AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.76 /5 (sur 128 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Matthew B. Crawford est écrivain et chercheur à Institute for Advanced Studies in Culture à l’Université de Virginie.

Élevé dans une commune dans laquelle il a appris le métier d'électricien, il a ensuite obtenu un diplôme universitaire de premier cycle en physique, avant de devenir docteur en philosophie politique de l'Université de Chicago.

Parallèlement à ses études de doctorat, Matthew B. Crawford travaillait comme directeur d’une fondation (think tank) à Washington (George C. Marshall Institute).

Constatant que la fonction qu’il exerçait ne lui procurait pas la satisfaction intellectuelle il finit par renoncer à son salaire et par démissionner.

Il ouvrit alors un atelier de réparation de motos où il trouva un sentiment de créativité et de compétence plus intense.

Crawford, pour autant, n'a pas cessé de penser et d'écrire. Dans "Éloge du carburateur", sous-titré "Essai sur le sens et la valeur du travail et encensé aux États-Unis" (Shop Class as Soulcraft: An Inquiry Into the Value of Work, 2009), il propose justement "une série d'arguments en faveur d'une forme de travail dont on peut dire qu'elle a du sens parce qu'il s'agit d'un travail vraiment utile".

Après le succès d’Éloge du carburateur, qui mettait en évidence le rôle fondamental du travail manuel, Matthew B. Crawford, s’interroge sur la fragmentation de notre vie mentale dans "Contact. Pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver" (The World Beyond Your Head: On Becoming an Individual in an Age of Distraction, 2015).

son site: http://www.matthewbcrawford.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Matthew B. Crawford   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait de "Éloge du carburateur" de Matthew B. Crawford lu par Féodor Atkine. Parution le 12 février 2020. Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/eloge-du-carburateur-essai-sur-le-sens-et-la-valeur-du-travail-9791035401450


Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeux   04 juillet 2016
Éloge du carburateur de Matthew B. Crawford
Comment facturer le temps passé à résoudre un problème que vous avez vous même créé ? Il n'y a pas de réponse à ce genre de question.
Commenter  J’apprécie          160
deuxquatredeux   05 mars 2016
Contact de Matthew B. Crawford
Parce que nous avons permis à notre attention d’être transformé en marchandise, il nous faut désormais payer pour la retrouver.
Commenter  J’apprécie          140
deuxquatredeux   19 mars 2016
Contact de Matthew B. Crawford
L'approfondissement de ma compréhension et de mon potentiel affectif repose sur ce type de triangulation : c'est en relation avec les autres en tant qu'autres que je suis à même de parvenir à un vrai point de vue individuel.
Commenter  J’apprécie          130
lesptitchats   16 octobre 2013
Éloge du carburateur de Matthew B. Crawford
De nos jours, il est fréquent que les individus considèrent que leur "véritable personnalité" s'exprime dans les activités auxquelles ils consacrent leur temps libre. Conformément à cette perception, un bon travail est un travail qui vous permet de maximiser les moyens de poursuivre ces autres activités à travers lesquelles la vie a enfin un sens. Le vendeur d'hypothèque travaille dur toute l'année avant de s'offrir des vacances au Népal pour escalader l'Everest. Au niveau psychique, la fixation hyperbolique sur cet objectif lui permet de tenir le coup pendant les mois d'automne, d'hiver et de printemps. Les sherpas semblent comprendre leur rôle dans ce drame intime et s'efforcent de faciliter avec discrétion son besoin de confrontation nue et solitaire avec le Réel. Il y a déconnexion totale entre son existence au travail et ses loisirs : dans la première, il accumule de l'argent ; dans le cadre des seconds, il engrange des nourritures psychiques. Les deux dimensions de son existence sont codépendantes et aucune ne serait possible sans l'autre, mais la forme que prend cette codépendance et celle d'une espèce de négociation entre deux subjectivités différentes plutôt que celle d'un tout cohérent et intelligible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
deuxquatredeux   13 mars 2016
Contact de Matthew B. Crawford
Le mot "éducation" vient d'une racine latine qui signifie "guider, conduire hors de". Être éduqué, c'est donc peut-être avant tout savoir sortir de soi.
Commenter  J’apprécie          130
Stockard   18 avril 2018
Éloge du carburateur de Matthew B. Crawford
Il n'y a pas tellement d'individus qui soient naturellement enclins à rester sagement assis en classe pendant seize ans de scolarité, avant de passer éventuellement plusieurs décennies sagement assis dans un bureau. Depuis que les cours de technologie ont été démantelés, c'est pourtant devenu la norme pour tout le monde, alors même que nous nous gargarisons du terme « diversité ».
Commenter  J’apprécie          121
pierreeoot   08 avril 2021
Éloge du carburateur de Matthew B. Crawford
Ce livre n’est pas vraiment un livre d’économie, il s’intéresse plutôt à l’expérience de ceux qui s’emploient à fabriquer ou réparer des objets. Je cherche aussi à comprendre ce qui est en jeu quand ce type d’expérience tend à disparaître de l’horizon de nos vies. Quelles en sont les conséquences du point de vue de la pleine réalisation de l’être humain ? L’usage des outils est-il une exigence permanente de notre nature ?

Plaider en faveur d’un renouveau du savoir-faire manuel va certainement à l’encontre de nombres de clichés concernant le travail et la consommation, il s’agit donc aussi d’une critique culturelle. Quelles sont donc les origines, et donc la validité, des présupposés qui nous amènent à considérer comme inévitable, voire désirable, notre croissant éloignement de toute activité manuelle ?
Commenter  J’apprécie          00
pierreeoot   08 avril 2021
Éloge du carburateur de Matthew B. Crawford
Quand les temps économiques sont durs, la frugalité est à l’ordre du jour. Or la frugalité requiert un certain niveau d’autonomie, c'est-à-dire la capacité de prendre soin de ses propres affaires. Mais ce nouveau goût pour l’autonomie semble bien avoir émergé avant le début de la crise, et la tendance à la frugalité n’est peut être qu’une justification économique superficielle d’un mouvement qui répond en fait à un besoin plus profond : le désir de rendre notre univers intelligible afin de pouvoir nous en sentir plus responsables. Ce qui implique la possibilité de réduire la distance entre l’individu et les objets qui l’entourent. Nombreux sont ceux qui s’efforcent de restaurer une vision des choses à l’échelle humaine et de se libérer au moins partiellement des forces obscures de l’économie mondialisée?
Commenter  J’apprécie          00
deuxquatredeux   10 mars 2016
Contact de Matthew B. Crawford
Lorsque nous parlons de liberté, de quoi voulons-nous être libérés au juste ? Tout dépend de l'époque.
Commenter  J’apprécie          130
deuxquatredeux   06 avril 2021
Prendre la route de Matthew B. Crawford
Alors qu'hier, la rue avait le caractère d'un bien commun, elle est aujourd'hui un lieu de compétition autour d'une ressource rare : l'espace de manœuvre.



Introduction, p. 30
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Diminutifs

Une trinquette, c'est

Une voile d'avant sur un bateau
Un petit verre entre amis
Les deux

11 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , marine , argotCréer un quiz sur cet auteur

.. ..