AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 4 notes)

Biographie :

Maxime Cervulle est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et membre du Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (CEMTI). Il est le co-auteur de Homo exoticus. Race, classe et critique queer (Armand Colin-Ina, 2010).

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Les revendications des publics face aux politiques et programmations culturelles .
Les revendications des publics peuvent prendre des des formes très diverses, avec des registres de revendication multiples : mobilisations contre les oeuvres, critique du choix de programmation des institutions, les politiques culturelles et ses exclusions, échec de la démocratisation, absence de diversité. Avec : Maxime Cervulle, Agnès Tricoire, Françoise Vergès, Silyane Larcher, Serge Romana CC-BY-NC-ND 2.0

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
Car malgré son caractère illusoire ou somme toute symbolique, la catégorie de race n’en a pas moins des effets tout à fait matériels sur les modes de perception ordinaire de soi et d’autrui, ainsi que sur les modalités d’organisation et stratification de la société
Commenter  J’apprécie          20
de   14 octobre 2013
Subjectivites et Rapports Sociaux de Maxime Cervulle
sans doute faudrait-il considérer alors les agencements sociocognitifs par lesquels le sujet dominant alternativement ignore, connaît, reconnaît, conteste ou dissimule les modes d’exercice de la domination, pour ce qu’ils sont aux yeux des dominé.e.s
Commenter  J’apprécie          10
de   14 octobre 2013
Subjectivites et Rapports Sociaux de Maxime Cervulle
En interrogeant la question de la subjectivation, il s’agit donc d’appréhender la relation de dépendance et d’autonomie qu’entretiennent les subjectivités vis-à-vis des rapports sociaux
Commenter  J’apprécie          10
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
Loin de tomber dans le piège de l’essentialisation, le concept de blanchité ne renvoie ni à un type corporel, ni à une origine définie, mais à un construit social aux modalités dynamiques par lesquelles, en certains contextes socio-historiques, certains individus ou groupes peuvent être assignés (selon un processus d’allo-identification) ou adhérer (selon un processus d’auto-identification) à une « identité blanche » socialement gratifiante
Commenter  J’apprécie          00
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
La définition hégémonique du racisme échoue à percevoir son caractère positif, productif. Elle ne permet pas de rendre visibles les manières par lesquelles il peut opérer en tant que pourvoyeur d’identités, de représentations, de savoirs ou de gratifications sociales
Commenter  J’apprécie          00
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
il semble que la prégnance de l’universalisme non seulement non seulement restreigne le champ de la conceptualisation du racisme, mais exclue par ailleurs toute interrogation de soi en tant que socialement situé au sein des rapports sociaux de race
Commenter  J’apprécie          00
de   14 octobre 2013
Subjectivites et Rapports Sociaux de Maxime Cervulle
Comment dès lors renouer avec une vision collective de l’action, sans pour autant écarter sa nécessaire dimension subjective et l’incertitude propre à son devenir, son caractère potentiellement ambivalent par rapport à l’émancipation ?
Commenter  J’apprécie          00
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
les agencements sociocognitifs par lesquels le sujet dominant alternativement ignore, connaît, reconnaît, conteste ou dissimule les modes d’exercice de la domination, pour ce qu’ils sont aux yeux des dominés
Commenter  J’apprécie          00
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
Le partage de la visibilité impliqué par cette expression est sous-tendu par une énonciation blanche, et donc une exclusion des minorités ethnoraciales du champ et de la parole et de la vision
Commenter  J’apprécie          00
de   28 octobre 2013
Dans le blanc des yeux : Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle
mettre en lumière la part cachée de la « minorité visible » : la majorité invisible occupant une position dissimulée, au creux des discours, qui tend à masquer son caractère hégémonique
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1998 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur cet auteur