AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.99 /5 (sur 42 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 17/06/1930
Biographie :

Né à Boulogne-sur-Mer, Michel Caffier a fait une longue carrière de journaliste à L'Est républicain de Nancy. De 1956 à 1990, il a été grand reporter puis rédacteur en chef adjoint, responsable des suppléments "magazine". Il a également assuré la critique littéraire de L'Est républicain et celle de Radio France Nancy.
Animateur du salon "Le Livre sur la place" de Nancy pendant de nombreuses années, il est désormais président de l'association "Goncourt, histoire et patrimoine", qui entretient le souvenir des deux frères dans la commune qui leur a donné son nom et dans les autres lieux du berceau familial.
Président du jury Erckmann-Chatrian, Michel Caffier collabore à diverses revues et assure de nombreuses conférences sur la Lorraine et sur la littérature. Romancier, historien de la Lorraine, il a publié de nombreux ouvrages aux Presses de la Cité
+ Voir plus
Source : http://www.pressesdelacite.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Café des libraires - Survivre : le c?ur des femmes Dimanche 23 septembre 2018 de 14h00 à 15h00 Brit Bennett - Jean Hegland - Gabriel Tallent - Valérie Caffier Jusque dans leur chair, les femmes ont, de tout temps, été brimées, violentées, brisées. C'est peut-être cette lutte pour la survie, comme inscrite dans leurs gênes, qui les rend aujourd?hui si fortes et si combatives. Trois portraits de femmes aux prises avec la rudesse du monde.


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   31 août 2019
Des mets et des mots de Michel Caffier
Colette raconte



[...] J'ai beau me poser en vieux garçon, c'est un plaisir encore très féminin que je goûte à être la seule femme des déjeuners Goncourt, entourée d'un aréopage d'hommes. Cinq, six, huit, neuf hommes.

D'authentiques hommes- et l'âge ne fait rien à l'affaire-avec des défauts, des séductions d'hommes. (...)

Humainement ils se disputent, et Dieu merci ils sont gourmands...

Aucun d'eux n'a quitté l'amour d'écrire ni l'amour des écrivains. Qui donc, sinon cet amour, nous soutient, annuellement, sur le chemin pavé d'oeuvres que nous lisons ? Car nous lisons. Nous lisons cent, cent vingt volumes. (...)

Je vous répète que nous lisons. Etrange assemblée, qui sur dix membres compte dix lecteurs scrupuleux!

Consciencieux, capables d'erreurs, capables de récompenser un écrivain encore vert, de faire crédit à une promesse, et de le regretter l'année suivante ...

Croit-on que nous sommes sur un lit de roses, quand sonnent les dernières heures des compétitions ?

(...) Pour me contenter, il faudrait que les Dix fussent une vingtaine- au moins. (p. 95)



Colette [ Déjeuner, vote..." Le Fanal bleu, Fayard, 1987 ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
sevm57   27 décembre 2018
Les grandes heures de la Lorraine de Michel Caffier
Les clans sont ainsi définis: ils n'ont pas fini d'en découdre par le verbe et par la force, avec des hauts faits et parfois des coups bas. Ces fougueux messieurs ont le heaume près du bonnet : tout est prétexte à discorde.
Commenter  J’apprécie          70
fanfanouche24   31 août 2019
Des mets et des mots de Michel Caffier
Michel Tournier



Les Mots et les mets

(...)

Boire, manger, parler. C'est tout le programme d'une société littéraire où la convivialité fait loi et dont le siège social officiel est un restaurant. Un mot me vient à l'esprit qui rassemble ces trois actes fondamentaux. J'ose à peine l'écrire cependant, car il contient une dose d'insolence à peine tolérable. Osons pourtant, et gardons-nous de nous prendre au sérieux. Ce mot, c'est -baragouin-. Rappelons qu'il vient du breton, et se compose de -Bara-, pain et -Gwin-, vin. (p. 68)
Commenter  J’apprécie          60
sweetie9   03 septembre 2014
La péniche de Saint-Nicolas de Michel Caffier
A une demi-heure de marche sur la voie royale 57 qu'empruntaient les rouliers et les voyageurs entre Paris et Mulhouse,la Verrerie occupait la moitié des hommes du Village.Avec les inondations et les loups,le verre fournissait la principale matiére des conversations dans les familles ou sur les bancs du jeu de quilles en attendant son tour de jouer.
Commenter  J’apprécie          60
myriampele   22 février 2013
Corne de brume de Michel Caffier
- C'est bien cela : "Fais la vaisselle!" Nous n'en sortons pas. C'est ce que je veux te dire justement. Il faudrait que tu passes un jour chez Baignol et Farjon. Les hommes ne veulent pas de nous dans leurs syndicats. Ils se méfient des femmes.Pourtant, même après des années de boîte et bien qu'aussi expérimentées et qualifiées qu'eux, nous sommes payées trois fois moins.
Commenter  J’apprécie          40
fanfanouche24   01 septembre 2019
Des mets et des mots de Michel Caffier
Souvenirs d'un ours [III ] --Lucien Descaves (1932)



(...)Si ce -Voyage au bout de la nuit- n'est pas un chef-d'oeuvre , convenez qu'il mérite qu'on s'y intéresse ! Il révèle un fameux tempérament. Notre devoir vis-à-vis de Goncourt est, je vous le rappelle, d'encourager les tentatives nouvelles et hardies de la pensée et de la forme. Sous ce rapport, nous ne trouverons pas mieux. De plus, admettez que je suis reconnaissant à Céline d'avoir réveillé note jeunesse lointaine, le temps où je découvrais - L'Assommoir- ...(p. 53)
Commenter  J’apprécie          30
sevm57   27 décembre 2018
Les grandes heures de la Lorraine de Michel Caffier
Jacques Callot, confortablement traité au pensionnat artistique des Offices - logé, blanchi, nourri, fourni -, assure l'illustration des faits d'armes des Médicis avec la sérénité de l'observateur neutre que ne chatouille pas, malgré l'admiration pour ce lieu privilégié, la fibre patriotique.
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24   01 septembre 2019
Des mets et des mots de Michel Caffier
Préface d'Hervé Bazin



(...) Habituée des dîners Magny et des déjeuners en ville, Edmond de Goncourt n'imaginait pas d'assemblée littéraire avec discussions et débats ailleurs qu'autour d'une table confortable au menu de qualité. La littérature du XIXe siècle ne lâcha la plume que pour la fourchette. Emile Zola prenait volontiers place au fourneau et adorait la bouillabaisse. A Croisset, Flaubert servait à ses invités un turbot assorti d'une sauce mémorable pour Maupassant et pour Goncourt. (p. 11)
Commenter  J’apprécie          20
sevm57   25 décembre 2018
Les grandes heures de la Lorraine de Michel Caffier
La vie des vieilles cartes de géographie est un roman.
Commenter  J’apprécie          40
fanfanouche24   31 août 2019
Des mets et des mots de Michel Caffier
Michel Tournier



Les Mots et les mets



Nous mangeons, nous buvons et nous parlons, trois activités qui s'accordent fort bien depuis le fameux Banquet de Platon de grande mémoire. (p. 66)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..