AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Newport, Pays-de-Galles. , 1967
Biographie :

Matt Rees est un écrivain et journaliste britannique.

Il a suivi des études de littérature anglaise à l'université d'Oxford en Angleterre puis de journaliste à l' université américaine du Maryland.

Installé à 23 ans aux Etats-Unis, il devient pigiste pour des journaux financiers. Une opportunité l'amène à se rendre à Jérusalem, il va y devenir le correspondant de plusieurs journaux américains et britanniques. Son travail de journaliste en terrain de guerre sera reconnu par deux prix journalistiques pour la couverture de la bataille de Jénine notamment. Il devient le correspondant à Jérusalem de l'hebdomadaire américain Time Magazine.

Son expérience longue et exigeante lui donne matière à l'écriture de romans d'un réalisme tel qu'ils sont salués par la critique comme des radioscopies de la société palestinienne.

Il écrit un essai en 2004 (non traduit en français) Cain's field. Faith, fratricide and fear in the Middle East sur la corruption du pouvoir récemment et partiellement dévolu aux Palestiniens par les Israéliens à l'issue des négociations israélo-palestiniennes des années 1990.

Son premier livre, Le collaborateur de Bethléem, est ainsi inspiré de l'assassinat d'un Palestinien chrétien comme collaborateur (avec Israël) par des factions palestiniennes très impliquées. Le sujet ayant été refusé par la presse, Matt Rees résout d'en faire l'intrigue de son premier roman.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Interview du romancier Matt Rees pour "Une tombe à Gaza" (Albin Michel) (1/3)
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
emi13   13 février 2015
Meurtre chez les samaritains : Une enquête d'Omar Youssef de Matt Rees
Le soleil pouvait bien faire mijoter Naplouse au fond de la vallée , il ne consumerait jamais les ombres .Dans les ruelles de la veille ville régnerait toujours la plus inquiétante des nuits .
Commenter  J’apprécie          50
joedi   14 juillet 2011
Une enquête d'Omar Youssef : Une tombe à Gaza de Matt Rees
Omar Youssef posa sa main au sommet de la pierre tombale. Elle avait été abrasée jusqu'à avoir la consistance du papier de verre après quatre-vingt-dix ans de tempête de sable telle que celle qui soufflait contre la haie en ce moment même. "L'homme, par son inhumanité envers l'homme, condamne des myriades innombrables à gémir, cita-t-il.

- L'homme est né pour gémir, Robert Burns. Je croyais que vous n'étiez qu'un professeur d'histoire, Abou Ramiz.

- Parfois, ce que devraient dire les historiens est mieux énoncé par les écrivains et les poètes."

Commenter  J’apprécie          30
bibliopmo   17 avril 2008
Le Collaborateur de Bethléem : Une enquête d'Omar Youssef de Matt Rees
Un flot alangui de gens venus pleurer le martyr longeait le sentier qui descendait la vallée. Bavardant tranquillement, ils s'approchaient de la maison d'Abdel Rahman. Omar Youssef se maudit de n'avoir enfilé qu'une veste en partant de chez lui ce matin, car l'étoffe de tweed n'arrêtait pas le vent qui s'engouffrait dans la vallée d'Irtas. Il décida que dorénavant, il mettrait un manteau tous les jours jusqu'en avril, même si le temps qu'il apercevait par la fenêtre de sa chambre au réveil avait l'air radieux. Il avait beau marcher aussi vite qu'il le pouvait, il se faisait dépasser par presque tout le monde. Les autres n'avaient pourtant pas l'air de se presser. Il se félicita tout de même d'avoir pensé à prendre sa moelleuse casquette de cachemire beige pour réchauffer son crâne chauve et empêcher la bise de mettre du désordre dans ses mèches éparses.
Commenter  J’apprécie          20
Cath36   22 juin 2011
Une enquête d'Omar Youssef : Une tombe à Gaza de Matt Rees
"Vous êtes un homme d'histoire, Abou Ramiz, commença Cree. Savez-vous où nous nous trouvons ?

-Dans un cimetière militaire britannique.

-Absolument. Et de la Première Guerre mondiale. Le consulat britannique rémunère monsieur Jouda pour qu'il l'entretienne. Charmant, non ?

-Franchement, c'est le seul endroit de la bande de Gaza que je qualifierai de charmant. Je n'ai même plus l'impression d'être à Gaza.

-Exact. Apparemment, ici, il faut être mort pour jouir d'un peu de paix, dit Cree, amer, les yeux dans le lointain.
Commenter  J’apprécie          10
Cath36   23 juin 2011
Une enquête d'Omar Youssef : Une tombe à Gaza de Matt Rees
"Les évènements que nous avons vécu avec James cette semaine m'ont appris que les Occidentaux tels que moi ont souvent une représentation très simpliste de ce qui est bien ou ne l'est pas au Moyen-Orient. Nous pensons que le bien doit triompher du mal, mais nous soutenons le mauvais cheval quand c'est plus pratique. James ne l'a jamais accepté parce qu'il était profondément attaché à cette terre et à son peuple. Je me souviendrai toujours de lui, ici, dans sa tombe à Gaza."
Commenter  J’apprécie          10
joedi   15 juillet 2011
Une enquête d'Omar Youssef : Une tombe à Gaza de Matt Rees
Le chef des Brigades Saladin leva les mains devant lui en haussant les épaules. "Ceux qui meurent pour la résistance iront au Paradis. Ceux que nous éliminerons iront en Enfer."

Je ne crois par au Paradis, songea Omar Youssef. Il observa les ténèbres terreuses. Ils passaient devant la partie de Rafah à moitié détruite : les murs vérolés d'impacts de balle, lacérés, déchiquetés par les obus des chars d'assaut. Et l'Enfer est là, devant moi.
Commenter  J’apprécie          10
joedi   12 juillet 2011
Une enquête d'Omar Youssef : Une tombe à Gaza de Matt Rees
Des coups de feu : c'est le bruit que font les Palestiniens endeuillés, persifla le policier en donnant un coup sur l'épaule de Wallender. Evidemment, si vous êtes invité à un mariage, vous entendrez le même bruit tout au long des festivités. Les fusillades sont la musique des Palestiniens.
Commenter  J’apprécie          10
BMR   20 janvier 2010
Le Collaborateur de Bethléem : Une enquête d'Omar Youssef de Matt Rees
[...] - Dieu sait que s'il n'existait ni Bible ni Coran, notre petite ville vivrait bien plus paisiblement, vous ne croyez pas ? Si la fameuse étoile avait conduit les Rois mages, mettons à Bagdad au lieu de Bethléem, la vie serait bien plus facile ici.
Commenter  J’apprécie          10
emi13   13 février 2015
Meurtre chez les samaritains : Une enquête d'Omar Youssef de Matt Rees
D'un air dédaigneux ses yeux laissèrent Omar Youssef conscient de la faiblesse de son corps . Je paie désormais pour ce que mon corps a exigé de moi pendant tant d'années , tout cet alcool , toutes ces cigarettes , comprit Omar Youssef .Il est plus vieux que moi , mais il et fort et digne .Il veut que la société lui ressemble à lui , pas à moi .
Commenter  J’apprécie          00
joedi   15 juillet 2011
Une enquête d'Omar Youssef : Une tombe à Gaza de Matt Rees
Lorsqu'on est une victime, se dit-il, on n'a pas de place dans sa vie pour accueillir la souffrance des autres.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..