AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.29 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Mehdi Moussaïd est chercheur interdisciplinaire spécialisé dans le comportement des foules à l'Institut Max-Planck de développement humain à Berlin.

Il a reçu une formation d’ingénieur en informatique à Nantes, avant de se lancer dans un doctorat à l’Université Paul Sabatier de Toulouse. D’abord en biologie, il a ensuite migré vers un laboratoire de physique, à l’école polytechnique de Zurich. Aujourd’hui, il travaille dans un institut de psychologie.

Il est auteur d'une thèse de doctorat en éthologie intitulée "Étude expérimentale et modélisation des déplacements collectifs de piétons" soutenue en 2010.

Il est également lauréat du prix Le Monde de la recherche en 2011 et l’auteur de "Fouloscopie" paru le 23 janvier 2019 aux éditions HumenSciences.

son blog : http://www.mehdimoussaid.com/
Twitter : https://twitter.com/mehdi_moussaid?lang=fr
chaîne YouTube : https://www.youtube.com/fouloscopie
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
10 conseils pour survivre pendant un mouvement de foule (Mehdi Moussaid)
Citations et extraits (6) Ajouter une citation
BabaLoe   18 janvier 2019
Fouloscopie : Ce que la foule dit de nous de Mehdi Moussaïd
Moutons, poissons, cafards… Tout cela est bien joli, me direz-vous, mais l’Homme est autrement plus complexe ! Pas vraiment. La frontière entre les bêtes et les humains a été réduite à néant sans difficulté par une équipe de biologistes. Dans un vaste gymnase, ils donnèrent à 200 participants les consignes suivantes : “Marchez sans vous arrêter, sans communiquer et sans jamais vous éloigner les uns des autres.” Une sorte de banc de piétons, en somme. Pour tester leur théorie, les chercheurs passèrent secrètement une instruction supplémentaire à dix d’entre eux : essayer d’entraîner tous les autres vers une zone particulière du gymnase, simplement en marchant. Et ces complices y parvinrent aisément. La foule convergea quasi systématiquement vers la région ciblée. Avec seulement 10 “leaders” sur 200 personnes, soit exactement 5 % du groupe.
Commenter  J’apprécie          40
Cigale17   28 février 2019
Fouloscopie : Ce que la foule dit de nous de Mehdi Moussaïd
« What was fake », la colonne de vérification du Washigton Post, a d'ailleurs récemment décidé de jeter l'éponge. Raison invoquée : cela ne sert à rien. Les vérifications ne sont lues et reprises que par les individus qui cherchent activement un démenti, tandis que ceux qui adhèrent à la fake news ne font de toute façon pas la démarche de la contrôler. (p 146)
Commenter  J’apprécie          40
Cigale17   28 février 2019
Fouloscopie : Ce que la foule dit de nous de Mehdi Moussaïd
Mais, me direz-vous, pourquoi les gens courent-ils ? Ce n'est pas quand même pas bien compliqué, il suffit de sortir tranquillement. [...] Il s'agit d'un cas typique de « dilemme social », une situation dans laquelle la meilleure chose à faire pour chaque individu est aussi la pire option pour le groupe. Individuellement, chacun a intérêt à courir pour augmenter ses chances de survie, mais seulement si les autres ne font pas la même chose. (p. 106-107)
Commenter  J’apprécie          30
Cigale17   28 février 2019
Fouloscopie : Ce que la foule dit de nous de Mehdi Moussaïd
La fête, Dieu et le football. C'est donc cela qui rend les gens hystériques ? En réalité ces trois éléments jouent seulement un rôle d'attracteur, occasionnant de grands rassemblements. L'accident, lui, a une cause différente, toute simple : il y a trop de monde proportionnellement à l'espace disponible. (p. 85)
Commenter  J’apprécie          20
sevkre   04 janvier 2020
Fouloscopie : Ce que la foule dit de nous de Mehdi Moussaïd
Le phénomène de Galton [...] n’avait pas encore de nom. Son principe est simple : pour estimer une quantité inconnue, le jugement moyen d’une multitude d’individus sans qualification particulière sera proche de la bonne réponse. Souvent, il sera même plus précis que l’estimation du meilleur des membres du groupe.
Commenter  J’apprécie          10
sevkre   04 janvier 2020
Fouloscopie : Ce que la foule dit de nous de Mehdi Moussaïd
[Dans le ] modèle d’intelligence collective utilisé par Foldit [...] on ne calcule pas la solution moyenne et on ne cherche pas à diviser le problème en mille morceaux. Personne n’orchestre l’activité en dictant à chacun ce qu’il doit faire. Les individus trouvent seuls la division du travail la plus efficace, en fonction de ce qu’ils savent ou ont envie de faire. Au fil du temps, les améliorations s’accumulent, les bonnes idées subsistent, les mauvaises disparaissent, et les erreurs sont corrigées. Petit à petit, une solution efficace émerge.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

ORTHOQUIZ : la réforme

Pour ne pas y passer tous les après-midis, j'avais décidé de regarder moins de dix-sept matchs dans la saison.

0 faute
1 faute
2 fautes
3 fautes

12 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : orthographe , français , langue française , culture générale , silexCréer un quiz sur cet auteur