AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.04/5 (sur 3600 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Sherbrooke , le 21/10/1977
Biographie :

Maryse Dubuc, dite Dubuc est une scénariste de bandes dessinées québécoise.

Elle a fait des études en lettres françaises avant de s'inscrire à l'UQAM au baccalauréat en communication, tout en travaillant comme coloriste pour un mensuel de BD intitulé PIGNOUF.

Elle a ensuite colorié quelques albums des deux cotés de l'Atlantique, aux Éditions 400 Coups et Vents d'Ouest, mais s'est surtout consacrée à l'écriture de romans pour la jeunesse.

Elle est à l'origine avec Delaf (son mari depuis 2004), de la série "Les Nombrils", éditée d'abord dans le magazine "Safarir" et ensuite dans "Spirou HeBDo" et en albums.

Ils ont également commencé une nouvelle série qui s'intitule "Les Vacheries", dont le premier tome "Vachement copine" est paru en 2017.

Maryse Dubuc a reçu, pour "Les Nombrils", le Prix du meilleur scénariste décerné lors de la 6e édition des Joe Shuster Awards organisé à Toronto en juin 2010.

Twitter : https://twitter.com/Maryse_Dubuc
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Maryse Dubuc   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les vacheries des Nombrils, tome 2


Citations et extraits (312) Voir plus Ajouter une citation
Karine: Qu'est-ce que vous faites?
Jenny: On écrit une lettre d'amour anonyme...
Vicky: ... à John John!
Karine: LE John John?! Le plus beau gars de toute l'école?!
Jenny: Ecoute ça... Mon beau John...
Vicky: On trouvait plus cool de l'appeler par son nom de famille...
Jenny : Tu es tellement musclé qu'on dirait que tu prends des stéroïdes comme les athlètes olympiques.
Vicky: Ta bécane est hyper top. Quand tu arrives en faisant Vroum-Vroum, mon coeur fait Boum-Boum!
Jenny: Ton nouveau portable est vraiment classe: il va méga bien avec ton iPod...
Vicky: Et ton jean, c'est pas grave si tout le monde a le même: il ne va bien qu'à toi!
Veux-tu nous la recopier? Nous, il risque trop de nous reconnaître...
Karine: Mais... il n'a jamais vu votre écriture.
Jenny: Non, mais la tienne non plus...
Karine: Bon d'accord.
Des garçons qui les écoutent depuis un moment: WHAHAHA HO!HO!HO! HIN! HIN! HU! HU!HU!
Jenny et Vicky: Qu'est-ce que vous avez à rire, bande de bouffons?
Les garçons: Vous perdez votre temps, les filles. Parce que vot' John John, ça fait sept ans qu'il est au lycée... ET IL NE SAIT TOUJOURS PAS LIRE!! HA!HA!HA!
- Jenny et Vicky: ...
ON LUI FAIT UNE CASSETTE!!
Commenter  J’apprécie          310
Dans cette pièce où il fait noir,
J'ai stupidement posé le pied,
La porte claque, il est trop tard,
Sur moi, le piège s'est refermé.

Comment ai-je pu en venir là ?
Je voudrais tant faire demi-tour,
Chasser la trace du faux pas,
Qui de mon coeur balaie le jour.

Dans cette pièce où il fait soir,
J'essaie de trouver la lumière,
Et lorsque viennent les idées noires,
Je pense à toi et il fait clair.


Dan
Commenter  J’apprécie          230
Aujourd'hui: remise des poèmes corrigés.
- Le prof: Karine. Ton poème est excellent, mais comme titre, tu aurais pu trouver plus imagé que "Dan".
Vicky, c'est la dernière fois que j'accepte un travail dont le thème est ton apparence physique.
- Vicky: Vous avez pas le droit! C'est une source d'inspiration inépuisable!
- Le prof (en lui montrant sa feuille): Jenny.
- Jenny: ZERO?! Qu'est-ce qu'il a mon poème?
(...)
- Le prof: La prochaine fois qu'un de tes admirateurs rédige ton poème, évite de le retranscrire en SMS...
"T 1 VRè K-NON 2 BO-T, Mè SI TU VEU LA VéRI-T C T 5-i M'FON FLI-P"
Commenter  J’apprécie          200
John John : Pour moi ce sera un verre d'eau
Jenny : Pareil , mais moi de l'eau light, je suis au régime
Commenter  J’apprécie          200
(Elle court, elle court la rumeur...)

- Vicky à Karine, sur son lit de convalescence: J'espère que vous n'avez rien prévu de trop gros pour mon retour, hein? Même si j'ai sauvé la vie de Murphy, je reste très simple.
- Karine à Jenny sur le chemin de l'école: Elle dit qu'elle est montée sur le toit de l'école pour convaincre Murphy de descendre, il a tenté de l'embrasser. En reculant, elle est tombée.
- Jenny (à l'arrière de sa moto) à John John: Parait que Vicky est montée rejoindre Murphy sur le toit de l'école pour l'embrasser, puis elle est tombée.
- John John à un copain dans un bar: Vicky? Elle et Murphy sont allés s'embrasser sur le toit de l'école.
- Le copain à sa copine, au cinéma: Savais-tu que Vicky et le dépressif sont allés faire des cochonneries sur le toit de l'école?
- La copine à la soeur de Vicky, dans les vestiaires de l'école: C'est vrai que ta soeur a couché avec le boutonneux?
- Vicky, accrochée aux barreaux de son lit alors que ses parents essaient désespérément de la faire sortir de sa chambre: NON! PITIE! JE VEUX PLUS JAMAIS RETOURNER A L'ECOLE!!
Commenter  J’apprécie          150
- Pourquoi on reste pas avec ton frère ? Il est sympa...
- Mouais... C'est un gros nu , avec des goûts de chiotte. A part ça, il est sympa.
- Des goûts de chiotte ? T'es plutôt sévère pour une fille qui s'habille au rayon des épouvantails !
- J'aurais bien voulu m'habiller rayon des grosses pouffes, mais t'avais tout dévalisé !
Commenter  J’apprécie          142
Dan : Vous avez raison, je dois regarder en avant !
Ses potes :
Bah, au fond... l'avant, l'arrière... ça dépend de quel côté on se place...
Tu vois, si on se tourne, l'avant est dans cette direction.
Wouaw ! T'as vu ? Il y a plein d'autres jolies filles par là !....
Commenter  J’apprécie          140
Karine : Me parle plus de Vicky ! C'est le genre de fille qui se dit être ton amie et puis PAF ! elle te plante un couteau dans le dos !
Jenny : Quoi ! Vicky a essayé de te tuer !
Karine : Mais non Jenny, le couteau est une image.
Jenny : Décide-toi : c'est une image ou un couteau ?
Karine : Le couteau est une image.
Jenny : Ah.

Commenter  J’apprécie          130
depuis quand voit-on des moches devenir belles? Depuis toujours...
Commenter  J’apprécie          140
- Allez, je le prends !
- Jenny, ce truc est vivant ! Ça bave, ça pue et ça fait caca !
- Les garçons aussi et ça te dérange pas !
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Maryse Dubuc Voir plus

¤¤

{* *}