AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de Maurice Lecoeur (5)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Morte-eau à Carteret
  11 janvier 2014
Morte-eau à Carteret de Maurice Lecoeur
Maurice Lecœur, un écrivain Normand à plume changeante… comme la météo en Cotentin : il est l'auteur d’une vingtaine d’ouvrages allant du roman à la monographie historique, qui lui ont valu plusieurs prix littéraires comme le Prix des Libraires de Normandie en 1994 et le Prix littéraire du Cotentin en 1996.

« Morte-eau à Carteret » : un roman d’anticipation, non pas régional, mais ancré dans le Cotentin natal de l’auteur qui sert de toile de fond aux trois quarts de sa « production »…



Carteret, une petite station balnéaire de la côte ouest de Cotentin, un petit port tourné vers les îles anglo-normandes, son cap et ses villas, son havre, sa « plage de la vieille église », son bouquiniste. Bref de quoi passer des vacances au calme…

… Au calme jusqu’au jour où, et pour la première fois au monde depuis quinze ans, naît un enfant de Bérénice et Laurent ; au grand dam de la société secrète et apocalyptique « les Témoins de Babylone » qui font de la disparition de l’espèce humaine la condition indispensable à la « fusion de la Terre avec la conscience cosmique ». Ils sont d’ailleurs réunis ce jour là, dans le cadre de leur assemblée annuelle, sur le mont Etelin…



Un bon petit bouquin à lire en vacances à Carteret ou ailleurs en Cotentin. Pour ma part je préfère l’autre côte, celle du Val de Saire, et plus particulièrement la petite crique de « La Masse » et son eau cristalline près du port de Barfleur…N’est-ce pas Gill ?

C’est remarquablement écrit, remarquablement construit et non moins remarquablement documenté. Si l’on ajoute à cela la qualité irréprochable du livre lui même, et son élégance - comme c’est toujours le cas chez cet éditeur cherbourgeois : Isoète - , un livre qu’on est heureux de posséder dans sa bibliothèque.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
Presqu'île du Cotentin
  12 septembre 2013
Presqu'île du Cotentin de Maurice Lecoeur
La presqu'île du Cotentin est la terre normande d'où jaillit, en 1047, pour la dernière fois le terrible cri "Thor Aïe" que fit taire Guillaume le conquérant, en écrasant à Val-ès-Dune une coalition de chevaliers viking animés du vieux souffle païen.

Elle est formée par le petit bout de terre qui, comme sa voisine la Bretagne, semble vouloir plus appartenir à l'élément marin qu'au continent auquel, finalement, elle se rattache.

Il faut, pour la définir, précisément et géographiquement, tirer une ligne allant de Carentan à Coutainville. Pour certains, la frontière reste floue et souvent le Cotentin est assimilé à la Manche (le département) toute entière.

Dans ce magnifique ouvrage, deux auteurs - Michel Besnier, Maurice Lecoeur - et un photographe - Norbert Girard - nous proposent une superbe ballade dans la géographie, l'histoire et les arts de cette région un peu méconnue.

Un premier chapitre fait le récit du destin de cette terre chargée d'Histoire puis une première escale nous amène dans le Val de Saire - mon pays -

"Ses nombreux herbages font du Val de Saire un pays d'éleveurs. Quand à sa réputation de "jardin du Cotentin", elle tient à la production légumière enviée de ceux de la côte ouest. De Saint-Vaast à Cosqueville, la pêche fait partie d'une longue tradition. Moules, huîtres, coquilles Saint-Jacques, crustacés mais encore poissons fins comme pour donner raison aux anciennes armes de Barfleur :

"de gueules au bar d'argent avec une fleur de lys sur la tête".

Lorsque vous viendrez de Valognes, surtout ne manquez pas sur les hauteurs de Quettehou, le paysage qui vous attend. Il est à couper le souffle.

Puis nous voici, quittant déjà le Val de Saire, partis pour Cherbourg.

Cette cité maritime fut peut-être l'antique Coriallum. Un arsenal fit son histoire et, grâce à un port en eaux profondes, l'épopée transatlantique fit sa fortune. De nos jours les cars-ferries ont remplacé les prestigieux paquebots.

Impossible de quitter le Cotentin sans admirer les paysages sauvages de la Hague - où malheureusement sont implantées les deux pustules nucléaires de la Normandie. "Elle s'offre à tout bout d'escarpement, insolente, éblouissante, ombrageuse, quand le vent la gifle, s'engouffre dans la déchirure de ses falaises".

"Beaucoup la compare à la Bretagne. Quelle erreur ! Elle reste normande jusque dans ses ajoncs".

Pour redescendre, il faut longer la magnifique Côte des Îles.

Barneville-Carteret, aujourd'hui, même charmante petite station balnéaire est, grâce à la douceur de son climat hivernal et à ses dunes accueillantes, le centre d'accueil touristique le plus important de la région.

Lorsque Guillaume, qui n'était encore que le bâtard, fuyant les assassins à ses trousses, traversa le Vey le territoire du Marais était inondé presque toute l'année. A l'ouest, seule la lande de Lessay permettait l'accès du Cotentin.

Aujourd'hui, encore, chaque hiver, le paysage adopte une forme maritime qui donne tout son sens au terme de presqu'île.

Enfin, passant par la côte est et le plain, où les pêcheurs à pied continuent à déloger l'étrille et le tourteau nous arrivons dans le Valognais - mon autre pays - "Le charme de la cité de Valognes ne se dément pas. Le Versailles normand est resté le coeur du Cotentin"....

Les trois auteurs de ce superbe livre nous offre un ouvrage formidable. Ils rendent un véritable hommage à cette région magnifique du Cotentin. Grâce à une vraie connaissance du pays, à des textes élégants, ciselés et à des photos magnifiques et parfois inattendues, ils font de cet album une longue et belle promenade dans cette Normandie parfois un peu oubliée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          253
Cherbourg au fil du temps
  22 novembre 2014
Cherbourg au fil du temps de Maurice Lecoeur
Un bien bel ouvrage sur CHERBOURG, au fil du temps comme l’indique l’intitulé de cette monographie. Au fil du temps, mais aussi au rythme des marées : Cherbourg est avant tout un port.



Des textes remarquables dus à Maurice Lecoeur, illustrés de photographies ou de gravures anciennes qui nous décrivent « Chierbourg » et son évolution vers Cherbourg. Mais ce n’est pas tout : au fil du temps, on rencontre des personnages hauts en couleurs (corsaires et autres) ou célébrissimes comme Napoléon 1er qui ordonna la construction du port militaire et de l’arsenal. Louis XVI y vint le 22 juin 1786 afin de s’enquérir de l’avancée de la construction de la "Grande Digue"…



Des personnages plus ou moins célèbres ou anonymes, certes, alors qu’à toutes les pages (ou presque) le personnage principal reste la mer. De magnifiques photos l’illustrent dans tous ses états : basse, haute, calme, agitée, démontée…



Un ouvrage indispensable à qui se passionne pour l’histoire du Cotentin dont Cherbourg fut longtemps le phare, face aux Anglais…

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
Le meurtre de Lily Rose
  15 mai 2019
Le meurtre de Lily Rose de Maurice Lecoeur
Roman policier que j'ai lu avec un certain plaisir, même si je n'ai pas eu un coup de cœur pour la plume de Maurice Lecœur, j'ai trouvé la trame de son histoire assez solide, tout au moins tenant la route, ou plutôt la mer...

On est en Normandie, au Cap de la Hougue, et le corps d'une jeune femme est retrouvé. Rapidement, on reconnait Lily-Rose, jeune anglaise de vingt ans, partageant sa vie entre la Grande Bretagne et la France, et ayant dans ces deux pays deux amoureux, très différents l'un de l'autre.

L'enquête démarre, mais quel imbroglio! entre le couple d'anglais qui détalle rapidement, l'amoureux qui s'éprend de la sœur jumelle , jusqu'alors inconnue de lui, la police qui piétine, le passé qui resurgit, les épaves qui conservent des secrets.....

Malheureusement, j'ai senti trop rapidement quelle était la clé de cette énigme, et du coup, je n'ai pas été très surprise par le dénouement...
Commenter  J’apprécie          20
Elody Beach
  30 mai 2012
Elody Beach de Maurice Lecoeur
Une écriture rapide et sans chichi, quelques détails historiques de mon département, une toute petite histoire d'amour...Il me semble que l'auteur était pressé...Très simple. J'aurais aimé avoir un peu plus à manger.
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La société des 1001 nuits...

Titre des souverains musulmans successeurs de Mahomet. Indice : René Goscinny.

Vizir
Calife
Sultan
Concubine
Janissaire
Pacha
Agha
Emir
Bey
Shah
Eunuque
Khan

12 questions
127 lecteurs ont répondu
Thèmes : orient , moyen-orient , distinction , rang social , hiérarchie , pouvoir , société , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur