AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.95/5 (sur 503 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lonny, Ardennes , le 18/05/1942
Mort(e) le : 26/09/2022
Biographie :

Michel Pinçon est un sociologue français.

Il est fils d'un ouvrier polisseur, devenu employé de banque et d'une mère femme de ménage. Il est maître d'internat dès 1960, alors qu'il est en classe de philo à Charleville.

Il fait ses études de sociologie à la Faculté des Lettres de Lille. Il se marie en 1967, avec une étudiante en sociologie, Monique Charlot (1946). Le mariage permet à son épouse de le suivre pendant la période de service national en coopération, au Maroc (1967-1969).

À leur retour, ils terminent leur formation à l'université libre de Vincennes. En 1970, ils entrent à l’Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO) de l'Université de Paris-VIII, au Centre de sociologie urbaine (CSU) devenu en 1996, Cultures et sociétés urbaines.

Leurs premières recherches portent sur les processus de la ségrégation urbaine.

Docteur en sociologie, Michel Pinçon entre au CNRS en 1978. Il est directeur de recherche au CNRS rattaché à l'Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO) jusqu’en 2007.

L'essentiel de son œuvre, écrit en collaboration avec sa femme, est consacré à l'étude de la haute bourgeoisie et des élites sociales. "Dans les beaux quartiers" (1989) est leur premier livre.

Un de ses premiers ouvrages, "Désarrois ouvriers, familles de métallurgistes dans les mutations industrielles et sociales" (1987), est consacré aux évolutions de l'industrie métallurgique dans la vallée de la Meuse et à leurs conséquences sociales.

En 2011, il soutient publiquement Jean-Luc Mélenchon candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle de 2012. Comme son épouse, il prend par la suite ses distances, "ayant compris que "c’est un nouveau Mitterrand".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Pinçon   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Spécial Eté ! Avant une petite trêve estivale !1,2,3 BD ! Chez les libraires ! présente les BD coups de coeurs de Jérôme et la librairie La planète Dessin à Paris !!! Et ce soir, ce n'est pas trois conseils de lecture mais plutôt la découverte des collections été des éditeurs à glisser dans les valises ! Lisez des BD et bonnes vacances. -Les incontournables du roman graphique(ALICE GUY Catel & Bocquet, LE CRÉPUSCULE DES IDIOTS Jean-Paul Krassinsky, GUIRLANDALorenzo Mattotti & Jerry Kramsky, MAGIC PEN Dylan Horrocks, QUATORZE JUILLET Bastien Vivès & Martin Quenehen, JOHNNY CASH - I SEE A DARKNESS Reinhard Kleist) chez Cas-terman -Version poche (La mémoire dans les poches Récit de Luc Brunschwig. Dessin d'Étienne le Roux, Mauvais garçons Récit de Christophe Dabitch. Dessin de Benjamin Flao, La position du tireur couché D'après le roman de Jean-Patrick Manchette. Adaptation et dessin de Tardi, …) -La sélection BD poche (Seconds de Bryan Lee O'Malley, Glenn Gould de Sandrine Revel, Riche, pourquoi pas toi ? de Marion Montaigne, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Opération Copperhead de Jean Harambat, Noire d'Émilie Plateau, d'après Tania de Montaigne, Lip, des héros ordinaires de Laurent Galandon et Damien Vidal, le Retour de la bondrée d'Aimée de Jongh, le Mystère du Monde Quantique de Thibault Damour et Mathieu Burniat, Guantanamo Kid de Jérôme Tubiana et Alexandre Franc) chez Dargaud -Sarbacane 20 ans (L'Aimant Édition poche Lucas Harari, le dieu vagabond Édition poche Fabrizio Dori, Dans la forêt Édition poche Lomig, Un travail comme un autre Édition poche Alex W. Inker) -La Boîte à bulles 20 ans (La plus belle femme du monde Dorange et Roy, Dans les vestiaires le Boucher, L'immeuble d'en face Vanyda, Kaboul Disco Wild) -Collection Nomad Urban Comics 1,2,3 BD c'est le jeudi à 18h30 sur la chaine Youtube et les RS. Trait pour Trait parcourt toujours les librairies de France pour des conseils de lecture. #GALERIE #BD #POPCULTURE #BANDEDESSINEE #COMICBOOKS #9EMEART#MANGA Retrouvez 1,2,3 BD ! Chez les libraires! sur : https://www.youtube.com/TraitpourtraitBD https://www.facebook.com/TraitpourTraitBD https://www.instagram.com/traitpourtraitbd/ https://twitter.com/TPTBD

+ Lire la suite

Citations et extraits (144) Voir plus Ajouter une citation
Les provocations d’Emmanuel Macron sont cohérentes : elles expriment à la fois la personnalité d’un dominant convaincu de sa supériorité et la violence d’une politique de classe. Car, sous les mots, il y a la réalité d’une action : une offensive lancée face aux classes populaires et aux acquis de leurs luttes, où les premières sont désignées comme des coupables à mater et les secondes comme des fardeaux à supprimer. 
Commenter  J’apprécie          311
Quelques milliers d’ultra-riches en « costard sombre » ce n’est pas le peuple, ce n’est pas la France, c’est une petite minorité. On ne peut pas les laisser, ces factieux à Rolex, ces casseurs en col blanc, continuer à piller nos vies.
Commenter  J’apprécie          241
E.Macron a évoqué le 14 octobre 2017, dans une interview au Spiegel, une France soi-disant "paralysée par l'envie"...
Ainsi, se mobiliser pour défendre ses conditions matérielles de vie ( logement, salaire, pouvoir d'achat...) est renvoyé quand il s'agit des classes populaires, du côté du vice, de la cupidité ou de la mesquinerie.
Commenter  J’apprécie          192
Qu'est-ce que la violence ? Pas seulement celle des coups de poing ou des coups de couteau des agressions physiques directes, mais aussi celle qui se traduit par la pauvreté des uns et la richesse des autres. Qui permet la distribution des dividendes en même temps que le licenciement de ceux qui les ont produits. Qui autorise des rémunérations pharaoniques en millions d'euros et des revalorisations du Smic qui se comptent en centimes.
Commenter  J’apprécie          180
La classe dominante, lorsqu’elle devient système oligarchique, présente une violence accrue dans les rapports sociaux qui permet à des individus lucides et cupides de faire valoir leurs intérêts particuliers en aménageant de surcroît la légalité à leur convenance. Les oligarques qui mènent la France, l’Europe et peut-être la planète tout entière à sa perte n’ont jamais reconnu leur responsabilité dans la crise financière de 2008. Ils accusent les peuples de coûter trop cher, d’être trop gourmands, de dépenser trop pour leur santé et leur éducation. Ils cherchent ainsi à se défausser sans jamais, eux, remettre en cause leur cupidité financière.
Commenter  J’apprécie          140
Les journalistes libéraux ne mentionnent jamais la violence des riches. Ils inversent le sens de la responsabilité en attribuant l’origine de la violence aux plus démunis et se gardent bien de mettre en cause les dégâts provoqués par les spéculateurs et la fraude fiscale. 
Commenter  J’apprécie          140
La compétence et le mérite ont été systématiquement mis en avant pour justifier les avantages des plus riches en déniant l’héritage et le privilège de la naissance.
Commenter  J’apprécie          140
Émilie et Philippe apprécient les services rendus par la conciergerie de leur carte de crédit Infinite et le personnel ainsi mis à leur disposition de façon permanente. Une naissance à l'autre bout de la France : aucun problème pour faire livrer une layette assortie d'un petit ours en peluche. Un anniversaire aux États-Unis : le cadeau est livré à la fin du déjeuner. Une pièce d'identité a disparu, sans doute tombée dans un autobus : le service met tout en œuvre pour la retrouver. La carte bancaire se charge ainsi de problèmes extérieurs au domaine de la finance dans une sorte de bancarisation totale de la vie.

Cette carte Infinite, qui dépend du réseau Visa, n'est proposée qu'aux clients offrant de sérieuses garanties. Elle concerne environ 100 000 personnes en France. Elle est plus sélective que la carte Premier, délivrée à près de quatre millions d'exemplaires, mais moins que la carte Centurion du réseau American Express, beaucoup plus élitiste. Tenté, Philippe en fit la demande mais il essuya un refus. L'achat de cette carte n'est pas libre, bien que son coût soit tout de même de 2000 € par ans. Pour avoir l'honneur de cotiser, encore faut-il avoir été sélectionné par American Express comme l'un de leur meilleur clients, et être apte à profiter des services proposés : disputer une partie de tennis avec le premier joueur au classement mondial, ou accéder au terrain de golf de Saint Andrews, en Écosse, ou encore assister à l'opéra du Nouvel An à Vienne... Les cartes de crédit se sont ainsi diversifiées en fonction des niveaux de richesse de leurs détenteurs, devenant de véritables cartes de visite.

(P188)
Commenter  J’apprécie          110
La Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et l’Irlande ont déjà démontré que la recherche de l’équilibre budgétaire aggrave la crise et aboutit à une récession qui réduit les rentrées fiscales, augmente le chômage et la misère. C’est une logique infernale. Devant un système économique aussi pervers, il n’y a pas d’autre alternative que l’opposition et le rejet.
Commenter  J’apprécie          120
L’humiliation étant désormais inscrite dans la Constitution grâce à François Hollande, celui-ci s’est montré soucieux d’une communication qui ne laisse pas apparaître la souveraineté française bridée par les directives de Bruxelles. Le déficit est une arme pour asservir les peuples en légitimant une austérité dont on ne sait où elle pourra s’arrêter. Les partenariats public-privé, les privatisations feront le reste pour démanteler les services publics construits et tissés peu à peu après le chaos de la Seconde Guerre mondiale.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Michel Pinçon (1534)Voir plus

Quiz Voir plus

Heartstopper tome 1

Qui a dit "Tu sais quoi, Harry ? Va te faire ! T'es qu'un connard homophobe, égocentrique et pathétique et je ne t'aime vraiment pas."

Charlie
Nick
Aled
Tori

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Heartstopper, tome 1 : Deux garçons. Une rencontre de Alice OsemanCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}