AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.29 /5 (sur 90 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montpinier , le 06/08/1928
Mort(e) à : Gaillac , le 21/02/2009
Biographie :

Penseur politique, sociologue et philosophe.

Proche du Parti Communiste Français, il a écrit une critique du capitalisme libéral-libertaire.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Clouscard   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Tout est permis mais rien n'est possible - Michel Clouscard - 2 . Editions Delga


Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
colimasson   12 octobre 2016
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
Définir la société voulue par le capitalisme comme étant la société civile, c’est vouloir établir que le conditionnement capitaliste de la société moderne a pu investir le lieu même de la liberté.
Commenter  J’apprécie          100
Michel Clouscard
DocIdoine   05 avril 2019
Michel Clouscard
La Bête sauvage, débridée et insatiable, c’est l’image choisie par Hegel pour désigner la société civile lorsqu’elle n’est plus qu’un marché, lorsque se réalise l’hégémonie du libéralisme (ou néo libéralisme).
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   25 octobre 2016
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
Avec le capitalisme monopolitiste d'état, l’Etat est totalement investi par l’économique, par les monopoles qui se sont étatisés et sont gérés par l’appareil d’Etat.
Commenter  J’apprécie          82
colimasson   27 août 2020
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
[Définition de la politique des revenus] Il faut donner les moyens d’acheter. Pour faire payer chèrement. Pour avoir ces moyens, il faut durement travailler.
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   05 août 2020
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
Toute libération apporte une nouvelle aliénation, mais moindre que l’originelle. Le refus [des freudo-marxistes] de la dialectique les renvoie à une conception évolutionniste du progrès. Si celui-ci n’est pas une totalité sans ombre, ils le refusent.
Commenter  J’apprécie          70
SZRAMOWO   10 juillet 2015
Les métamorphoses de la lutte des classes : Pour une alternative progressiste de Michel Clouscard
La pensée unique autorise, certes, d’écrire sur Marx mais dans la mesure où le marxisme est écarté, elle peut même permettre de traiter du marxisme si la lutte des classes est éludée, et elle peut même recommander d’évoquer celle-ci, mais pour constater sa disparition. Passer outre à cet implicite système d’interdits et c’est le ridicule ! Celui qui tue : être naïf, demeuré, ringard au point de « croire » encore à la lutte des classes ! La célèbre formule de Galilée sera la réponse à ce nouveau et très savant terrorisme culturel : « Et pourtant, elle tourne ! ».

Nous voulons montrer que, loin d’être abolie, cette lutte des classes :

1°) S’est généralisée ;

2°) S’est métamorphosée, ses formes nouvelles (notamment culturelles) étant encore en pleine évolution, ce qui peut empêcher de les reconnaître ;

3°) Met en scène, pour la première fois dans l’histoire, les enjeux philosophiques les plus décisifs. C’est l’énorme paradoxe, culturel, politique, spirituel, de notre époque : la lutte des classes ne peut plus être reconnue par les « chercheurs », les « spécialistes » à cause justement de sa généralisation, de sa métamorphose, de l’importance capitale de ses enjeux. Le phénomène est tellement énorme qu’il passe inaperçu, insaisissable, comme la fameuse lettre d’E. Poë Cette actualisation sera reconstituée selon les modalités du développement historique. Il ne s’agir plus de se référer au

vieux modèle des classes sociales constituées, ontologisées, mais d’établir leur engendrement historique.

C’est celui-ci qui déterminera les trois essentielles caractéristiques de la nouvelle lutte des classes. Ce développement sera celui de la société française de la libération à nos jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   12 octobre 2020
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
Le capitalisme a hypostasié l’économique au point de l’identifier au fonctionnement de la société.
Commenter  J’apprécie          70
colimasson   21 octobre 2016
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
Le dogmatisme est alors l’économique « en dernière instance »… laquelle est tellement dernière qu’elle n’apparaît plus, qu’elle n’apparaît jamais. Cet économique est insaisissable, toujours recouvert du politique, de l’effet de superstructure, de l’Etat.
Commenter  J’apprécie          60
colimasson   31 décembre 2012
Le capitalisme de la séduction de Michel Clouscard
Le rock (et ses dérivés) découpe la durée musicale en tranches homogènes, répétitives, similaires. Le temps devient une durée linéaire débitée en tranches toujours identiques. C'est le temps du mêle, du devenir réduit à la répétition. Ce qui a été sera.
Commenter  J’apprécie          60
colimasson   23 novembre 2020
La Bête Sauvage de Michel Clouscard
Le capitalisme est enfermé en un cycle : expansion – crise – dépression – reprise. La répétition du cycle est la perfection du capitalisme […].

A chaque cycle la contradiction est dépassée, mais pour proposer une plus grande contradiction : la crise est surmontée au prix d’une plus grande crise. Le capitalisme peut répéter, mais pas indéfiniment : l’accumulation des contradictions passe du quantitatif au qualitatif. Ce moment est celui de la crise généralisée, insurmontable, ultime moment de l’ultime mode capitaliste : le CME de la dégénérescence. Alors, la répétition n’est plus possible […].
Commenter  J’apprécie          42

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La cicatrice

Comment appelle - t-on le bec-de-lièvre que porte Jeff ?

Une cicatrice
Un lapin
Une entorse

8 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : La Cicatrice de Bruce LoweryCréer un quiz sur cet auteur

.. ..