AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.83 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : Cameroun
Né(e) à : Bandjoun , le 19/05/1985
Biographie :

Michel Tagne Foko est un écrivain, chroniqueur et éditeur.

Écrivain en langue française et de religion animiste, il est né dans une famille polygame Bamiléké à l'Ouest du Cameroun. Son père épousa en dernière noce Méfè, sa mère. Sa grand-mère, fille du grand notable Taguita et épouse du notable Tabue dans le royaume Bandjoun a bercé son enfance de valeurs ancestrales.

Installé en France en 2009, il complétera la rédaction d'un premier roman en 2012, "Le Secret du Mystique", où il décrit les valeurs propres à ses racines et à la culture Bamiléké.

Il est aussi chroniqueur pour des média web tels que Journal du Cameroun, Africain.info, Afriqueinfos.com, Afriqueredaction.com, Culture.ebene etc. et pour des magazines imprimés.

Michel milite pour la défense des droits de l'homme et contre toutes les discriminations. Écrire est pour lui un outil évident au service de son militantisme.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Michel Tagne Foko   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Michel Tagne Foko


Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
ahasverus   22 septembre 2017
Sous le regard d'un Africain - Chroniques et rencontres de Michel Tagne Foko
Le monsieur à la droite de Rosa s'est réveillé et nous demande s'il a trop ronflé.

On reste polis en lui faisant croire que ce n'était pas grave.

Il s'excuse.

On est gênés, on lui dit que ce n'est pas grave.

Rosa lui dit que son mari ronfle souvent au lit.

Il insiste.

Rosa s'excuse de l'avoir laissé penser qu'elle était gênée.

Il insiste.

Je me trouve en train de m'excuser à mon tour.

Ça prend des tournures bizarroïdes.

On se croit à une réunion d'alcooliques anonymes.
Commenter  J’apprécie          110
mariecloclo   30 septembre 2015
Crépuscule de Michel Tagne Foko
Va t'en, on ne veut pas avoir ton sang sur les mains. Disparais de notre vue pour toujours, c'est tout ce que tu as à faire. Disparais, je t'en conjure personnellement. Ne me force pas à te découper à la machette. Si jamais tu remets les pieds dans cette concession, on t'amènera à la gendarmerie et alors tu verras ce qu'on te fera vraiment. Nous viendrons payer les gardiens de prison pour qu'ils te tuent.
Commenter  J’apprécie          100
ahasverus   22 septembre 2017
Sous le regard d'un Africain - Chroniques et rencontres de Michel Tagne Foko
Il y a une certaine obstination, chez les hommes, à vouloir toujours contrôler le ventre de la femme. Après des années de lutte en Afrique contre les mutilations génitales que l'on infligeait et que l'on inflige toujours aux femmes, ce discours en creux laisse sous entendre qu'il faudrait que les femmes en Afrique commencent à s'habituer à ce que les politiques de l'Europe, et particulièrement de la France, ferment désormais les yeux lorsque certains pays en Afrique mettront en oeuvre des politiques drastiques pour contrôler le ventre des femmes. Des campagnes pour culpabiliser ceux qui donnent vie. Du genre : "Arrêtez de faire des enfants lorsque vous êtes pauvre". Etc.
Commenter  J’apprécie          90
ahasverus   30 septembre 2017
Sous le regard d'un Africain - Chroniques et rencontres de Michel Tagne Foko
En France, un élu de la République a dit ne vouloir accueillir en France que des réfugiés chrétiens. Nous osons croire qu'il sait également qu'être arabe ne veut pas systématiquement dire être musulman. Et même s'il était avéré qu'ils étaient tous des musulmans, cela voudrait dire que cet élu de la Répulique française hiérarchise les souffrances, comme ces personnes qui passent leur temps à dire que le génocide de telle communauté a été plus cruel que celui d'un autre exterminé lui aussi.
Commenter  J’apprécie          90
presse-k   28 mars 2016
De l'autre côté de l'Atlantique de Michel Tagne Foko
Quand une femme met son enfant au monde, c’est pour que cet enfant puisse l’enterrer demain, et jamais le contraire
Commenter  J’apprécie          80
presse-k   12 novembre 2017
Sous le regard d'un Africain - Chroniques et rencontres de Michel Tagne Foko
Le reste du monde peut oublier les victimes, mais les familles n’oublieront jamais…
Commenter  J’apprécie          80
presse-k   26 juin 2015
Pygmées en voie de disparition : Planète en danger de Michel Tagne Foko
C’est en trouvant du sens aux événements qu'on arrive à s'en délivrer
Commenter  J’apprécie          80
Michel Tagne Foko
presse-k   18 janvier 2017
Michel Tagne Foko
Il suffit de regarder les pièces qui constituent une demande de visa pour comprendre que tout a été mis en place pour que seul le riche puisse avoir le droit de voyager partout dans le monde.
Commenter  J’apprécie          70
Michel Tagne Foko
presse-k   18 janvier 2017
Michel Tagne Foko
Je me souviens des paroles de ma grand-mère. Elle disait : « durant les périodes de grande immigration au Cameroun, en pays bamiléké, dès que l’on arrivait dans un endroit, on allait toujours demander refuge chez le pauvre, car il a eu froid dans sa vie, il sait de quoi il s’agit, alors il lui serait difficile de rester insensible en nous refusant refuge ». Oui, il y avait une certaine solidarité entre pauvres, à cette époque-là, en pays bamiléké.
Commenter  J’apprécie          60
presse-k   19 décembre 2015
De l'autre côté de l'Atlantique de Michel Tagne Foko
écrire c’est aussi demander à vivre
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura