée.


Ajouter des informations
Bibliographie de Mary Hunter Austin   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Les collines du désert donnent ainsi toujours cette impression qu'il y a de l'espace et du temps en abondance. Les arbres poussent jusqu'à former des dômes splendides et chaque plante s'accomplit à la perfection.
Commenter  J’apprécie          420
La beauté du monde n'est pas dans l'herbier mais dans le pré.
François Specq - Préface
Commenter  J’apprécie          400
Le lac est l'oeil de la montagne, vert jade, serein, impassible, insondable aussi.
Commenter  J’apprécie          330
S'il est légitime que la littérature suscite l'imagination, il convient d'en laisser le privilège au lecteur : "libre à vous de souffler sur cette bulle pour lui donner la forme que vous voudrez".
François Specq - Préface
Commenter  J’apprécie          310
A l'abri des armoises se tapissent les lièvres, tandis que dans les berges sèches des mares et parmi les jonchées de pierres se trouvent les repaires du lynx, du renard et du coyote.
Commenter  J’apprécie          181
L'homme est un grand maladroit lorsqu'il se déplace dans les bois et aucune autre créature à l'exception de l'ours ne fait autant de bruit.
Ainsi largement prévenu à l'avance,il faudrait vraiment être un animal fort stupide,ou alors très intrépide,pour ne pas rester sagement caché.
Le plus malin des chasseurs est à son tour chassé et ce qu'il laisse de sa proie devient nourriture pour un autre. Telle est l'économie de la nature , mais avec tout cela on ne prête pas assez attention à l'oeuvre de l'homme.
Il n'y a pas de charognard qui mange les boîtes de conserve et nulle créature sauvage ne laisse de telles souillures sur le sol de la forêt.
Commenter  J’apprécie          70
Venez donc vous qui êtes obsédés par votre importance dans l’ordre des choses, et qui ne possédez rien qui n’ayez obtenu sans peiner, venez par les sombres vallées et les collines charnues, jusqu’au pays des jours paisibles, et faites vôtres la générosité, la simplicité et la sereine liberté.
Commenter  J’apprécie          70
Il n'y a que l'homme pour laisser des cicatrices disgracieuses sur la face de la terre.
Commenter  J’apprécie          80
Pour tout ce que le désert prend à l’homme il donne une contrepartie, des respirations profondes, un sommeil profond et la communion des étoiles. Il nous vient à l’esprit avec une force renouvelée, dans les silences de la nuit
Commenter  J’apprécie          70
Pour tout ce que le désert prend à l'homme il donne une contrepartie, des respirations profondes, un sommeil profond et la communion des étoiles.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Mary Hunter Austin (35)Voir plus


Quiz Voir plus

Le quiz fou

Il était une fois un malheureux matou, maltraité par ses maîtres, qui se prenait sans arrêt des coups de fou.....

r
et
ace
rrière
rgon
le

18 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : mots , humour , vocabulaire , histoireCréer un quiz sur cet auteur