AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 453 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Gand , le 29/08/1862
Mort(e) à : Nice , le 05/05/1949
Biographie :

Maurice Polydore Marie Bernard Maeterlinck est un écrivain belge, francophone de Flandre.

Il est l'aîné d'une famille flamande, bourgeoise, catholique, conservatrice et francophone. Après des études au collège Sainte-Barbe de Gand, il suit des études en droit avant de pratiquer le métier d'avocat durant une courte période.

Il publie, dès 1885, des poèmes d’inspiration parnassienne dans La Jeune Belgique. Il part pour Paris où il rencontre plusieurs écrivains dont Villiers de l’Isle-Adam qui lui fait découvrir les richesses de l'idéalisme allemand (Hegel, Schopenhauer). À la même époque, il découvre Ruysbroeck l'Admirable, un mystique flamand du XIVe siècle dont il traduit les écrits. C'est ainsi qu'il se tourne vers les richesses intuitives du monde germanique en s'éloignant du rationalisme français. Les œuvres qu'il publie entre 1889 et 1896 sont imprégnées de cette influence germanique.

C'est en août 1890 qu'il devient célèbre, du jour au lendemain, grâce à un retentissant article d'Octave Mirbeau sur "La Princesse Maleine" dans Le Figaro.

En 1895, il rencontre la cantatrice Georgette Leblanc, sœur de Maurice Leblanc, avec laquelle il tient, vers 1897, un salon parisien dans la Villa Dupont : on y croise, entre autres, Oscar Wilde, Stéphane Mallarmé, Camille Saint-Saëns, Anatole France, Auguste Rodin. En 1902, il écrit "Monna Vanna", où joue Georgette Leblanc. Il vit avec elle jusqu'en 1918, avant d'épouser, l'année suivante, la jeune actrice Renée Dahon, rencontrée en 1911.

Il obtient le prix Nobel de littérature en 1911, puis le Grand Cordon de l'Ordre de Léopold le 12 janvier 1920. En 1921, il signe un manifeste contre la flamandisation de l’Université de Gand, jusqu’alors francophone.

En 1939, il gagne les États-Unis pour la durée de la Seconde Guerre mondiale. De retour à Nice en 1947, il publie un an plus tard "Bulles bleues" où il évoque les souvenirs de son enfance.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Écrit en 1892, par le dramaturge belge Maurice Maeterlinck, Pelléas et Mélisande relate une histoire d'amour impossible. Golaud s'est égaré dans une forêt, il rencontre une femme, Mélisande, dont il ne sait rien, elle est craintive et en pleur. Il semble qu'un malheur lui soit arrivé. Envoûté, Golaud décide de l'emmener dans son château, où se trouve son demi-frère, Pelléas. Malheureusement, Mélisande et Pelléas finissent par tomber amoureux l'un de l'autre sans véritablement se l'avouer. À l'occasion de sa mise en scène de "Pelleas et Mélisande" de Maurice Maeterlinck aux Ateliers Berthier/Théâtre de l'Odéon (25 février au 21 mars) Julie Duclos est notre invitée. L'occasion de revenir sur cette adaptation, sur l'écriture de Maeterlinck et sur le travail de mise en scène. La Grande table Culture d'Olivia Gesbert – émission du 27 février 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020 Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤22De Maeterlinck9¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite

Citations et extraits (204) Voir plus Ajouter une citation
Malaura   19 mai 2012
Serres chaudes de Maurice Maeterlinck
Hélas ! Mes vœux n'amènent plus

Mon âme aux rives des paupières,

Elle est descendue au reflux

De ses prières.

Elle est au fond de mes yeux clos,

Et seule son haleine lasse

Élève encore à fleur des eaux

Ses lys de glace.

Commenter  J’apprécie          380
Maurice Maeterlinck
lecassin   06 novembre 2020
Maurice Maeterlinck
Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres.
Commenter  J’apprécie          350
Malaura   24 juillet 2012
Les aveugles L'intruse. Quinze chansons. Serres chaudes. de Maurice Maeterlinck
Et s’il revenait un jour

Que faut-il lui dire?

-Dites-lui qu’on l’attendit

Jusqu’à en mourir. . .



Et s’il m’interroge encore

Sans me reconnaître?

-Parlez-lui comme une sœur,

Il souffre peut-être. . .



Et s’il demande où vous êtes

Que faut-il répondre?

-Donnez-lui mon anneau d’or

Sans rien lui répondre. . .



Et s’il veut savoir pourquoi

La salle est déserte?

-Montrez-lui la lampe éteinte

Et la porte ouverte. . .



Et s’il m’interroge alors

Sur la dernière heure?

-Dites-lui que j’ai souri

De peur qu’il ne pleure. . .

Commenter  J’apprécie          290
krzysvanco   10 juillet 2020
La Vie des abeilles de Maurice Maeterlinck
Les abeilles donnent le miel et la cire odorante à l’homme qui les soigne ; mais, ce qui vaut peut-être mieux que le miel et la cire, c’est qu’elles appellent son attention sur l’allégresse de juin, c’est qu’elles lui font goûter l’harmonie des beaux mois, c’est que tous les événements où elles se mêlent sont liés aux ciels purs, à la fête des fleurs, aux heures les plus heureuses de l’année.
Commenter  J’apprécie          280
lecassin   27 juillet 2014
L'autre monde ou le cadran stellaire de Maurice Maeterlinck
Nous vivons plus souvent avec nos spectres qu'avec les vivants qui nous entourent.
Commenter  J’apprécie          290
lecassin   15 août 2014
L'autre monde ou le cadran stellaire de Maurice Maeterlinck
Les grands livres s'efforcent de dire ce qu'il est encore impossible de penser.
Commenter  J’apprécie          240
Maurice Maeterlinck
coco4649   03 mai 2016
Maurice Maeterlinck
Le dernier port

(Chanson de fou)





Encore un printemps mort,

Encore un an qui fuit…

Nous entrerons au port

Quand tombera la nuit.



Nous entrerons au port

Quand nous n’y verrons plus.

Nous y serons encore

Quand nous ne serons plus…



Ceux qui l’avaient cherché

Ne l’ont pas encore vu…

Ils n’avaient rien trouvé,

Ils avaient tout perdu…



Ils trouveront ici

Ce qu’ils cherchaient encore

Et dans l’eau de la mort

Ils sombreront aussi…



Chansons, (Renaissance du Livre)

Commenter  J’apprécie          220
Malaura   23 juillet 2012
Les aveugles L'intruse. Quinze chansons. Serres chaudes. de Maurice Maeterlinck
À toute âme qui pleure,

À tout péché qui passe,

J’ouvre au sein des étoiles

Mes mains pleines de grâces.



Il n’est péché qui vive

Quand l’amour a parlé;

Il n’est âme qui meure

Quand l’amour a pleuré. . .



Et si l’amour s’égare

Aux sentiers d’ici-bas,

Ses larmes me retrouvent

Et ne s’égarent pas. . .

Commenter  J’apprécie          210
Maurice Maeterlinck
Silena   25 avril 2015
Maurice Maeterlinck
Il n'y a pas d'événements misérables, il n'y a que des évènements misérablement accueillis.
Commenter  J’apprécie          210
lavinia02   26 novembre 2012
Serres chaudes de Maurice Maeterlinck
Heures ternes



Voici d'anciens désirs qui passent,

Encor des songe de lassés,

Encor des rêves qui se lassent ;

Voilà les jours d'espoir passés !



En qui faut-il fuir aujourd'hui !

Il n'y a plus d'étoile aucune :

Mais de la glace sur l'ennui

Et des linges bleus sous la lune.



Encor des sanglots pris au piège !

Voyez les malades sans feu,

Et les agneaux brouter la neige ;

Ayez pitié de tout, mon Dieu !



Moi, j'attends un peu de réveil,

Moi, j'attends que le sommeil passe,

Moi, j'attends un peu de soleil

Sur mes mains que la lune glace.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

maupassant "coco"

qu'elle est le nom de cheval?

koko
quoquo
coco
aucune réponse n'est correct

7 questions
57 lecteurs ont répondu
Thème : Boule de suif de Guy de MaupassantCréer un quiz sur cet auteur

.. ..