AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Mei-Ling Hopgood (12)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  11 janvier 2015
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Drôle et jamais moralisateur, décomplexant, déculpabilisant, et surtout, super intéressant. Même si comme moi, on n'a pas/pas encore d'enfant, le livre n'est jamais rébarbatif, jamais de point de vue "snob" vis-à-vis d'autres cultures et pratiques ...

J'ai aimé ce rapide tour du monde, plein de bonnes idées, de découvertes parfois surprenantes, j'ai aimé les thèmes très variés aussi.



J'ai aimé surtout l'ouverture d'esprit de Mei-Ling Hopgood, et la variété de témoignages et informations sur tous les thèmes.

Par exemple sur la place de la vie sociale et de la fête en Argentine, qui inclut presque toujours les enfants (contrairement aux Etats-Unis, où presque tout le monde se couche tôt et se lève tôt), sur la grande place accordée à la sérénité, la relaxation et la spiritualité pendant la grossesse et l'accouchement des femmes au Tibet ...



J'ai aimé qu'on rétablisse dans ce livre la vérité sur des pratiques très courantes en Occident, mais qui sont principalement très récentes et le fruit de notre société de SURconsommation. Même si parfois ces pratiques nous aident c'est vrai, et notre emploi du temps peut être bien chargé dans nos pays où les femmes travaillent de plus en plus loin de la maison ... il est sans doute bon d'y réfléchir un peu, de choisir quand c'est possible du bio, du moins polluant, de se passer de certains objets, d'acheter de l'occasion ...

Achat de poussettes de grand luxe, de sièges et objets divers où on bloque les enfants (avec des conséquences sur la motricité, le métabolisme, les habitudes de vie, le manque de sport et la sédentarité ... chez les Américains mais aussi chez beaucoup d'Occidentaux ...), achat de tonnes de jouets polluants, de couches, de tonnes de lait artificiel ...



Les encadrés en fin de chapitre reprennent des pratiques et cultures ailleurs dans le monde, en plus d'un focus sur un ou deux pays en particulier dans le corps du texte. Pour élargir nos horizons culturels ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          434
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  11 juillet 2015
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Un livre indispensable à tous ceux qui s'occupent de l'éducation des tout-petits, et même aux autres, car il s'agit là d'un modèle de tolérance : l'auteure, jeune maman américaine d'origine asiatique vivant en Argentine, parcourt (au propre et/ou au figuré) le monde, avec l'aide des ses amies cosmopolites, à la recherche des différentes façons de s'occuper des bébés selon les cultures du pays.

Ce livre, en plus d'être drôle, a le mérite de montrer que les Occidentaux n'ont pas le monopole de la bonne éducation et du savoir-faire en la matière, même si certaines de nos pratiques sont parfaitement adaptées.

Vous ne serez guère étonné d'apprendre que le pays choisi pour le chapitre sur l'alimentation, l'initiation au goût, le choix d'une nourriture saine et variée, est la France.

Mais l'auteure déplore aussi à la fin du livre que, sur ce sujet comme sur d'autres, la mondialisation et l'uniformisation soient en cours, et déjà bien avancées.
Commenter  J’apprécie          250
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  26 janvier 2014
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Voici un livre, pas un roman, mais plutot une enquête journalistique, que j'ai reçu depuis quelques mois déjà puisque je l'avais eu en partenariat avec le blog Delivrer des livres d'Herisson 8...

Ce livre n'est d'ailleurs pas vraiment un roman, mais plutot une enquête journalistique menée par une journaliste d'origine américaine et Taïwanaise, Mei-Ling Hopgood qui vit désormais à Buenos Aires.



Comme elle l'explique au tout début de son livre, elle a eu l'idée de ce dernier en étant très surprise de l’heure tardive à laquelle les Argentins couchaient leurs enfants et les sortaient avec eux au restaurant (22 heures largement passée). Se demandant si ces horaires incongrues était adéquates à leur développement, elle a eu envie de pousser plus loin ses questionnements d'autant plus qu'elle est devenue jeune maman à son tour.



C'est ainsi qu'est né ce "Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud", un tour du monde des méthodes éducatives, qui pose un regard mi amusé mi lucide sur les différentes méthodes d'éducation à travers le globe, à travers un panorama éducatif qui nous pousse forcément à relativiser nos certitudes occidentales en ce domaine. On y apprend notamment que dès 6 mois, le bébé chinois est soumis à l’apprentissage de la propreté et que les parents du Kenya ne connaissent pas les poussettes et porte bébé sur le dos, solidement sanglé.



On appréciera la méthode de Mei-Ling Hopgood qui sait ne pas se braquer sur telle ou telle principe éducatif et qui est prête à tenter auprès de sa fille la pertinence de telle ou telle méthode. Cette manière de procéder par tatonnement est plutot louable, pour moi qui déteste les leçons de morale, comme on a trop souvent affaire dans le domaine éducatif .Ce livre possède du coup un coté décomplexant et déculpabilisant plutôt salutaire.



Après, c'est vrai qu'autant j'ai pu me plonger dans ce genre de guide éducatif à la naissance de mon premier enfant quand je ne connaissais pas le domaine, autant maintenant le sujet ne me passionne plus guère, et sans vouloir totalement rester sur mes principes éducatifs, ils sont suffisamment ancrés en moi pour chercher à les modifier outre mesure.



Ainsi, je vous avouerai que les derniers chapitres m'ont semblé être un peu répétitifs et quelque peu lassants. Mais pour qui se passionne pour le sujet saura assurément trouver matière à refléxion dans ce livre intéressant....
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  11 octobre 2015
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Mei-Ling est maman américaine et journaliste vivant à Buenos Aires avec son compagnon Monte. Elle a une petite fille de trois ans et c’est l’occasion pour elle de se poser des questions sur la façon d’élever son enfant quand elle voit comment s’en sortent les autres parents à travers le monde. C’est

Elle ratisse un nombre important de sujets : le coucher tardifs des bambins argentins, l’alimentation des enfants français, l’apprentissage de la propreté en Chine, la réussite des Asiatiques à l’école…

Chaque fois, elle part de son expérience personnelle avec sa fille pour savoir comment font les autres parents et enfants à travers le monde. Et chaque fois, elle se pose la question de savoir si la méthode est efficace pour éduquer au mieux sa fille. J’avoue que certaines sujets m’ont plus passionnées que d’autres mais c’est intéressant de découvrir les différentes qu’il peut y avoir dans la façon d’élever un enfant dans le monde ! Cet essai est un livre qui invite à réfléchir sur notre manière d’éduquer nos enfants sans pour autant imposer sa manière de voir les choses. J’ai beaucoup aimé les chapitres Apprentissage de la propreté et réussite à l’école, j’ai beaucoup appris ! Dommage que certains côtés développés dans cet essai soient en recul face à la mondialisation…

Un livre très instructif et qui fait voyager ! Et comme elle le dit bien (grosso modo), aucune méthode n’est meilleure qu’une autre, tant que les droits de l’enfant sont respectés.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  10 septembre 2013
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Le point de départ de ce livre est une différence culturelle. L’auteur de ce livre, américaine, vit à Buenos Aires avec son mari et sa fille Sofia. Très vite, elle constate les différences culturelles entre américains et argentins. Autant les américains sont stricts avec les horaires de coucher (et les français aussi, ai-je envie d’ajouter), autant les argentins mêlent leurs enfants à leur vie sociale au point de les coucher à une heure extrêmement tardive. Mei-Ling Hogwood s’interroge ainsi sur les conséquences de cette différence, et les conséquences pour les enfants.

Elle ne se contente pas de ce domaine. Le livre est divisé en onze chapitres, qui nous emmènent aux quatre coins du monde, et aborde tout ce qui concerne l’éducation (nourriture, portage, apprentissage de la propreté) et aborde aussi la grossesse et l’accouchement, opposant aussi l’extrême médicalisation occidentale et l’approche spirituelle d’autres civilisations.

Elle aurait pu en tirer un ouvrage comique et mordant, stigmatisant ce qu’elle aurait jugé négatif. Elle ne le fait pas, jamais elle ne juge ou pire ne condamne les pratiques des autres. Elle se documente auprès de spécialistes de chacun des points abordés, recueille leur point de vue, et termine chaque chapitre par un "tour du monde" des méthodes concernant chacun des domaines. Bien sûr, elle parle aussi de sa propre expérience avec sa fille, mais ce n’est jamais le sujet central du chapitre, pas plus que les souvenirs de l’éducation qu’elle a reçue, et qu’elle approuve entièrement.

Si elle pointe du doigt la mondialisation qui atténue, pour ne pas dire annule les spécificités de chaque culture, elle inverse la tendance en prenant le meilleur de chacune des cultures, dont elle n’a pu avoir connaissance que parce que l’information est bien plus accessible de nos jours. Bien sûr, en tant que professeur, la partie sur l’instruction m’a particulièrement intéressée, même si je pense que le travail ne fait pas tout, pour certains enfants, les difficultés sont là et bien là, malgré leurs efforts soutenus. De même, l’idée de mettre les enfants au travail très tôt, comme clef de la réussite dans la vie me laisse aussi dubitative. Je connais trop d’enfants qui suppléent littéralement leurs parents auprès de leurs petits frères et soeurs, ou des parents se déchargent sur leurs enfants de tâches qu’ils n’ont pas à accomplir.

Le livre se termine par une très riche biblio – dommage qu’elle soit exclusivement en anglais.
Lien : http://deslivresetsharon.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  21 mai 2017
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Tout d'abord attirée par le titre de ce livre - auquel ne sera d'ailleurs pas donné de réponse!-, c'est avec beaucoup de plaisir que je suis partie pour un petit tour du monde éducatif avec cette lecture.



Une jeune maman américaine vivant à Buenos Aires se rend compte des différences entre les modes éducatifs du pays dans lequel elle vit et celui d'où elle vient. Loin de juger ces différences, elle décide alors de partir à la découverte des diverses méthodes d'éducation à travers le monde. Elle interroge ainsi des parents de différentes cultures, des anthropologues, des éducateurs... et nous fait part de ces différences.



S'inspirant de certaines de ces différences dans l'éducation de a propre fille et s'appuyant sur ces nombreux témoignages, elle constate alors à quel point nous sommes, en tant que parent, imprégnés de notre culture et du territoire géographique sur lequel on vit et combien cette imprégnation rejaillit sur la manière dont nous considérons et élevons nos enfants.



L'auteur s'abstient là de tout conseil et de tout jugement. Elle observe, écoute, constate et décrit l'éducation à travers le monde en toute simplicité. Il en ressort un livre particulièrement intéressant. Nous décrivant avec humour ses propres expériences, l'auteur pousse le lecteur à réfléchir sur sa manière de voir les choses et sur la différence.



J'ai vraiment aimé ce livre, me passionnant sur de multiples détails que je ne connaissais pas, découvrant des cultures dont j'ignorais quasiment tout, m'interrogeant sur nos certitudes occidentales, sur les nombreuses différences mais également similitudes qui existent entre les pays. Ce livre regorge d'anecdotes m'ayant paru tour à tour, étonnantes, amusantes, parfois un peu choquantes... et pourtant combien d'autres parents dans le monde seraient amusés, étonnés ou choqués par ma propre manière de penser et d'agir en ce qui concerne mes enfants!



Un livre qui fait du bien, qui donne à réfléchir et à vouloir en savoir davantage encore sur les relations parents/enfants à travers le monde!




Lien : http://tantquilyauradeslivre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  16 février 2016
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Le concept de ce livre: faire un tour du monde des différentes méthodes éducatives. Et c'est là qu'on s'aperçoit que ce qui nous paraît indispensable dans l'éducation de nos tout petits l'est beaucoup moins dans d'autres cultures. C'est drôle et enrichissant.

J'ai néanmoins trouvé l'auteur très centrée sur elle même et sa progéniture. Et en lisant l'article sur la France, bourré de clichés, j'ai quelques doutes sur la façon dont ont été traités les autres chapitres!

J'ai malgré tout passé un bon moment.
Commenter  J’apprécie          50
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  19 août 2017
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Saviez-vous que les enfants argentins vivent au même rythme que leurs parents ? Ils connaissent parfois dès leurs premiers mois, les bars, la musique, et la fête !

Journaliste et globe-trotteuse, Mei-Ling Hopgood nous fait découvrir d’autres manières d’appréhender l’éducation, la grossesse et le développement de bébé. Sans aucune morale et sans aucune culpabilité , elle nous offre un texte drôle qui se savoure que l'ont soit parent ou pas !
Commenter  J’apprécie          40
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  26 mai 2017
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Un livre qui fait état des divers pratique en matière d'éducation en nous offrant un tour du monde. A lire pour passer un bon moment, l'humour est dominant.
Commenter  J’apprécie          20
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  26 février 2018
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
En tant que future maman, ce livre m'a appris des tas de choses et a élargi mes horizons éducatives. Il a à prendre et à laisser mais beaucoup de principes éducatifs méritent qu'on prenne le temps d'y réfléchir. En tous cas pour moi, il a des choses auxquelles je n'aurais jamais pensé que je suis ravie de connaître maintenant !

Une écriture simple et agréable pour ajouter au plaisir de cette lecture très enrichissante !
Commenter  J’apprécie          10
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  03 juillet 2016
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Certains chapitres m'ont beaucoup intéressée car ils bousculaient vraiment mes habitudes, comme celui sur les heures de coucher ou sur la propreté. J'ai également beaucoup apprécié celui sur la place du père. D'autres m'ont paru moins pertinents. Pourtant chaque thème est vraiment bien développé, en se basant sur certaines recherches scientifiques et des échanges avec des parents d'autres cultures.
Lien : http://1000n1.overblog.com/2..
Commenter  J’apprécie          10
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud
  02 février 2015
Comment les Eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopgood
Avant la lecture : Le titre est accrocheur, je n'ai pas entendu parlé du livre, je n'ai pas d' à priori. La quatrième de couverture : elle est explicite et résume justement le livre.



Le livre en lui même : un format broché de 350 pages, la couverture n'accroche pas les yeux, elle est même plutôt inesthétique mais le titre est bon. Le livre est souple mais pas trop et les pages sont en papier respectueux de l'environnement, l'écriture est assez grosse et les paragraphes sont longs.



Pendant la lecture : dès l'intro l’auteure nous explique sa démarche et on rentre directement dans le vif du sujet. On y trouve de nombreuses anecdotes intéressantes et de recherches sur l'éducation au sein d'autres cultures que celle que je connais. Il n'a pas de moment creux dans ce documentaire (qui est un peu écrit comme un roman). j'arrive à la fin en un après midi.



Après le lecture : j'ai appris beaucoup de chose bien que je ne sois pas mère. Je recommande à tous. (même aux hommes!)
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le Minotaure (de Nathaniel Hawthorne)

Dans quelle cité vivaient Thésée et sa mère ?

Athènes
Trézène
Trézènes
Trésène

10 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Le Minotaure de Nathaniel HawthorneCréer un quiz sur cet auteur