AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.83 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : Suisse
Biographie :

Mélanie Richoz est ergothérapeute et auteure. Chroniqueuse, elle publie différents ouvrages aux éditions Slatkine dont Tourterelle (2012) et Mue en 2013, roman pour lequel elle obtient la Bourse d’Encouragement à la Création Littéraire du Canton de Fribourg 2011-12. En avril 2014, elle publie un recueil de nouvelles : Le bain et la douche froide, aux éditions Slatkine.

Source : 24 heure;
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Mélanie Richoz - le Bus


Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
motspourmots   09 septembre 2016
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
Oui c'est ça, chacun de mes livres n'est en définitive qu'une mue. Et moi, un phasme qui se meut lentement, de roman en roman, en se fondant dans son environnement et en se camouflant dans la fiction. Jusqu'à perdre ma propre trace.
Commenter  J’apprécie          60
Lepetitcarrejaune   25 septembre 2016
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
L’écriture n’est pas une confession, non, ni une plainte, ni une accusation, ni une provocation, ni un pardon, ni une vengeance, surtout pas une thérapie, mais l’élaboration pudique d’une pensée qui donne accès à la connaissance.

De soi et des autres,

pour construire

avec et pour eux, à partir de ce qui a été vécu et de ce qui fait que nous sommes ce que nous sommes.

Parce que nous sommes les autres.

Parce que je suis Dindon.

Et parce que des Dindons, il y en a partout.
Commenter  J’apprécie          20
Lepetitcarrejaune   25 septembre 2016
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
Tout ce que je vis aujourd’hui me sert pour demain. Happé par l’avenir, j’ai le devoir de l’écrire, d’en faire quelque chose, d’enquêter, de mettre du sens. De comprendre ? Tant que je ne l’ai pas écrit et qu’il n’a donc pas subi de transformation consciente qui fait que je ne peux plus penser comme avant, ça n’existe pas.

C’est peut-être pour ça que je n’ai jamais raconté ce qui s’est passé entre nous.

La raconter à qui,

et comment,

et pourquoi ?

Qui peut entendre ?
Commenter  J’apprécie          10
Mia   08 novembre 2016
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
J'aime nos différences et le vaste champ de bataille que celles-ci nous offrent. Lors de nos combats passionnés qui nous opposent et nous rapprochent, nous jouons de nos polarités, incessamment. Fougueusement. Vu que nous sommes d'accord de ne pas l'être, l'attraction finit par l'emporter et nous devenons alliés. Forts. Forts ensemble.
Commenter  J’apprécie          10
Helene1960   28 octobre 2017
Tourterelle de Mélanie Richoz
La citation est en fait un amalgame des mots écrits en italique dans le texte.



Recevoir notre souffrance jumelle. Mais pourquoi ?

Ressentir. Étais-je en vie à dix-huit ans ?

Ces gestes innés dont je ne sais rien.

Déjantée ?

Exister.

Son ex-femme. Un autre homme.

Le hasard. Toi et moi.

Ou celle que j'ai ligotée, muselée, jugulée.

J'aurais voulu.

Interdite. Toi et moi.

La nôtre. Nous.

Mon corps. Ensemble.

Notre chanson.

Notre histoire. Les sentiments.

Lâcher prise.

Nous. Tu as une pensée pour moi. Tu aimes mon odeur.

Nos destins liés. Parce que je le vaux bien.

D'en valoir la peine.

En toi. L'amour.

Une femme.

Si. Choisir.

Je
Commenter  J’apprécie          00
Lepetitcarrejaune   25 septembre 2016
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
J’écris comme un promeneur taïwanais en balade au sommet du Schilthorn,

je ne sais où je vis,

mais j’y vais.



J’écris.

Je t’écris.

Je découvre mes pensées en écrivant, les construis en empruntant des chemins épars, sans signalisation, inconscients, et tombe sur des souvenirs refoulés.



Mes genoux de gamin sont écorchés mais je poursuis.

Je randonne.

M’accroche

grimpe

M’élève.

Commenter  J’apprécie          00
barbara1985   08 janvier 2016
J'ai tué papa de Mélanie Richoz
Parfois, les gens parlent pour ne rien dire, Papa, lui, n'est pas comme ça. Et avec lui,

je peux être moi;

je peux me taire.
Commenter  J’apprécie          10
Lepetitcarrejaune   25 septembre 2016
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
J’ai la même crainte en t’adressant cette lettre… celle de ne pas être compris,

de te blesser.

Et de payer ensuite.
Commenter  J’apprécie          10
Helene1960   14 mai 2018
Un garçon qui court de Mélanie Richoz
Le lendemain du marathon, après avoir dormi douze heures d'affilée dans ma chambre d'hôtel, j'avais envie d'être dans le monde,

d'en faire partie.
Commenter  J’apprécie          00
barbara1985   08 janvier 2016
J'ai tué papa de Mélanie Richoz
Avec du recul, force est d'admettre que ce que je croyais être de la naïveté est de la foi.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit quiz migrateur... 😉

"Les hirondelles de Kaboul" :

juliette sachs
yasmina khadra
denis núñez
evane hanska
amélie nothomb

5 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : saga familiale , espagne , Oiseaux migrateurs , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..