AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.99 /5 (sur 73 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 21 mai 1911
Mort(e) à : Paris , le 16 juin 2013
Biographie :

Maurice Nadeau est un homme d'édition français.
Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, critique littéraire et auteur d'essais (notamment Histoire du surréalisme), il a longtemps été directeur de collection dans de grandes maisons (Mercure de France, Julliard, Denoël) après avoir enseigné les lettres jusqu'en 1945.
Il a participé à la gauche anti-stalinienne dans les années 1930 - manquant même rencontrer Trotsky en 1934 lorsque celui-ci séjourne aux environs de Paris, à Barbizon - après son exclusion du Parti communiste français où il côtoie Georges Cogniot.
En 1949, Maurice Nadeau, dans son journal Combat, publia ce qu'il présentait comme un manuscrit perdu d'Arthur Rimbaud, La Chasse spirituelle. Le même jour, le Mercure de France publia également le manuscrit, à l'instigation de Maurice Saillet et Pascal Pia. André Breton, le premier, sentit qu'il s'agissait d'un faux et en exposa les raisons. Il avait vu juste, car peu de temps après, les comédiens Akakia Viala et Nicolas Bataille se dénoncèrent comme les auteurs du faux. Ils eurent, cependant, toutes les peines du monde à faire la preuve de leur mystification. Six semaines après la parution du faux, le Mercure retira le livre des librairies. Maurice Nadeau, depuis, tente de faire oublier son erreur, qu'il omit entre autres dans sa récente biographie, intitulée Serviteur !.
Depuis 1966, il dirige La Quinzaine littéraire. Ce travail de directeur de publication est mené de front avec le métier d’éditeur dès 1984, date à laquelle il fonde les éditions « Maurice Nadeau ».
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Louis Monier - Ecrivains, de Paul Eluard à Marguerite Duras .
Louis Monier vous présente "Ecrivains, de Paul Eluard à Marguerite Duras" qu'il a écrit avec Joseph Vebret aux éditions Eyrolles. Sous la direction de Marc Dambre. Préface Maurice Nadeau. http://www.mollat.com/livres/monier-louis-ecrivains-paul-eluard-marguerite-duras-9782212553727.html Notes de Musique : 1-01 String Quintet in C major, KV 515_ I Allegro
+ Lire la suite
Podcasts (8) Voir tous


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Maurice Nadeau
Dionysos89   18 juin 2013
Maurice Nadeau
Autrefois, j’accumulais les livres pour mon vieil âge. Maintenant que j’y suis, je me rends compte qu’il me reste tant à lire ou à relire.



(Le Monde magazine, 21 mai 2011)



Commenter  J’apprécie          802
Maurice Nadeau
Dionysos89   11 juillet 2013
Maurice Nadeau
Il y a des livres contre lesquels on se blottit, ils vous protègent, avec eux on peut se laisser aller.



(Le Monde magazine, 21 mai 2011)



Commenter  J’apprécie          680
Maurice Nadeau
Dionysos89   24 juin 2013
Maurice Nadeau
Une bibliothèque, c’est à la fois un cimetière et une nursery : quand on lit, le livre vit ; quand on ne le lit plus, le livre meurt.



Commenter  J’apprécie          562
Maurice Nadeau
Dionysos89   29 juin 2013
Maurice Nadeau
Écrivain ? Ça voudrait dire avoir un but bien précis, une vocation, un besoin d’écrire et de se montrer. Il y a beaucoup de narcissisme là-dedans. Le besoin de trouver sa place dans le monde, d’imprimer sa marque quelque part. Le refus de la mort, aussi.



(Le Point, 19 mai 2011)



Commenter  J’apprécie          520
Tandarica   28 septembre 2016
Le chemin de la vie : Entretiens avec Laure Adler de Maurice Nadeau
Pénombre propice aux rencontres, à la confidence, aux échanges confiants. Calet n'a pas eu tort de vouloir s'y tenir et d'attendre qu'on vienne l'y retrouver. Brisée la glace du premier contact –un peu rude dans "La Belle Lurette"– des liens se tissent, intimes et solides, d'auteur à lecteur, d'homme à homme, de cœur à cœur. Ces attachements-là résistent au temps.

(p. 117)
Commenter  J’apprécie          160
fanfanouche24   20 août 2013
Le chemin de la vie : Entretiens avec Laure Adler de Maurice Nadeau
Maurice est un lecteur. Qu'il soit journaliste, écrivain ou éditeur, sa vie faite d'austérité, de concentration et d'oubli de soi est celle d'un lecteur. La lecture est une accoutumance, puis une addiction. Chez Maurice, c'est un choix qui est devenu au fil des ans une règle et un mode d'exister. Maurice est le lecteur qui a su nous faire partager le plus grand nombre de découvertes dans la littérature du XXe siècle, publiant, analysant, disséquant, commentant les textes du monde entier avec lesquels il nous donnait rendez-vous afin que nous ne puissions pas les manquer. (...) Maurice n'a pas de bornes. Il se moque de l'âge, de l'origine, de l'histoire personnelle d'un écrivain. Ce qui l'intéresse, c'est le texte. Il a avec lui des rapports de gourmandise. Il ouvre les livres, les hume, les lâche, les reprend, les laisse reposer, les met en pénitence, les reprend et les relit. (...) Maurice a raison: comme il le dit dans ces entretiens, il continue à vivre, c'est parce qu'il lit. (...)



Il s'adresse à nous en retraçant son itinéraire, en évoquant ses rencontres et un grand nombre de livres qui ont été ses compagnons de chaque jour et lui donnent aujourd'hui encore son air d'éternel adolescent, d'étudiant anar, empêcheur de tourner en rond , celui qui sème le doute, déteste les certitudes et les idées reçues, qui nous fait aimer l'oubli de soi et nous donne le goût de la liberté. (Avant-propos de Laure Adler, p.8-9)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lormari   18 juin 2013
Grâces leur soient rendues de Maurice Nadeau
Maurice a fait à Zilda un enterrement de première classe, chevaux caparaçonnés, plumets sur la tête, tentures avec larmes d'argent, messe chantée. De Madagascar où elle s'est mariée avec un planteur, René a commandé une couronne gigantesque plus haute que le sacristain qui l'adosse à un pilier. Grandes orgues dans l'église sonore. Trois vieilles femmes, deux voisines, un ami de Maurice et de Marthe, c'est toute l'assistance.

Au cimetière, Mme Taliguet se penche sur sa voisine : "Zilda avait de bons enfants, ils ont bien fait les choses".
Commenter  J’apprécie          90
oliviersavignat   05 juillet 2020
Histoire du surréalisme de Maurice Nadeau
Une femme que Breton rencontre un jour, par hasard, dans la rue Lafayette, et qui, comme beaucoup de femmes dont il tombe amoureux, l'attire par des yeux "qu'il n'a encore jamais vus". Elle se nomme : "Nadja, parce qu'en russe c'est le commencement du mot espérance, et parce que ce n'en est que le commencement." "Qui êtes-vous ?... " demande Breton. "Je suis l'âme errante"
Commenter  J’apprécie          90
ay_guadalquivir   23 novembre 2011
Le chemin de la vie : Entretiens avec Laure Adler de Maurice Nadeau
"Maurice dit souvent : Voilà. Voilà, c'est comme ça. C'est comme ça quoi? La vie, le réel, l'imaginaire. Les trois s'entrecroisent chaque jour, chaque nuit dans son univers."
Commenter  J’apprécie          70
ay_guadalquivir   23 novembre 2011
Le chemin de la vie : Entretiens avec Laure Adler de Maurice Nadeau
"Ce que Breton craignait est ce qui est arrivé. Il ne voulait surtout pas créer un mouvement littéraire ; c'est pourtant ce que le surréalisme est devenu."
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur