AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 5 /5 (sur 23 notes)

Né(e) à : Mende , le 14 février 1955
Biographie :

Michel Sidobre (né à Mende, le 14 février 1955) est un poète languedocien, établi à Narbonne (Aude), dont l'œuvre évoque le pays méditerranéen, ses us et ses coutumes, sur un fond d'émotions personnelles allant de l'observation amusée à la thématique passionnelle.
C'est un écrivain régionaliste français attaché à ses racines.

Alain Dubrieu l'encouragera à écrire, ce sera la publication d'une nouvelle :"Colombe", dans la revue "Le hangar éphémère" qui lui mettra le pied à l'étrier.

Ses livres relèvent du genre miscellanées, en prose poétique.

Il est aussi psychologue clinicien dans un ESAT, centre d'aide par le travail pour les personnes handicapées.

On peut maintenant trouver ses livres:
La vie en rouge
Et pourquoi pas Narbonne?
D'Elles
Lagunes

sur le site de la FNAC.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Sidobre   (21)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Michel SIDOBRE par Patrick MERLY - Attente, extrait de AURORES DU SUD


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Saint Hubert et Saint François d’Assise

e m'appelle Suzanne et je vis avec ma mère,
couturière, dans un petit village de Lozère. Pendant
qu'elle travaille, jusqu' à tard, le soir, j'ai coutume
de me rendre chez son frère qui habite la maison à
côté...

Oncle Gaston est connu dans le village pour, comment
dire, ...n'être pas le dernier pour tomber prestement
une bouteille de gros rouge ou se lancer au Café de la
Place dans des compétitions de Ricard à l'heure de
l'apéritif ou plutôt aux heures d'apéritif.

Cependant c'est un brave homme qui demeure seul,
célibataire, caché derrière sa barbe poivre et sel et qui
vit en bonne entente avec tous, ayant le vin heureux et
déversant autour de lui clémence et gentillesse.

Je suis assise près de lui dans la douceur de l'âtre qui
tiédit, regardant, fascinée, la dernière bûche qui se
consume joyeusement en des crépitements de fête...

- Au fait ! Vas-tu au catéchisme régulièrement ? me
dit-il interrompant les petits bruits de l'âtre.
Commenter  J’apprécie          10
Petit-déjeuner du salarié au petit matin

La lune est cassée
C’est comme une olive,
La fenêtre ouverte,
C’est dans l’Air du Temps…

Nos deux carnassiers
Félins de salon,
Moitié endormis
Stagnent sur la table.

…Puis partent déçus
Vers les autres pièces…
Trop tôt réveillé :
Je me suis trompé.

Angoisse de l’heure,
Ponctualité
Qui tourne en hâte,
Cassant le sommeil.
Commenter  J’apprécie          10
La chatte

Sur le tapis solaire,
Au fil du carrelage,
Doucement étendue,
La chatte âgée somnole…
Commenter  J’apprécie          20
Epilogue

La volonté muette du vent

Depuis ma fenêtre,
J’observe le voile
Qui recouvre quelques tables
Du « Bistroquet ».

Il semble animé
Par des hommes, en dessous…
Or, il n’y a personne
A cette heure.

Faut-il vraiment voir en tout souffle
Une âme ?...
Commenter  J’apprécie          10
L’Art dans l’oeil

Mille pinceaux d’Art
Recouvrent les façades,
Les volets disparates.

Mes yeux-caméra
Remontent l’Avenue.
Et si le temps est gris
Mon âme est sereine.
Commenter  J’apprécie          10
Michel Sidobre
Femmes


Les femmes-éoliennes au soleil
Déploient comme autant de flambeaux
Leurs chevelures et bannières.

Sur les flots, les femmes-marines
Voient perler à fleur de duvet
Les embruns salés de la vie.

Derrière les fards chimiques de l'industrie mortelle,
Les femmes-vitrines cachent leur pâle visage
Dans les villes embrumées.

Et les femmes de bois desséché
Au désespoir parcheminé
Hantent les longues nuits des Maisons de la Fin…



Commenter  J’apprécie          00
Première tenue du nouvel été

Je suis le Dieu mortel
Qui respire les roses
Qui appartiennent aux autres…

Chemisette turquoise
Et ombre projetée
Je glisse sous les fleurs
Débordant la muraille.

Flânant sur le trottoir,
J’en prélève l’Esprit
Et laisse le jardin
A son propriétaire.

Sous le ciel bleu total
D’air chaud, de vent léger,
L’espace d’un été
Et d’encore un été …


Commenter  J’apprécie          00
Première tenue du nouvel été

Je suis le Dieu mortel
Qui respire les roses
Qui appartiennent aux autres…

Chemisette turquoise
Et ombre projetée
Je glisse sous les fleurs
Débordant la muraille.

Flânant sur le trottoir,
J’en prélève l’Esprit
Et laisse le jardin
A son propriétaire.

Sous le ciel bleu total
D’air chaud, de vent léger,
L’espace d’un été
Et d’encore un été …


Commenter  J’apprécie          00
Michel Sidobre
Sous le soleil

Se saouler d’enthousiasme,
Partager l’amitié,
Le corps dans l’Art
Et les tournages.

Se fondre aux vibrations langoureuses
A la Terrasse du Midi,
Manger et voir,
Regarder sans pudeur…

Aimer le ciel bleu
A en souffrir
Et le soleil éblouissant.

Vivre fort.
Se détourner
Du Grand Néant
Qui vient…
Commenter  J’apprécie          00
Rentrée

L’étang s’est fait
Miroir,
Docile au paysage,
L’accueillant sans un bruit
Et sans un mouvement.

Ma montre arrêtée
N’a pas pris
Le chemin,
Sachant mon embarras
De reprendre la route…

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Michel Sidobre (2)Voir plus

Quiz Voir plus

Les couples célèbres

Qui étaient "les amants du Flore" ?

Anaïs Nin et Henri Miller
Elsa Triolet et Aragon
Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre
Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

9 questions
8818 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , roman d'amourCréer un quiz sur cet auteur