AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.43 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Brunoy (Seine et Oise) , le 24/01/1928
Mort(e) à : Equemauville (Calvados) , le 29/07/2007
Biographie :


Entré à 14 ans au petit séminaire de Conflans à Charenton-le-Pont, il souhaite devenir prêtre et proclame avoir deux passions : « faire rire et m'occuper de Dieu ». C'est le père Van Hamme qui l'oriente alors vers son métier de comédien[1]. Michel Serrault dira plus tard qu'il n'aurait pas aimé le voeu de chasteté.

En duo avec Jean Poiret, qu'il rencontre en 1952, il a fait les belles heures des cabarets parisiens dans les années 1950 et 1960.

Il fait également partie de la troupe Les Branquignols. Au cinéma, il débute avec un rôle dans Les Diaboliques (1955) d’Henri-Georges Clouzot puis avec la troupe des Branquignols dans Ah ! Les belles bacchantes. Il participera à leurs nombreux autres films.

Il se lance dans une longue aventure dans le film comique Assassins et voleurs (1957) de Sacha Guitry avec Jean Poiret, Le Viager (1972) de Pierre Tchernia (qui le fera tourner dans plusieurs films) avec Michel Galabru. Michel Galabru avec qui il tourne aussi un grand nombre de films comme Les Gaspards, Room service. Il fait ses débuts aussi avec un certain Louis de Funès peu connu à cette époque, Nous irons à Deauville, Des pissenlits par la racine, Carambolages.

Figure du théâtre de boulevard, avec ses rôles dans des pièces télévisées de Au théâtre ce soir, il triomphe en 1973 dans le rôle de l'excentrique travesti « Zaza Napoli » de La Cage aux folles, qu’il rejouera plus tard avec un succès international[2] dans ses adaptations au cinéma et dont le premier opus lui vaudra le César du meilleur acteur en 1979.

Puis arrive L'Ibis rouge (1975) de Jean-Pierre Mocky avec Michel Simon. C'est un grand ami du cinéaste avec lequel il tourne un grand nombre de films dont le plus gros succès reste Le Miraculé (1987) où il joue pour la dernière fois avec son vieil ami Jean Poiret et donne la réplique à Jeanne Moreau qu'il retrouve pour un autre face à face truculent dans La Vieille qui marchait dans la mer (d'après Frédéric Dard) de Laurent Heynemann en 1991. Il reviendra à la comédie incisive avec Rien ne va plus (1997) de Claude Chabrol où il forme avec Isabelle Huppert un couple d'arnaqueurs à la petite semaine pris dans les mailles du filet d'un parrain des Antilles interprété par Jean-François Balmer. Serrault a également servi le comique grinçant, absurde et ubuesque de Bertrand Blier en l'espace de trois collaborations: Préparez vos mouchoirs (1978), Buffet froid (1979) et Les Acteurs (2000).
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Monsieur Jourdain enseigne à sa femme et sa servante ce qu'il a si bien appris !
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Michel Serrault
carre   18 octobre 2013
Michel Serrault
« Si je ne suis pas devenu prêtre, c'est à cause des voeux de chasteté. »

Commenter  J’apprécie          411
Michel Serrault
fredho   17 octobre 2013
Michel Serrault
Je n'ai plus peur de la mort depuis que j'ai appris que je ne serai pas le premier à passer par là.
Commenter  J’apprécie          366
Michel Serrault
experyoshi   12 décembre 2012
Michel Serrault
"Le rire est une bouée de sauvetage."
Commenter  J’apprécie          270
Crossroads   03 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Combien tu me manques , Jean . Toi , tu as su tout dissimuler sous le rire , moi j'y parviens de moins en moins . Je ne le dis pas , je parle peu ces choses , mais à toi , à quoi servirait de cacher ce qui se passe sur mon coeur ?
Commenter  J’apprécie          250
Crossroads   01 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Extrait de sketch Poiret / Serrault :



- Bon alors , quelle heure est-il ?

- Dix heures moins le quart , répondais-je .

- Non , Coco , non ! Le théatre , c'est pas des mots ! Je parle à ton corps , c'est ton corps qui doit me répondre ! C'est ça le théatre : un homme nu sur une scene nue ! On recommence : quelle heure est-il ?...

J'entamais alors un déshabillage pendant que les machinos faisaient disparaitre tout le décor . Je finissais en slip, les bras en mouvement de balancier , mimant une horloge comtoise .

- Ah voila ! Là c'est bien ! Tout le monde comprend ! Ton corps , coco , rien que ton corps ! I Un homme nu sur une scene nue ! Tu es sublime ! Faudra quand meme me travailler la petite aiguille ! Elle retarde !

Commenter  J’apprécie          230
Crossroads   01 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Extrait de sketch Poiret / Serrault :



- Vous avez vu le Dr Carlin ? attaquait Jean .

- Oh oui , heureusement...

- Tres bon médecin généraliste .

- Ça c'était avant ! Maintenant il s'est spécialisé . Il ne fait plus que le doigt . C'est un Dr en doigt , si vous voulez..

- Premiere nouvelle !

- Et quand je dis le doigt , attention ! Il ne fait que l'auriculaire !

- Et vous avez l'auriculaire déficient ?

- Oui...Mais il connait son affaire , Carlin !

- Remarquez , c'est mieux , quand ils connaissent..

- C'est sur...Quand je suis arrivé , il m'a demandé d'oter mon gant...Ce que j'ai fait...On perd toute pudeur devant ces gens-là !

- Pensez ! Ils ont l'habitude ! Ils voient tellement de doigts nus ! Ils ne font plus attention !

- Ça a duré quatre heures , quand meme !

- C'est bien ! En quatre heures on a le temps de faire le tour d'un doigt !

- Il a bien examiné mon auriculaire...et puis il m'a fait une lettre pour un de ses confreres spécialistes...

- Encore un ?

- Oui...De la deuxieme phalange...Parce que Carlin , il fait que la premiere !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Crossroads   01 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Extrait de sketch Poiret / Serrault :



- Je crois , maitre , que ce qui caractérise votre oeuvre , c'est le manque d'imagination...

- L'imagination est une chose à laquelle je ne me suis jamais laissé aller .

- Mais peut-on dire que la platitude du style de votre période parisienne n'a d'égal que le manque d'imagination de la période Poitevine ?

- On discute beaucoup à ce sujet...Je laisse la critique et les universitaires en décider...et la postérité bien sur .

- En pleine Occupation , dans votre ouvrage Qui sait si les lilas refleuriront ? , vous avez quand meme soutenu que Shakespeare était Allemand..

- Oui , enfin...jusqu'à mi-44 , environ . Apres je me suis rendu à l'évidence historique . Mais c'est peut-etre une these que je reprendrai un jour ou l'autre .
Commenter  J’apprécie          100
Crossroads   01 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Albert Fratellini me parla , avec une gentillesse que je n'ai pas oubliée , et s'il est une phrase qui ne me quittera jamais , c'est bien celle qu'il prononça à mi-voix , comme une confidence blessée :

- Les gens croient que c'est mon nez rouge et ma perruque qui font rire...Ils se trompent !

Il mit sa main sur sa poitrine , à l'endroit du coeur :

- Ça vient de là...Ça ne vient que de là...
Commenter  J’apprécie          90
Crossroads   03 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Serrault a convaincu Jeanne Moreau de jouer dans l'un des films de Mocky ...



Jeanne Moreau arriva , souriante , en compagnie de sa maquilleuse et de sa coiffeuse . Je la saluai amicalement , et Jeanne demanda à la cantonade , de toute sa disctinction :

- Ou est ma loge ?

C'est alors que la voix de Mocky sortit de derriere le comptoir :

- Dans les chiottes , comme tout le monde !
Commenter  J’apprécie          90
Crossroads   01 juillet 2012
Vous avez dit Serrault ? de Michel Serrault
Extrait de sketch Poiret / Serrault :



- Une crevaison de grosse caisse dans un passage rapide de la Troisieme Rhapsodie de Liszt...

- Ah , elle est mauvaise !

- C'est pas qu'elle est mauvaise , c'est qu'elle est mal signalée !

- A quel endroit ?

- Je ne sais pas si vous connaissez ...

- Je connais assez bien la région...

- Je vais vous dire . C'est dans la petite montée..A un moment ça fait ta ta ta ta ta...

Ah , vous voulez dire dans la grimpette ! Mais elle est terrible ! C'est une montée chromatique !
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox